Facebook Aquila : le drone pour l'Internet depuis le ciel s'est crashé

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Bloomberg
Facebook Aquila

Le drone géant Aquila de Facebook qui doit apporter Internet au plus grand nombre depuis le ciel s'est crashé durant un vol d'essai cet été, remettant en cause le projet.

C'est l'un des grands espoirs futuristes du réseau social Facebook : toucher un plus grand nombre d'utilisateurs dans les zones où l'accès Internet est difficile en apportant Internet depuis le ciel grâce à de grands drones survolant la zone à très haute altitude et fonctionnant à l'énergie solaire.

C'est le but du drone Aquila, un géant d'envergure plus imposante qu'un Boeing 737 et destiné à voler à une altitude de 18 000 mètres tout en produisant un faisceau Internet haut débit couvrant de larges surfaces au sol.

On retrouve là le principe du Project Loon de Google et ses ballons atmosphériques à haute altitude ou des différents projets de micro satellites en orbite basse, avec l'avantage d'un coût plus abordable et d'un déploiement flexible.

Facebook aquila

Facebook avait annoncé le lancement des premiers essais en vol du drone Aquila au début de l'été dernier mais il apparaît que l'expérimentation a rapidement tourné court. Selon un rapport du NTSB (National Transportation Safety Board), le drone a connu un incident de vol le 28 juin conduisant à une "défaillance structurelle" du côté de Yuma, en Arizona, détruisant l'appareil.

Le NTSB doit produire un rapport sur la nature de l'accident mais Facebook a indiqué pour sa part que le vol avait été malgré tout un succès permettant de tirer un grand nombre d'enseignements et de données.

Facebook Aquila

La défaillance est intervenue peu avant la phase d'atterrissage, après 96 minutes de vol, soit plus d'une heure par rapport au plan de vol initial. Facebook avait brièvement évoqué le fait le 21 juillet en indiquant que ses ingénieurs avaient pu récolter une moisson de données sur l'aérodynamisme et les différents systèmes de bord.

L'accès au ciel et à l'espace s'avère plutôt difficile pour Facebook : en septembre, l'explosion du lanceur Falcon 9 de SpaceX sur son pas de tir avait pulvérisé le satellite de communication AMOS-6 qui devait notamment permettre de donner vie à l'initiative Internet.org d'accès à Facebook gratuit en Afrique du Nord.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1935137
Le salut ne viendra pas du ciel
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]