La FAA lâche du lest sur l'utilisation des gadgets électroniques dans les avions

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Air France t

La Federal Aviation Administration va assouplir les règles concernant l'utilisation des gadgets électroniques par les passagers à bord des avions, notamment au décollage et à l'atterrissage.

Même si des cas spécifiques de perturbations des instruments de vol des avions de ligne par les appareils électroniques des passagers continuent de faire l'objet d'investigations, la FAA (Federal Aviation Administration) prépare un assouplissement des règles d'utilisation à bord.

Il s'agit notamment de se montrer moins stricts sur l'extinction des appareils durant les phases sensibles de décollage et d'atterrissage...sauf pour les téléphones portables qui resteront soumis aux mêmes contraintes (extinction ou mode avion).

Face à la multiplication des produits électroniques, la FAA a maintenu des règles globales visant tous les appareils car évaluer spécifiquement les appareils les uns après les autres pour leur donner un feu vert est impossible, à la vitesse où évolue le marché des gadgets électroniques.

Air France t Ce sont donc plutôt des autorisations pour des classes d'appareils qui seront proposées, d'autant plus que les enquêtes montrent que les passagers oublient fréquemment d'éteindre leurs produits. Elles ne rendraient plus obligatoires d'attendre que l'avion ait atteint une altitude de 10 000 pieds et pour certains produits, comme des liseuses, il n'y aurait plus d'interdiction même durant les phases sensibles du vol.

Les propositions sont en cours d'examen et devraient arriver à leur forme définitive d'ici le mois de septembre 2013, après quoi la FAA exploitera ces recommandations. Elle reste prudente sur les contraintes de sécurité mais reconnaît également que les règles doivent s'adapter aux usages des passagers.

avion téléphoneLe Wall Street Journal souligne que d'ici la prochaine décennie, la plupart des avions des grands constructeurs seront modifiés pour embarquer des capacités de connectivité sans fil durant les vols, fournies sous forme de services.

Pour ce qui est d'assouplir les règles pour les mobiles, le sujet reste en débat et pourra peut-être faire l'objet d'un amendement ultérieurement mais la FAA ne donne cependant aucune garantie ferme du fait des nombreux problèmes potentiels soulevés : perturbations des équipements de bord et des réseaux mobiles terrestres, distraction des passagers pendant les consignes. Mais là aussi, des évolutions des positions sont attendues au fil de la remise des rapports d'étude.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1375032
"mais reconnaît également que les règles doivent s'adapter aux usages des passagers."

Enfin, s'il se trouve que ça peut poser problème, le passager pourra peut être se passer de son gadget pendant une demi heure non ?

Ca me fait penser à ceux qui ne peuvent s'empêcher de sortir leur smartphone au cinéma parce qu'ils ont l'impression de ne plus vivre sans.

"distraction des passagers pendant les consignes"

Combien de passagers les suivent, même s'ils ne consultent pas leur appareil. Tout le monde ou presque s'en fout des consignes. Une fois que tu les as suivi une fois, c'est toujours la même chose.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]