SMS au volant : le speech-to-text ne protège pas mieux

Le par  |  12 commentaire(s) Source : Reuters
SMS

Le danger de la rédaction de SMS ou d'emails tout en conduisant n'est pas sensiblement réduit par des fonctionnalités de transcription littérale de la voix, ou speech-to-text, qui créent au contraire un faux sentiment de sécurité.

Plusieurs états fédéraux des Etats-Unis prennent des mesures de plus en plus répressives pour lutter contre la pratique des conducteurs de rédiger des SMS ou des emails au volant depuis leur téléphone portable, et qui conduit régulièrement à des accidents mortels, souvent chez les jeunes, qui ont du mal à échapper à cette manie.

Des solutions sont imaginées pour tenter de réduire le risque mais elles peuvent se transformer en fausses bonnes idées qui créent un faux sentiment de sécurité. C'est le cas du speech-to-text, ou transcription littérale de la voix permettant de dicter un message qui est transformé en texte.

A priori, cela permet de ne plus avoir à manipuler le téléphone tout en maintenant le regard sur la route. Sauf que, comme dans le cas de l'oreillette pour les conversations téléphoniques, il ne s'agit pas que d'un problème de manipulation mais aussi de baisse de vigilance entraînée par la composition d'un message.

telephone portable automobile Une étude du Texas Transportation Institute a comparé les cas de rédaction de SMS sur un mobile et d'utilisation du speech-to-text en situation de conduite, et observé les temps de réaction dans les deux situations.

Elle constate qu'avec les deux pratiques, les conducteurs mettent deux foix plus de temps à réagir à un événement par rapport à un conducteur qui ne rédige pas de SMS au volant. L'étude indique que le regard est moins fixé sur la route quelque soit la méthode et que le speech-to-text s'avère finalement plus long pour la rédaction d'un message car il implique souvent une phase de correction.

Ce n'est donc pas tant une question de manipulation mais de réquisition de facultés mentales pour la composition du message qui ne sont plus utilisées pour réagir aux événements de la conduite. Car rédiger un SMS ou tenir une conversation sont des actions complexes qui mobilisent fortement les ressources du cerveau.

Et le speech-to-text a le désavantage de créer ce faux sentiment de sécurité qui peut finalement se révéler encore plus dangereux que la rédaction directe. Même si l'étude n'a été menée que sur 43 personnes, elle donne du grain à moudre aux tenants d'une interdiction stricte du SMS au volant et de la création d'une législation sévère en ce sens.

Complément d'information
  • Etude MMA : le SMS meilleur vecteur de la banque mobile
    La dernière étude de Lightspeed Research pour le compte de la MMA ( Mobile Marketing Association ) souligne la croissance des usages de banque mobile et le succès du SMS comme vecteur des services bancaires.
  • Etude : 10.000 milliards de SMS échangés en 2014
    Le cabinet d'études Portio Research a publié son rapport sur l'évolution des communications mobiles dans les cinq ans à venir. En 2014, le nombre de SMS échangés aura doublé par rapport à 2009, passant au nombre étourdissant de ...

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1276002
Finalement tout cela se réglera lorsque ce sera notre mobile qui pilotera notre voiture
Le #1276102
Mais qu'est ce qu'on attend pour supprimer cette saloperie de volant, la technologie est la, ça fait des années que l'on teste et toujours rien de concret. Et puis quand des gens meurt à cause de l'amiante ou d'autres saloperies, on nous sert un "principe de précaution" fantasmé, à toutes les sauces et c'est toujours les mêmes qui sont désignés coupables et les mêmes qui sont désignés innocents.
Le #1276212
Bonne idée, retirez les volants des voitures ça va être plus facile que d'empêcher les gens d'être distraits au volant car ils ne sont pas assez intelligents pour se rendre compte des risques qu'ils prennent...
Le #1276362
spamnco a écrit :

Finalement tout cela se réglera lorsque ce sera notre mobile qui pilotera notre voiture


Depose vite le brevet de ton concept sinon Apple va s'en emparer et (encore) dire qu'ils vont nous étonner
Le #1276632
moi je passe plus de temps a corriger le speech-to-text qu'a causer pour le rediger
Le #1276932
Ulysse2K a écrit :

spamnco a écrit :

Finalement tout cela se réglera lorsque ce sera notre mobile qui pilotera notre voiture


Depose vite le brevet de ton concept sinon Apple va s'en emparer et (encore) dire qu'ils vont nous étonner


Je crois que Google a déjà tout planifié depuis 5 ans, mais je sens qu'on va en voir un ou deux nous expliquer ici en 2020 que c'est Apple qui a inventé la voiture auto pilotée
Le #1277222
spamnco a écrit :

Ulysse2K a écrit :

spamnco a écrit :

Finalement tout cela se réglera lorsque ce sera notre mobile qui pilotera notre voiture


Depose vite le brevet de ton concept sinon Apple va s'en emparer et (encore) dire qu'ils vont nous étonner


Je crois que Google a déjà tout planifié depuis 5 ans, mais je sens qu'on va en voir un ou deux nous expliquer ici en 2020 que c'est Apple qui a inventé la voiture auto pilotée


Juste comme ça,
Si toutes les voitures dans l'avenir deviennent auto pilotées, le jour ou il y a un bug informatique, je te dis pas le bordel dans la rue.... voir les cartons en perspective !
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1277662
"Car rédiger un SMS ou tenir une conversation sont des actions complexes qui mobilisent fortement les ressources du cerveau."
=>Eh beh... elle est belle l'humanité, l'homo sapiens "intelligent"...
Non moi je dirais plutôt que ça distrait l'attention, ça me paraît plus mesuré
Le #1278002
DeepBlueOcean a écrit :

spamnco a écrit :

Ulysse2K a écrit :

spamnco a écrit :

Finalement tout cela se réglera lorsque ce sera notre mobile qui pilotera notre voiture


Depose vite le brevet de ton concept sinon Apple va s'en emparer et (encore) dire qu'ils vont nous étonner


Je crois que Google a déjà tout planifié depuis 5 ans, mais je sens qu'on va en voir un ou deux nous expliquer ici en 2020 que c'est Apple qui a inventé la voiture auto pilotée


Juste comme ça,
Si toutes les voitures dans l'avenir deviennent auto pilotées, le jour ou il y a un bug informatique, je te dis pas le bordel dans la rue.... voir les cartons en perspective !


Tous les avions et les trains de nos jours sont auto pilotés, on ne les voit pas tomber ou dérailler sans raison. En réalité c'est l'inverse, c'est le facteur humain le plus dangereux.

Si on supprime le cerveau (parfois déficient) qui se trouve derrière les commandes on obtient la quasi disparition des accidents de la route ET des bouchons par la même occasion.

Certains humains ont peur de la robotique (sans doute le syndrome d'Asimov) mais il est évident que bien utilisée elle apporte énormément de simplicité et de sécurité pour l'usager à condition de bien la concevoir et de prévoir les pannes potentielles en amont.
Le #1278422
spamnco a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

spamnco a écrit :

Ulysse2K a écrit :

spamnco a écrit :

Finalement tout cela se réglera lorsque ce sera notre mobile qui pilotera notre voiture


Depose vite le brevet de ton concept sinon Apple va s'en emparer et (encore) dire qu'ils vont nous étonner


Je crois que Google a déjà tout planifié depuis 5 ans, mais je sens qu'on va en voir un ou deux nous expliquer ici en 2020 que c'est Apple qui a inventé la voiture auto pilotée


Juste comme ça,
Si toutes les voitures dans l'avenir deviennent auto pilotées, le jour ou il y a un bug informatique, je te dis pas le bordel dans la rue.... voir les cartons en perspective !


Tous les avions et les trains de nos jours sont auto pilotés, on ne les voit pas tomber ou dérailler sans raison. En réalité c'est l'inverse, c'est le facteur humain le plus dangereux.

Si on supprime le cerveau (parfois déficient) qui se trouve derrière les commandes on obtient la quasi disparition des accidents de la route ET des bouchons par la même occasion.

Certains humains ont peur de la robotique (sans doute le syndrome d'Asimov) mais il est évident que bien utilisée elle apporte énormément de simplicité et de sécurité pour l'usager à condition de bien la concevoir et de prévoir les pannes potentielles en amont.


Un bon vieux dicton affirme : Nul n'est infaillible,
Ce qui est valable pour les êtres humains, l'est tout autant si ce n'est davantage pour les machines aussi perfectionnées soient-elles.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]