Facebook abandonne sa monnaie virtuelle et adopte les abonnements

Le par  |  0 commentaire(s)
Facebook-credits

Facebook signe l'arrêt de mort des crédits Facebook pour acheter des biens virtuels dans des jeux et applications. Dans le même temps, les abonnements vont faire leur apparition dans les applications.

Les crédits Facebook ne sont manifestement plus digne d'intérêt pour le réseau social de Mark Zuckerberg. Lancée en 2009, cette monnaie virtuelle vit ses dernières heures. Elle est tout bonnement abandonnée.

Pensés pour acheter des biens virtuels dans le jeux et les applications, les crédits Facebook sont confrontés à un os. La plupart des jeux sur Facebook ont mis en place leur propre monnaie virtuelle. De quoi donner lieu à un petit casse-tête pour les utilisateurs.

Au troisième trimestre, Facebook va prendre en charge les monnaies locales ( dollars, euros... ) pour les achats liés aux applications. D'ici la fin de l'année, ce sont toutes les apps avec des biens virtuels qui devront utiliser les monnaies locales. Pour les utilisateurs, les crédits Facebook encore à leur disposition vont être convertis en monnaies locales.

Facebook-creditsFacebook a récemment ouvert un espace d'applications. Nul doute que la concurrence d'autres plateformes comme l'App Store d'Apple ou Google Play pour lesquelles il n'est pas question de monnaie virtuelle a aussi pesé dans la balance.

En plus de l'annonce de cet abandon, Facebook indique également qu'à partir du mois de juillet, les développeurs vont pouvoir intégrer un système d'abonnement pour leurs applications... comme le font également les plateformes concurrentes. L'entrée en Bourse oblige Facebook à rendre une " copie plus propre ".

Sont concernées toutes les applications Web proposées sur Facebook.com et mobiles. Une nouvelle possibilité de monétisation pour les développeurs : " avec les abonnements, vous pouvez établir des revenus récurrents et proposer des mises à jour ou du contenu premium pour un forfait mensuel ".

Bien évidemment, monnaie virtuelle ou pas, Facebook continue de prélever 30 % sur les transactions opérées.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]