Étude : La fermeture de MegaUpload a partiellement relancé l'industrie cinématographique

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Cnet
MegaUpload-soutien-artistes

Les études de l'impact du piratage sur l'industrie du disque et du cinéma se suivent et ne se ressemblent pas. Un nouveau rapport fait un rapprochement entre la fermeture de MegaUpload et un rebond dans le marché de la location de films en ligne.

Au mois de novembre dernier, une étude menée par l'école de commerce de Copenhague indiquait que la fermeture de Megaupload avait un effet néfaste sur l'industrie cinématographique. Le raisonnement évoqué était que les plateformes de téléchargement servaient en quelque sorte de plateforme de communication pour les films à petit budget n'ayant pas les moyens de s'offrir des campagnes de publicité, et que les téléchargements illégaux amenaient néanmoins les pirates à acquérir une partie des films et oeuvres diverses pourtant proposées "gratuitement".

MegaUpload-saisie-domaine  Aujourd'hui, la MPAA ( Motion Picture Association of America ) se félicite d'un tout autre constat. Car selon l'association, les ventes de films ainsi que les locations auraient subi une nette augmentation au lendemain de la fermeture de la plateforme MegaUpload.

L'étude a été menée par Carnegie Mellon et indique que les revenus générés par les ventes de films et leur location en ligne auraient subit une augmentation située entre 6 et 10% après la chute de MegaUpload, laissant supposer qu'à défaut de pouvoir s'approprier illégalement les oeuvres, les ex-pirates aient opté pour le chemin de la légalité en mettant la main à la poche de façon significative.

Les chiffres s'appuient sur les résultats de deux grands studios, et les revenus dans 12 pays différents.

Avant sa fermeture, MegaUpload rassemblait plus de 50 millions d'utilisateurs par jour, s'échangeant des centaines de millions de fichiers, dont la plupart étaient en violation totale des lois de copyright. Le gouvernement américain et le FBI ont ainsi estimé que Kim DotCom, le fondateur de la plateforme aurait empoché des millions de dollars de profits de façon illégale, et estiment le préjudice du site à l'industrie cinématographique à plus de 600 millions de dollars.

L'étude en question a été menée pendant les quatre mois suivant la fermeture de MegaUpload. Il a été constaté que les ventes de films des deux studios ciblés auraient augmenté de 10500 et 15300 unités par semaine, et les locations de 13700 à 24000 unités, toujours par semaine pendant la période surveillée.

Malheureusement, le rapport ne prend pas en considération la démocratisation des divers systèmes d'accès aux services de location, ni les sorties de blockbusters ayant pu largement influencer les chiffres.

Autre point d'importance, le rapport ne prévoit rien sur la durée, et aucune étude n'a actuellement été réalisée pour comparer ces chiffres avec la situation actuelle et le retour de MegaUpload sous la forme du site MEGA.

En outre, la fermeture de MegaUpload n'a pas stoppé le piratage de masse, mais a plus largement réorienté et dispersé les utilisateurs vers des plateformes alternatives comme Filefactory, DepositFiles, Hotfiles... Ce qui devrait rendre la chasse aux pirates un peu plus difficile pour les gouvernements qui devront multiplier les surveillances et les procédures.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1218182
../Les chiffres s'appuient sur les résultats de deux grands studios/..

dotcom se rebiffe,faut vite trouver des arguments pour essayer de le faire extrader.




Le #1218282
Nawak comme si MegaUpload était le seul site de DL on nous prend vraiment pour des cons
Le #1218902
Majors : Méthode coué ... je suis bien, je suis bien, je suis bien ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]