eCall : le secours distant aux véhicules en retard

Le par  |  2 commentaire(s)
Europe logo pro

La Commission européenne rappelle à l'ordre les Etats membres pour qu'ils mettent en place le système de communication eCall d'avertissement et de localisation d'accident de véhicule.

Europe logo proeCall est un service de communication pour les véhicules qui contacte automatiquement le numéro d'urgence européen 112 et fournit un géopositionnement en cas d'accident grave. Le système est censé pouvoir sauver 2 500 vies chaque année en Europe en réduisant de moitié le délai d'intervention des secours et en permettant de sauver des personnes ne sachant pas où elles se trouvent ou ne pouvant le communiquer;

La théorie est belle mais la pratique est marginale. Les états européens n'ayant pas d'obligation à mettre en place le système eCall...bien peu y songent. La Commission européenne entend bien les inciter à le faire et menace même de prendre des mesures réglementaires pour accélérer son déploiement.

" Trop de personnes trouvent encore la mort sur nos routes. Le nombre d'accidents qui se produisent chaque semaine montre à quel point eCall serait utile. Il est temps maintenant que les Etats membres et les entreprises du secteur traduisent leurs engagements en actes ",
avertit Viviane Reding, commissaire européenne responsable de la société de l'information et des médias.

Selon les statistiques, plus de 1,2 million d'accidents ont été enregistrés en Europe en 2008, soit 39 000 morts et plus de 1,7 million de blessés. Les instances européennes ont mis déjà mis en place le cadre du système eCall mais il faut maintenant des volontés politiques, et Viviane Reding est prête à les pousser dans leurs retranchements :

" Les Européens ne devraient pas être pénalisés par l'inaction de leurs gouvernements. Ils attendent depuis trop longtemps ce système susceptible de leur sauver la vie. Je souhaite que les premiers véhicules équipés de ce dispositif soient mis en circulation dès l'année prochaine : si eCall n'est pas mis en place plus rapidement, la Commission est prête à définir des règles claires qui obligeront les gouvernements, les entreprises et les services d'urgence à prendre leurs responsabilités. "


Menace d'une réglementation contraignante
Dans un document validé ce jour, la Commission veut que le système, qui doit pouvoir fonctionner avec tout véhicule et dans tous les pays d'Europe, soit présent sur tous les véhicules neufs fabriqués en Europe d'ici 2014.

Mais il faudra une coordination au sein des Etats membres et entre les pays, avec des séries d'expérimentations dont l' Union européenne est prête à supporter une partie du financement. Elle estime que les accidents de la route coûte 160 milliards d'euros annuellement.

Avec eCall, c'est une économie de 26 milliards d'euros par an qui pourrait être réalisée tandis que le système lui même ne coûterait pas plus de 100 euros par véhicule et pourrait s'étoffer de services additionnels, comme le télépéage.

Reste à convaincre certains pays, dont la France, qui " hésitent à s'engager pour des raisons financières. " Plusieurs systèmes de ce type existent déjà chez divers fabricants mais ils ne concernent généralement que certaines gammes d'automobiles. Les groupes d'assurance s'y intéressent également.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #507641
la où il y en aurait le plus besoin les communications ne passent pas, sauf si c'est dans une bande de fréquence particuliere, ce que j'ignore
Le #507701
c'est un peu comme le système Coyote.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]