Etude : cyberpresse et confiance des lecteurs

Le par  |  4 commentaire(s) Source : TNS SOFRES
cyberpresse

La cyberpresse à laquelle le site Génération Nouvelles Technologies apporte d'ailleurs modestement et quotidiennement sa participation, serait la lanterne rouge dans la confiance qu' accordent les français à leurs médias.

La cyberpresse à laquelle le site Génération Nouvelles Technologies apporte d'ailleurs modestement et quotidiennement sa participation, serait la lanterne rouge dans la confiance qu' accordent les français à leurs médias. Mais la publication d'informations par Internet gagne un peu chaque jour ses lettres de noblesse, lentement mais sûrement...

Une nouvelle étude de TNS Sofres révèle ce que la Presse dans son ensemble inspire comme confiance auprès des lecteurs et auditeurs. Si la Presse a pour tâche de diffuser l'information, éventuellement de donner un sentiment sur le sujet qu'elle traîte, c'est l'indice de confiance des français qui est ici le baromètre de cette étude. Une tendance générale se dégage : les français sont méfiants vis-à-vis de leurs médias.

CyberpresseAinsi, si 54 % font confiance à leur radio, 48 % à la presse écrite et 44% à la télévision, ils ne sont plus que 24% à croire ce que l'on raconte sur le web. Et en un an, de janvier 2005 à janvier 2006, l'opinion ( en bien ou en mal ) des lecteurs du web n'a pour ainsi dire pas évoluée. Un mouvement de fond laisse cependant entrevoir des perspectives plutôt favorables dans l'indice de confiance qu'on accorde à la cyberpresse.

Ces résultats tout de même interpellent et suscitent quelques interrogations. Les lecteurs du web seraient-ils plus suspicieux que les autres ' La multitude des moyens de diffusion ( forums, blogs,... ) et des auteurs qui participent ont-ils contribué à renforcer un sentiment de fouillis au point d'entamer la confiance des lecteurs '...

A côté des grands ténors de la presse généraliste en ligne que sont Le Monde, Libération, Le Figaro... existe un formidable gisement de talents, passionnés par l'information dans tous les domaines et qui sont juste en quête d'une reconnaissance. Mais la facilité avec laquelle on peut aujourd'hui distribuer cette information, disponible en permanence et gratuitement ne peut nous faire oublier que l'exactitude du contenu reste primordiale, bien évidemment.

Gagner la confiance des lecteurs est à la vue des résultats de l'enquête un chemin qui sera long...

Bah... Aller... un peu de modestie les newsers et du courage !

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #89917
Pourtant le net (sans jeu de mot) avantage d'internet est que l'on peut (pas forcément facilement mais on peut) recouper les infos et s'informer assez facilement auprès de plusieurs sources.
Via les blogs on peut également avoir les réactions des autres internautes à un événement, obtenir d'autres pistes, d'autres sources, etc.
Le #89923
Moi ce que je vois dans cette étude pour ce qui est de l'internet ( qui nous préoccupe ici ) c'est que plus de 50% des gens du panel n'ont pas d'opinion. 23% pensent que c'est bon, 20% pensent que l'information n'est pas rendue correctement, et SURTOUT 57% sont sans opinion ce qui faussent un peu l'étude pour internet. Cela n'est pas le cas pour les autres médias. Peut-être que le panel n'est pas trop adopté au net !!!
Le #89927
Tout facon manipuler par la tele, la radio ou encore le net j vois pas la difference lol

A la rigueur c est un peu plus dur de manipuler le net quoi que .....

Enfin bon 50% sans opinion c est beaucoup quand meme je trouve
Le #89944
En fait, je pense que plus une information est << sensible >>(militaire, santé, sécurité, phobies, star-system, politique) plus sa probabilité d'être manipulée (et donc altérée voire fausse) est importante.
On l'a vu avec l'affaire de la femme juive agressée dans le RER, dans le coup du train Nice-Lyon. Dans ces 2 cas tous les medias se sont vautrés allègrement.
Récemment nous avons eu droit au gamin ayant découvert une comète : même sort.
On est en droit de croire que les supports professionnels disposant de davantage de moyens et de relations sont en mesure de mieux recouper les sources. Mais bon, la concurrence aidant et le temps étant de l'argent ... il me semble que le recoupement devienne progressivement l'exception et donc ... les medias professionnels s'amputent peu à peu de leurs avantages par rapport au blogueur occasionnel.
En résumé si nous parlons du dernier modèle original de clé USB pas de souci : l'info a beaucoup de chances d'être vraie y compris provenant d'un site non professionnel.

En revanche, si l'on vous parle, y compris dans un canard papier (sans jeu de mots) des derniers foyers H5N1 découverts : méfiance !

db
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]