Les extraterrestres n'auront bientôt plus de secrets

Le par  |  10 commentaire(s) Source : Scientific American
LOFAR

On ne sait pas si une vie extraterrestre existe, quelque part dans la galaxie. Si tel est le cas, elle ne pourra plus passer inaperçue avec le nouveau projet lancé par les scientifiques.

Si les extraterrestres souhaitaient encore se montrer discrets et invisibles, il leur faudra sans doute redoubler de vigilance. Les humains ont la volonté de les trouver et ce dans n'importe quel coin de la galaxie. Ce ne sont pas moins de 44 000 antennes radio qui seront prochainement installées, notamment aux Pays-Bas, en Allemagne, en France, en Suède et au Royaume-Uni.

Ces antennes constitueront alors un radiotélescope très complexe d'un diamètre de 1 000 kilomètres appelé LOFAR (pour low frequency array). Une fois mis en place, l'appareil devrait pouvoir détecter les ondes radios à basses fréquences et reconnaître des signaux très faibles, concernant notamment l'existence d'étoiles et de galaxies encore inconnues, de parties inexplorées de l'espace et peut-être des signes de vie extraterrestre.

LOFARLe système propose différents avantages : il est relié à un supercalculateur qui pourra étudier des évènements de 5 milliardièmes de seconde. Ses performances permettront aux scientifiques de travailler sur trois projets en simultané. L'installation des antennes est également extensible, ce qui permettra, au fur et à mesure, l'installation d'autres antennes pour couvrir un peu plus la galaxie qui nous entoure.

Image : LOFAR station in the Netherlands ; Courtesy of Top-foto, Assen

Complément d'information
  • Le réseau social étendu aux extraterrestres
    Le réseau social Bebo va envoyer des messages personnels et des images collectés auprès de ses membres en direction de la plus proche planète susceptible d'héberger une forme de vie similaire à la notre.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #940281
Encore faut il qu'il y ait des extraterrestres qui utilisent des ondes radios. Combien de temps s'écoule entre la découverte des ondes et la découverte de technologies plus évoluées ?
Anonyme
Le #940391
Chacun croit ou pas... C'est l'histoire de Roswell
Le #940471
L'Equation de Drake et le Paradoxe de Fermi :
http://ovnis-direct.com/paradoxedefermi/index.html

Le #940491
De mémoire, étant tombé sur un article sur ce radiotélescope géant (faut que je le retrouve...), la quantité de données générée annuellement par ce radiotélescope serait de l'ordre de la centaine de petaoctets par an, soit pas loin de dix fois la quantité de données générées par l'accélérateur de particules (le LHC) du CERN, qui génère 15 petabytes de données par an (de mémoire, corrigez moi si je me trompes).

Et vu la quantité de données générées, il faut bien sûr les machines pour traiter tout ça

Ceci dit, au delà du trip "petits hommes verts", c'est le genre d'instrument qui permettra de confirmer ou d'infirmer les différentes théories, par exemple sur les premiers moments de l'univers, sur sa vitesse d'expansion, et plus prosaïquement, de détecter de nouvelles planètes extrasolaires, et pourquoi pas des traces d'activité organique dans leur atmosphère (parler de "vie extraterrestre" n'implique pas "vie extraterrestre intelligente").

En tout cas j'attends avec impatience les premiers résultats

@ovnisdirect: faire de la pub pour son site dans les commentaires, saymal

http://fr.wikipedia.org/wiki/Equation_de_Drake
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paradoxe_de_fermi

Et l'article anglais sur LOFAR, nettement plus complet que la version française (pour le moment): http://en.wikipedia.org/wiki/LOFAR
Le #940501
@lidstah
Sauf que ces données ne sont pas sauvegardées ou très peu.
A chaque accélération de particules au CERN des tas de données sont toujours identiques, elles ne vont pas être sauvegardées indéfiniment. ;-)

Idem pour les ondes radios, si on sait déjà que telles données reçues correspondent à tel astre ça ne va pas être sauvegardé (à moins d'anomalies).
Le #940521
CodeKiller a écrit :

@lidstah
Sauf que ces données ne sont pas sauvegardées ou très peu.
A chaque accélération de particules au CERN des tas de données sont toujours identiques, elles ne vont pas être sauvegardées indéfiniment. ;-)

Idem pour les ondes radios, si on sait déjà que telles données reçues correspondent à tel astre ça ne va pas être sauvegardé (à moins d'anomalies).


Ah ça, je ne dis pas le contraire. Mais le volume de données générées, et à traiter (justement pour ne conserver que celles réellement importantes) est assez faramineux

Et j'avoue qu'en tant que bon gros geek, j'adorerai ne serait ce que visiter leur datacenter.
Anonyme
Le #940601
N'a t on pas des affaires plus importantes à faire d'abord sur notre planète que de se préoccuper des extraterrestres qui existe forcement. La vie se développe un peu partout et pas que sur notre planète...

Aller dépenser des millions d'euros à mettre des antennes...

L'argent est vraiment jeté par les fenêtres...
Le #941011
j'appel ça jetter l'argent par la fenêtre........
Le #941331
dépenser tant d'argent pour quelque chose qui n'existe très probablement pas , c'est du gaspillage

je ne prêtent pas que la "vie" ne peut pas exister ailleurs , mais si l'on résonne de façon méthodique :

si l'on transpose l'age de l'univers actuel estimé , sur une année , la vie sur terre à l' heure actuel représente 14 sec ce qui implique que les probabilités pour que la vie soit apparus ailleurs pendant ces 14 secondes là , sont très très faible , 1 chance sur 1 milliard à peut prêt.

Donc logiquement si la "vie" existe ailleurs il y a énormément de chance pour que ce soit avant ou après celle de l'humanité , mais pas pendant.

Conclusion , à l?échelle du temps , ON EST TOUT SEUL


Le #953401
_OvO_ a écrit :

dépenser tant d'argent pour quelque chose qui n'existe très probablement pas , c'est du gaspillage

je ne prêtent pas que la "vie" ne peut pas exister ailleurs , mais si l'on résonne de façon méthodique :

si l'on transpose l'age de l'univers actuel estimé , sur une année , la vie sur terre à l' heure actuel représente 14 sec ce qui implique que les probabilités pour que la vie soit apparus ailleurs pendant ces 14 secondes là , sont très très faible , 1 chance sur 1 milliard à peut prêt.

Donc logiquement si la "vie" existe ailleurs il y a énormément de chance pour que ce soit avant ou après celle de l'humanité , mais pas pendant.

Conclusion , à l?échelle du temps , ON EST TOUT SEUL


Je ne dis pas que c'est pas utile ou inutile, mais avec tout cet argent et technologie dépensés, ne pourrait on pas plutôt le consacrer à notre petite planète et non pas a une autre vie intelligente ailleurs?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]