Le gouvernement rappelle Facebook à ses responsabilités

Le par  |  6 commentaire(s)
Facebook-page-like

Alors que Facebook est innocenté dans l'affaire du pseudo bug, le gouvernement français rappelle le réseau social à ses responsabilités en matière de protection des données personnelles. Un rapport devra être remis fin novembre.

Après ses investigations, la Commission nationale de l'informatique et des libertés a fait part de ses conclusions sur le présumé bug Facebook. Il n'a jamais existé ( voir notre actualité ).

Pour la CNIL, la confusion de certains utilisateurs qui ont cru voir apparaître d'anciens messages privés sur leur Timeline s'explique par la " modification de manière unilatérale et récurrente des paramètres de confidentialité des données entre 2009 et 2010 ".

Selon l'analyse de la CNIL, cet imbroglio rappelle la nécessité pour Facebook - et les réseaux sociaux en général - de suivre ses recommandations et celles des cnils européennes ( consentement explicite des utilisateurs pour la transmission de données ou l'activation de nouvelles fonctionnalités, paramètres protecteurs de la vie privée appliqués par défaut, plus grande transparence sur l'utilisation des données personnelles... ).


Facebook non coupable mais responsable ?
Le gouvernement rebondit sur cette affaire pour rappeler Facebook à ses responsabilités en matière de protection des données personnelles, en soulignant que ce domaine est un enjeu majeur ( PDF ).

Arnaud Montebourg, le ministre du redressement productif, et Fleur Pellerin, la ministre déléguée en charge de l'économie numérique, déclarent que " la modification inopinée de la présentation des données a perturbé les utilisateurs en faisant ressurgir d'anciens messages à caractère personnels ".

Facebook-page-likeLes ministres reprochent à Facebook d'avoir " modifié, à de très nombreuses reprises, l'interface des usagers et les règles d'utilisation afférentes ". " Il est anormal que le site soit ergonomique quand il s'agit d'envoyer un message ou une vidéo, mais qu'il devienne bloquant dès lors qu'il s'agit de contrôler les paramètres relatifs à la vie privée de ses utilisateurs ".

On en oublierait presque que Facebook a été innocenté pour le faux bug...

Facebook a déjà engagé des efforts de transparence avec un certain succès d'après l'autorité irlandaise de la protection des données. Le gouvernement a néanmoins demandé à Facebook de lui faire parvenir avant la fin du mois de novembre les mesures qu'il compte prendre pour respecter les recommandations de la CNIL. Le réseau social aura sans doute l'impression de se répéter.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1037242
Ce n'est pas à FB de faire prendre conscience de ses responsabilités mais à ses utilisateurs ! On se trompe de cible à "éduquer"
Le #1037252
Effectivement certains utilisateurs racontent leur vie sur Facebook au mépris de la confidentialité et après ils s'étonnent que tout le monde sache ce qu'ils font.

La meilleure parade c'est encore d'éviter les réseaux dits sociaux et d'avoir quelques vrais amis plutôt que des amis virtuels !
Le #1037302
Le mur a toujours été public. C'est pas la faute de Facebook si les lents de cerveau ont mis 5 ans pour le réaliser...
Le #1037332
C'est tellement plus facile de se la péter faisant semblant de gronder la méchante entreprise US !

Pathétique. Un joli morceau de storytelling. Quand bien même facebook publierait OUVERTEMENT les données des utilisateurs, ce serait son problème, et celui de ses utilisateurs.


Le #1037392

../Arnaud Montebourg, le ministre du redressement productif/...

Merde j'ai failli m'étouffer là
Le #1037802
Le gouvernement rappelle Facebook à ses responsabilités.
Les Français rappellent le gouvernement aux siennes.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]