Facebook ajuste ses contrôles de confidentialité

Le par  |  1 commentaire(s)
Facebook-dinosaure

Fin du partage public par défaut pour les néo-utilisateurs et checkup de confidentialité pour les anciens. Facebook s'adapte au contexte actuel.

Facebook compte déjà 1,28 milliard d'utilisateurs actifs par mois. Un chiffre qui est toujours en croissance. Pour les nouveaux qui débarquent sur le réseau social, il n'y aura désormais plus de partage public par défaut lorsqu'ils publieront leurs premiers messages.

Facebook rompt ainsi avec une très vieille habitude ( exception faite pour les mineurs ). Les néo-utilisateurs, et potentiellement non avertis, auront la confidentialité de leurs messages réglée à " Amis " afin de restreindre leur champ d'exposition.

Bien évidemment, ils pourront décider de passer à une diffusion publique en toute connaissance de cause grâce à un rappel qui sera affiché.

Facebook-1
" Nous reconnaissons qu'il est bien pire pour quelqu'un de partager accidentellement avec tout le monde quand ils ont voulu en réalité partager avec seulement quelques amis, plutôt que l'inverse ", écrit Facebook.

Les déjà utilisateurs de Facebook ne sont pas oubliés par la prise de conscience tardive du réseau social. Dans les prochaines semaines, ils passeront par un bilan de santé en matière de confidentialité afin de s'assurer qu'ils partagent bien leurs publications avec le public qu'ils désirent.

Facebook-2
Ces ajustements s'accompagnent d'autres allant dans le même sens. Le mois dernier, Facebook avait également annoncé la possibilité d'une connexion anonyme ( du moins vis-à-vis du développeur ) pour tester des applications.

Facebook semble avoir pris le pouls du climat actuel avec des utilisateurs beaucoup plus sensibilisés à la problématique de la confidentialité. Les plus jeunes sont aussi demandeurs à en juger par le succès d'applications comme Snapchat. Et cela, Facebook ne peut l'ignorer.

On peut aussi y voir une conséquence des révélations d'Edward Snowden qui auront finalement eu plus de répercussions que les diverses polémiques passées et les gros yeux d'autorités de protection des données personnelles.

Facebook est malin. Compte tenu du contexte actuel, mieux vaut tenter d'apaiser les craintes des utilisateurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1748912
Une attrape à mouche. Dans 6 mois, il faut réinitialiser pour rendre publique par erreur et pendant ce temps là, tu vas te croire en privée. Privé aujourd'hui et publique demain.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]