Facebook a cru que vous étiez dans une zone d'attentat

Le par  |  3 commentaire(s)
Facebook-Safety-Check

Facebook reconnaît un bug de localisation avec son contrôle d'absence de danger alias Safety Check.

Le Safety Check de Facebook est la fonctionnalité de contrôle d'absence de danger proposée par le plus grand des réseaux sociaux au monde. Si un utilisateur est à proximité du lieu d'une catastrophe, il peut indiquer à ses amis qu'il est en sécurité et prendre des nouvelles d'autres personnes.

Le cas échéant, l'utilisateur reçoit une notification et un bouton " Je suis en sécurité " permet de signaler instantanément à ses connaissances qu'il est en sécurité. De même, il est averti une fois que ses amis ont confirmé être en sécurité.

Facebook-Safety-Check
Introduite en 2014, cette possibilité ne se cantonne plus à des catastrophes naturelles et peut également être déclenchée lors d'autres événements tragiques. Cela avait été pour la première fois le cas en novembre dernier avec les attentats de Paris. Avec les récents attentats de Bruxelles, il a été reproché à Facebook d'avoir tardé dans la mise en application du Safety Check. Pour l'attentat au Pakistan, pas de retard mais un bug.

" Nous avons activé le Safety Check à Lahore, au Pakistan, après un attentat à la bombe. […] Malheureusement, de nombreuses personnes non affectées par cet événement ont reçu une notification leur demandant si elles allaient bien "

, écrit Facebook.

Le réseau social évoque un " type de bug contraire à son intention " et présente ses excuses à tous ceux ayant reçu la notification par erreur. Ce bug de localisation a touché des utilisateurs de Facebook dans le monde entier.

Le Safety Check de Facebook est assurément un outil pratique mais manifestement encore perfectible. Facebook souhaite le rendre disponible chaque fois qu'il peut aider. Il a également pu être critiqué pour ne pas avoir été systématiquement déclenché.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1887353
C'est vrai que c'est quand même pratique ce bouton safety check. J'me rappelle que le 13 novembre, ça m'avait bien rassuré de voir rapidement que mes proches étaient en sécurités. Et puis ça évite la surcharge des lignes téléphoniques aussi.
Le #1887369
Safirion a écrit :

C'est vrai que c'est quand même pratique ce bouton safety check. J'me rappelle que le 13 novembre, ça m'avait bien rassuré de voir rapidement que mes proches étaient en sécurités. Et puis ça évite la surcharge des lignes téléphoniques aussi.


Bien d'accord avec toi !
Surtout que j'ai mon cousin qui habitait (et qui y habite tjs) rue de Charonne, donc juste à côté du Bataclan, et d'avoir su tout de suite qu'il n'avait rien était rassurant.


Par contre, j'aimerais bien savoir pourquoi Bugemot n'aimerait pas savoir que sa famille et ses amis soient en sécurité...
Le #1887381
saepho a écrit :

Safirion a écrit :

C'est vrai que c'est quand même pratique ce bouton safety check. J'me rappelle que le 13 novembre, ça m'avait bien rassuré de voir rapidement que mes proches étaient en sécurités. Et puis ça évite la surcharge des lignes téléphoniques aussi.


Bien d'accord avec toi !
Surtout que j'ai mon cousin qui habitait (et qui y habite tjs) rue de Charonne, donc juste à côté du Bataclan, et d'avoir su tout de suite qu'il n'avait rien était rassurant.


Par contre, j'aimerais bien savoir pourquoi Bugemot n'aimerait pas savoir que sa famille et ses amis soient en sécurité...


Tu m'étonnes !

Sinon, pour Bugmenot, j'crois que la raison de son vote se limite à sa haine/peur/méconnaissance de Facebook plus qu'au contenu de mon message
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]