La France et les jeux vidéo : l'étude 2009

Le par  |  0 commentaire(s)

Tous les ans, un bilan est fait sur le comportement des Français face au jeu vidéo. L'occasion d'en savoir un peu plus sur des pratiques désormais bien installées.

L'étude nationale des jeux vidéo 2009 est arrivée et avec elle son bilan des habitudes des Français vis-à-vis de l'univers vidéoludique. Cette étude française fait partie d'une série d'études d'identités nationales  menées par TNS NIPO et Gamesindustry.com aux Pays-Bas, en France, en Allemagne, en Angleterre, en Belgique et aux Etats-Unis sur plus de 13 000 personnes en tout.

Au lieu de vous disséquer chiffre par chiffre, nous vous communiquons un extrait de cette étude à titre informatif :

  • 25,4 millions de personnes en France jouent aux jeux vidéo.

Cela représente 63% des français ayant une activité en ligne sur Internet. Parmi les jeunes, les jeux vidéo se positionnent, avec Internet et la télévision, parmi leurs passe-temps préférés.

Les jeunes hommes âgés de 13 à 19 ans, jouent aux jeux vidéo près de 9 heures par semaine, ce qui correspond à peu près au même temps passé sur Internet ou à regarder la télévision. La France se place dernière en Europe en terme de pourcentage de joueurs dans sa population, mais se positionne dans la moyenne en terme de pourcentage de joueurs payant leurs jeux vidéos

  • Les jeux vidéo occupent une place importante auprès des medias traditionnels.


Avec 63% de la population en ligne jouant aux jeux vidéo, la France présente un score moins élevé que l'Angleterre (73%), la Belgique (67%), l'Allemagne (65%), les Pays-Bas (70%) et les Etats-Unis (83%). Tous les groupes d'âges confondus, plus de 33% de la population française joue aux jeux vidéo. Toutefois, le temps qui leur est consacré varie grandement.

  • Les garçons âgés de 8 à 12 ans, parmi eux 95% jouant aux jeux vidéo, passent en moyenne six heures par semaine à jouer. Ce qui représente presque deux heures de plus que le temps consacré sur Internet.
  • Entre 13 et 19 ans, le temps de jeu augmente à 9 heures par semaine, ce qui est comparable au temps passé devant la télévision (10h) et sur Internet (11h30). Les filles consacrent moins de temps aux jeux vidéo, même si le pourcentage de joueuses est élevé : bien au dessus de 60%.
  • Dans le groupe d'âge allant de 35 à 49 ans et celui au-delà de 50 ans, respectivement 57% et 38% de la population en ligne jouent aux jeux vidéo. Il est intéressant de noter que même les femmes et les hommes âgés de plus de 50 ans passent plus de temps à jouer aux jeux vidéo qu'à lire des magazines.

Sur l'intégralité de la population française en ligne, les consoles sont les plateformes les plus populaires et les jeux d'entrainements cérébraux correspondent au genre le plus apprécié. Les portails de jeux sont plus utilisés par les femmes que par les hommes : 35% des femmes âgées de 20 à 34 ans, 29% de celles âgées de 35 à 49 ans et 26 %  des femmes de plus de  50 ans jouent aux jeux vidéo en ligne.

  • Dépenser du temps, ne signifie pas toujours dépenser de l'argent


En marge des intérêts généraux, des comportements de consommation en ligne et des intentions d'achats, les personnes analysées ont été questionnées sur l'acquisition de leurs jeux vidéo. En France, le montant total dépensé pour les jeux vidéo est traditionnellement mesuré en fonctions des prix fixés par les revendeurs en magasins. Mais il faudrait au moins ajouter quelques dizaines de millions d'euros si l'on souhaite inclure dans ce montant  les dépenses faites pour les jeux vidéo sur téléphones portables, les portails de jeux en ligne, mais également les frais d'inscriptions, ainsi que l'acquisition de crédits et de produits virtuels vendus directement dans les jeux comme World of Warcraft, Runescape, et Habbo (connus sous le nom de MMOs).
Le pourcentage de joueurs qui payent pour des jeux vidéo varie largement d'une plateforme à une autre. Sur téléphone portable, 50% des joueurs français achètent leurs jeux, contre 48% en Angleterre et seulement 12% aux Pays-Bas. De manière assez surprenante, alors que la pénétration des MMOs en France est plutôt faible, le pourcentage de personnes qui payent pour un jeu est plus élevé dans le cas des MMOs : 84% contre 74% pour les jeux sur consoles. Seulement 6% des joueurs sur consoles admettent faire des copies (illégales). Ce qui est vraiment bas comparé aux Pays-Bas (10%).

L'étude complète est disponible gratuitement à cette adresse

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]