Etude : la cigarette électronique pas si inoffensive que ça

Le par  |  20 commentaire(s) Source : Gizmodo
Fumée Cigarette

Les États-Unis sont véritablement en guerre avec la Cigarette électronique : longtemps plébiscitée elle n'est désormais plus autorisée dans les lieux publics. Une nouvelle étude devrait à nouveau renforcer l'hostilité du gouvernement envers cette dernière puisqu'elle démontre des risques de développement de cancer.

D'après une récente étude menée sur la cigarette électronique, il apparait que l'exposition des cellules bronchiques aux vapeurs de propylène glycol entraine des altérations qui sont communes à l'exposition au tabac. En d'autres termes, la vapeur des cigarettes électroniques serait pour la première fois officiellement reconnue comme ayant un impact sur la santé des vapoteurs.


ecigarette  Dans le compte rendu de l'étude publiée dans le magazine Nature, les scientifiques annoncent avoir constaté que les cellules exposées à la vapeur de cigarette électronique " affichent un motif d'expression de gène similaire " à celles exposées à la fumée issue de la consommation de tabac.

Concrètement, il a été démontré une modification des cellules, mais pas encore prouvé que cette modification amorce ou pas l'apparition d'une forme de cancer. Néanmoins, les pronostics avancés ne sont pas encourageants. Avrum Spira, chercher sur le cancer et à la tête de l'étude indique ainsi que les cigarettes électroniques peuvent être moins dangereuses que le tabac, " mais notre étude préliminaire suggère tout de même que son impact sur la santé n'a rien de bénin."

Actuellement, les études sur le sujet se multiplient, toutes allant dans un sens visant à diaboliser la cigarette électronique. Il y a quelques semaines, une étude révélait comment certains liquides pouvaient se présenter comme de véritables poisons, plus tôt encore, une autre présentait la cigarette électronique comme une manoeuvre des industriels du tabac pour amener les jeunes à fumer...

De la solution de transition (presque) miracle annoncé pour arrêter de fumer, la cigarette électronique devient aujourd'hui pour de nombreux spécialistes une méthode douce pour les non-fumeurs d'entrer dans le cercle de l'addiction au tabac.

Il reste indéniable que la cigarette électronique prévient toute absorption de résidus et composants issus de la carbonisation du tabac. Malheureusement, des poisons en remplacent d'autres et le recul de la science face à cette nouvelle consommation reste trop limité pour définir aujourd'hui clairement s'il est ou non véritablement dangereux de vapoter.

En outre, les études menées jusqu'ici se veulent parfois contradictoires. Reste qu'elles arrivent sans doute un peu tard puisque la cigarette électronique a véritablement conquis la planète en l'espace de quelques années. Il sera sans doute très difficile pour les organismes de santé publique d'assumer les autorisations laissées à la vente libre d'un produit qui pourrait être désigné comme hautement cancérigène dans les années à venir. Difficile également de savoir si les études sont ou pas orientées par les lobbys des fabricants de tabac qui ont énormément à perdre à voir la cigarette électronique prendre le pas sur la consommation de cigarettes traditionnelles.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1717072
mais pourquoi ça m'étonne pas ?

On sait que les vapeurs de propylène glycol peuvent être toxiques

Le #1717082
Étude menée par la patrie du tabac par excellence!
Autant je ne doute pas d'une certaine toxicité des cigarettes électroniques, autant il va falloir être carrément convaincant pour me faire admettre qu'elles sont aussi dangereuses que les cigarettes traditionnelles!
Le #1717092
Un prétexte pour taxer les cigarettes électronique. En France elles provoquent un manque à gagner pour l'Etat et les buralistes.
Anonyme
Le #1717112
"les études sur le sujet se multiplient, toutes allant dans un sens visant à diaboliser la cigarette électronique"

Besoin de relancer l'industrie du tabac ?!

Cela dit, je ne nie pas que la cigarette électronique, ça ne doit pas être très bon pour la santé.
Le #1717142
Que la cigarette électronique soit mauvaise, oui.

Mais est-elle aussi mauvaise qu'une cigarette, qui elle contient du polonium 210 (!!!), de l'arsenic (WTF ?!), de l’ammoniaque, du goudron, j'en passe et des meilleurs ?

A vous de juger.

Passer de rien à la cigarette électronique, c'est mauvais et il faut faire de la prévention.
Mais passer de la cigarette classique à la cigarette électronique, ça me semble quand même bien moins toxique (pour peu qu'ils ne rajoutent pas les mêmes saloperies dedans bien entendu...).

Soit dit en passant que c'est très marrant de voir des écolo gueuler à tort et à travers que l'électricité par le nucléaire c'est la mort de l'humanité, tranquillement la clope au bec qui, elle, contient du polonium et du radium.....
Anonyme
Le #1717192
zozolebo a écrit :

Que la cigarette électronique soit mauvaise, oui.

Mais est-elle aussi mauvaise qu'une cigarette, qui elle contient du polonium 210 (!!!), de l'arsenic (WTF ?!), de l’ammoniaque, du goudron, j'en passe et des meilleurs ?

A vous de juger.

Passer de rien à la cigarette électronique, c'est mauvais et il faut faire de la prévention.
Mais passer de la cigarette classique à la cigarette électronique, ça me semble quand même bien moins toxique (pour peu qu'ils ne rajoutent pas les mêmes saloperies dedans bien entendu...).

Soit dit en passant que c'est très marrant de voir des écolo gueuler à tort et à travers que l'électricité par le nucléaire c'est la mort de l'humanité, tranquillement la clope au bec qui, elle, contient du polonium et du radium.....


Totalement d'accord avec toi su la comparaison de la cigarette classique et l’électronique, pour ce qui est de tes inquiétudes des substances à l’intérieur des e-liquid , c'est simple il suffit de les faire soit-même ou du moins assembler les composants (propylène glycol, glycérine végétale, nicotine et arômes) .

Par contre ce qui est des écolos et des centrales nucléaires pas trop d'accord car les cigarettes sont des poubelles, donc ont y met ce qui traîne sous la main donc pas de centrales nucléaires pas de déchets toxiques dans les cigarettes. Je ne pense pas que ce soit dans la conception de base d'une cigarette ou il devrait y avoir que du tabac ... et cette saloperie de nicotine qui nous rend accro, le reste c'est du superflue histoire d’éliminer dans les petits poumons tout roses des fumeurs les restes de l'humanité.
Le #1717202
phebus a écrit :

Un prétexte pour taxer les cigarettes électronique. En France elles provoquent un manque à gagner pour l'Etat et les buralistes.


Idem ici. Les taxes sur le tabac sont très élevées, ça reviens beaucoup moins cher de vapoter une cigarette électronique achetée par des revendeurs non commerciaux.

Déjà, avec les dernières augmentations de taxes de 2012, la baisse généralisée de consommation qui a suivi en 2013 au québec a fait diminuer de presque 300 millions les revenus de l'état en taxes.

S'ils taxent les cigarettes électroniques, ça va faire comme avec les cigarettes, la contrebande va se développer pour contrer les coûts astronomiques des produits taxés.
Le #1717252
Faut pas se leurrer, il y a une histoire de pognon derrière tout ça (manque à gagner des lobbys du tabac et de l'Etat). Après est-ce que la cigarette électronique est saine ? Trop tôt pour le dire, donc on devrait appliquer le principe de précaution et ne pas accepter le fait qu'on puisse fumer dans des lieux publics.

C'est quand même marrant de voir les gouvernements prétendre lutter contre le tabagisme, à renfort de grandes campagnes de prévention complètement hypocrites quand on sait le blé hallucinant qu'ils se font sur les ventes de cigarettes (davantage que les fabricants !).

Un peu comme si un dealer venait dire à ses clients que "se droguer, c'est mal"...
Le #1717282
Entre temps, plusieurs personnes réussissent avec succès à cesser de fumer avec ça...

En un premier temps ils alternent entre vraie cigarette et cigarette électronique avec nicotine équivalente ;a leur dose habituelle;

En un second temps ils délaissent complètement la vraie cigarette

En un troisième temps, on diminue graduellement la quantité de nicotine dans le liquide de la cig electronique

Et en fin de compte quand ils fument du liquide sans nicotine, on arrête la cig électronique.

C'est le meilleur truc. De gros fumeurs ont arrêté comme ça (2 paquets de 25 par jour et +).

Il faut considérer ça comme une solution pour cesser le tabac. De plus, étant une aide à cesser de fumer, on ne fume pas la cig électronique pendant des années.
Le #1717362
Je doute fort que des personnes pasent de rien à la cigarette électronique. Pour 99.99% c'est un moyen d'arrêter de fumer.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]