Facebook : une désertion des jeunes ?

Le par  |  5 commentaire(s)
Facebook-logo

D'après de précédents rapports, Facebook serait en disgrâce auprès des adolescents et ce particulièrement aux États-Unis. Une étude Forrester tend à prouver que non.

Pour Facebook, les tendances sur le marché américain sont scrutées de près. C'est un marché plus que mature pour le réseau social qui donne le ton de ce qui pourra être observé ultérieurement dans le reste du monde.

Récemment, plusieurs études ont évoqué une perte d'intérêt des adolescents américains pour Facebook, étant désormais plus centrés sur Snapchat et autres. De quoi craindre un effet boule de neige. En début d'année, une étude universitaire controversée a même tablé sur la disparition de Facebook en 2017.

Elle s'est basée sur le précédent MySpace et des modèles épidémiologiques en comparant Facebook à la propagation des maladies infectieuses. Facebook a largement démonté les résultats de cette étude.

Pour le cabinet d'études Forrester, Facebook est toujours le réseau social dominant chez les adolescents. Plus de 4 500 jeunes internautes américains âgés de 12 à 17 ans ont été sondés. Il ressort que plus de trois quart d'entre eux utilisent Facebook, soit " deux fois plus que Pinterest ou Tumblr ou Snapchat, et plus qu'Instagram et WhatsApp réunis. "

Un autre enseignement de cette étude est que 28 % des jeunes utilisateurs qui sont sur Facebook déclarent utiliser le réseau social " tout le temps ". Un pourcentage plus élevé que pour n'importe quel autre réseau social.

Forrester-utilisation-reseaux-sociaux-tout-le-temps-ados-usa
L'analyste Natt Elliott de Forrester Research affirme que Facebook n'a donc pas de problème pour attirer et retenir les adolescents.

Mais il faut sans doute dire que le réseau social - qui revendique plus de 1,23 milliard d'utilisateurs actifs par mois dans le monde - a largement réagi après les premiers signes d'alerte via un développement sur mobile de plus en plus affirmé. Et Facebook n'est probablement pas si serein que cela avec pour preuve le récent lancement de Slingshot aux États-Unis afin de répondre à Snapchat.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1775922
Wow. Un nouveau record dans la bassesse des titres racoleurs. Un titre qui dit le contraire de l'article !
Le #1775982
intéressant ; Il y a des milliards en jeu, reste à savoir qui tire les ficelles de ces "études".

Il y a aussi un point qui serait intéressant à mesurer, le temps passé sur facebook et combien de compte ne sont plus ou peu utilisés pour avoir une tendance globale.

Le #1776032
Vraiment n'importe quoi ces titres, bordel.
Le #1776052
chibre a écrit :

Vraiment n'importe quoi ces titres, bordel.


Ouais sutout que dans le 1er paragraphe on arrive à dire une chose et son contraire... très très fort:

"Facebook serait en disgrâce auprès des adolescents et ce particulièrement aux États-Unis. Une étude Forrester tend à prouver que non. "

Le #1776202
Punaise les mecs... un peu de sérieux avec vos news...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]