High-tech : les Etats-Unis boudent la Chine '

Le par  |  5 commentaire(s)
Chine Internet

David McCormick, délégué au ministre du Commerce états-unien, a dévoilé les objectifs des prochaines semaines qui verront la publication de règles commerciales concernant 47 produits high-tech.

Chine internetDavid McCormick, délégué au ministre du Commerce états-unien, a dévoilé les objectifs des prochaines semaines qui verront la publication de règles commerciales concernant 47 produits high-tech. La nouvelle politique concerne apparemment la Chine, et non d'autres pays, envers laquelle les Etats-Unis régulent les exportations.


Protectionnisme et/ou régulation '
Le contrôle des exportations aura pour but de limiter l'export et les ventes de produits pouvant poser des menaces de sécurité nationale si ils sont obtenus par des pays susceptibles d'être intéressés par de telles actions.

Les règles commerciales proposées sont la digne réponse à l'étude récente recommandant au gouvernement de renforcer les restrictions concernant la Chine. Le rapport du ministère du Commerce affirmait que la politique actuelle des Etats-Unis avec ce pays pouvait faire aboutir les Chinois à avoir des " informations sensibles sur les Etats-Unis " pour le développement " d'armes conventionnelles. "

Cela signifie en d'autres termes, que des technologies non encore régulées devraient être examinées minutieusement, selon McDormick. " La politique des USA devrait faciliter les ventes de semi-conducteurs états-uniens à des entreprises chinoises qui fabriquent des transistors ou des Game Boy mais pas pour des systèmes avancés de missiles ou des sous-marins. "


Semi-fermeture et semi-ouverture du marché

Les analystes du gouvernement Bush ont dressé une liste des technologies pouvant " contribuer en fait à une modernisation militaire ", a indiqué McCormick. Mais avant toute remarque des journalistes, il a mentionné quelques catégories comme certains équipements de semi-conducteurs, des équipements électroniques pour avion etc. ; ce sera ce genre de produits high tech qui sera concerné. De toute façon, l'administration Bush est ouverte à tout retour ou commentaire pendant les 120 jours suivant la publication au journal officiel.

En même temps, McCormick a expliqué que cette approche renforcerait les échanges entre les entreprises états-uniennes et chinoises. Aux entreprises qui correspondront aux critères " très spécifiques " des USA, certains échanges seront possibles mais il faudra faire la preuve qu'il n'y a pas eu auparavant de " prolifération de technologies vers les domaines militaires " dans l'entreprise intéressée.

Il était évident que les Etats-Unis n'auraient pu laisser filer un tel marché, qui devient une terre particulièrement attractive pour les entreprises d'outre-Atlantique. Mais McCormick prévient : les Etats-Unis " devront explorer des moyens d'étendre les échanges commerciaux tout en gardant un oeil sur la sécurité. "
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #113594
Qu'ils commençent à ne plus vendre d'armes dans le monde et chez eux et déja la sécurité s'en portera mieux.
Le #113597
décidément je comprendrais jamais ces américains !
D'un côté ils mettent le feu au moyen orient en envahissant l'Irak et de l'autre ils veulent réguler la vente de matériel technologique à la Chine !
Le #113652
ô_Ô d'accords pour les armes mais la france est championne de ce coté là aussi et bien hypocrite.
Le #113673
Ils ont essayé avec l'Union Soviètique sous Reagan. Cela n'a que moyennement marché. En plus il n'y avait pas une palanqué d'étudiants Russes dans les universités Américaines, à l'époque !

Par contre, cela m'a permis de me retrouver au centre de l'affaire Toshiba. Les portables traversaient la frontière avec des programmes de pilotage de machines outils françaises pour fabriquer des hélices de sous marin ou des ailes d'avions (et pas des pipers !)

Ah, comme l'histoire se répette !
Le #113856
"Pipées" Ericle, Pipers c'est dans "Charmed"

Sinon ben qui a dit qu'un proc de game boy ne pouvait pas gérer une trajectoire de missile (la bonne "cartouche de jeu" et hop)'

Tout produit technologique (ou non d'aillleurs, les USA avaient interdit les oeufs à destination de l'Irack car "ca peut servir à la fabrication d'armes..patatipatata" ) peut-être détourné de son usage.

Zont plus qu'à avouer que certes l'URSS est tombé mais qu'il ont les couilles à plat devant la Chine tellement y savent pas comment gérer ce monstre, alors ils font des "effets d'annonce".

Si la chine a pu dévellopper la bombe nucléaire, c'est pas une pov'loi américaine qui va les freiner pour le reste...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]