FBI : étude sur les crimes informatiques

Le par  |  5 commentaire(s)
FBI

La criminalité informatique en 2005 a récemment fait l'objet d'une étude menée par le FBI.

La criminalité informatique en 2005 a récemment fait l'objet d'une étude menée par le FBI. Il en ressort que 90% des 2000 entreprises interrogées auraient subi une attaque et seulement 8 sur 10 auraient porté plainte.


FbiVirus, vers, chantages, attaques de type phishing, dénis de service, spywares... La criminalité sur Internet bât son plein. Ces différents méfaits concernent aussi bien les entreprises que les gouverments ou encore les particuliers.

Le FBI ( Federal Bureau of Investigation ) s'est penché sur celles visant ces premières. Après avoir interrogé 2000 entreprises du domaine public et privé, réparties dans 5 états américain différents, elle rend ses conclusions. Et il y a encore du chemin à parcourir...

Cette dernière révèle, qu'en 2005, 9 entreprises sur 10 auraient été victimes d'une attaque. A noter également que ces agressions proviennent majoritairement des Etats-Unis et de la Chine. De plus, par la suite, toutes ne porteraient pas plainte, sans doute par manque d'informations et par souci d'image.


la fréquence des attaques :

  • 90% des entreprises ont été attaquées au cours de l'an dernier
  • parmi elles, 20% l'ont été 20 fois ou plus


Les types d'attaques les plus employés :

  • virus dans 83,7% des cas.
  • spyware dans 79,5% des cas.
  • 1 entreprise sur 5 indique avoir été victime de scans de ports et d'un sabotage des données par Internet.


L'impact financier sur les entreprises:

  • 64% indiquent avoir perdu de l'argent.
  • Les virus leur auraient coûté 12 millions de dollars ( 9,9 millions d'euros ).
  • Les vers, 32 millions de dollars ( 26,5 millions d'euros ).


L'origine des attaques :

  • Elles proviennent de 36 pays différents.
  • 26,1% sont dûes aux Etats-Unis.
  • 23,9% à la Chine.


Les solutions utilisées : 

  • Suite aux incidents, des nouvelles solutions de sécurité sont adoptées.
  • 4% utilisent la biométrie.
  • 7% des cartes magnétiques.
  • 44% des intrusions sont internes, suggérant donc plus de contrôles au sein même des entreprises.


Les actions judiciaires suite à ces incidents :

  • 81% indiquent faire appel à la justice.
  • 99% sont satisfaites des suites judiciaires.
  • 9% pensent que les infractions ne sont pas illégales, ou qu'il y a peu de textes à ce sujet (!).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #81086
... C'est du espionnage industriel façon Internet.

PS : Pourquoi ne pas retravailler avec la méthode ancienne : Télex, information cryptée comme pour les messages d'Elysée.
Le #81096
Rien ne vaut le pigeon voyageur.
Le #81098
Ouais mais avec la grippe aviaire, eux aussi auront des virus et ceux la encore pire pcq c'est plus la machine qui va trinquer mes la personne devant aussi (MDR)
Dreamer
Le #81100
Un jour, nous serons à plus de deux milliards d'Internaute... que feront les agents FBI pour surveiller tout le monde '''
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #81133
Ben ils feront comme aujourd'hui, des heures sup' sans arriver à mener toutes les enquêtes ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]