Facebook et données personnelles : infraction en Europe ?

Le par  |  4 commentaire(s)
facebooklogo

L'eurodéputée socialiste Françoise Castex demande à la Commission européenne de se prononcer sur la conformité de Facebook avec le droit de l'Union européenne.

facebooklogoNouvel avis de tempête pour Facebook qui continue d'être pointé du doigt pour sa gestion des données personnelles.

Dans une question adressée à la Commission européenne, Françoise Castex - rapporteur pour la Commission des affaires juridiques du Parlement européen sur la révision de la directive sur la protection des données personnelles - demande si Facebook est en conformité avec la législation européenne.

Pour l'eurodéputée socialiste :

" Facebook conserve sur le long terme les données de ses utilisateurs sans que ces derniers ne puissent donner leur consentement explicite à cette utilisation de leurs données, contrairement à ce que prévoit la directive européenne sur la protection de la vie privée. "

La Commission européenne devrait donner sa réponse dans un délai de trois semaines.

Facebook soulève décidément bien d'interrogations et de polémiques en enchaînant il est vrai certaines maladresses comme une fonctionnalité de reconnaissance faciale d'abord activée sans l'accord préalable des utilisateurs.

L'interrogation de l'eurodéputée intervient peut de temps après les plaintes déposées en Irlande par Max Schrems auprès de la commission de la protection des données. L'étudiant autrichien a constaté que Facebook conserve de nombreuses données sur les utilisateurs dont certaines a priori effacées, et va jusqu'à créer des profils fantômes de non-membres ( voir notre actualité ).

Dans une interview diffusée sur la chaîne PBS aux États-Unis et analysée par 20minutes.fr, Mark Zuckerberg - le PDG de Facebook - a tenté d'impliquer aussi Google, Yahoo! ou Microsoft dans le concert de reproches qui sont faits à son réseau social concernant les données personnelles :

" Si vous prenez des sociétés, comme Google, Yahoo! ou Microsoft, qui ont des moteurs de recherche [ … ] elles possèdent également un nombre important d'informations sur vous [ … ] C'est juste qu'elles les collectent dans votre dos… Mais vous ne le savez pas. "

Le véritable problème est surtout la durée de conservation des données et la transparence vis-à-vis de l'utilisateur.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #858371
Concernant google, ils ne se sont jamais caché de l'utilisation des données qu'ils collectent.
Par ailleurs, ces données ne sont pas si personnelles que ça puisqu'ils identifient l'*ip* qui émet les requêtes (si l'on n'est pas assez stupide pour y accédé en étant loggé avec un compte gmail, évidemment).
De plus, on peut se passer d'une partie des services de google, ou du moins éviter son traçage :
http://duckduckgo.com
http://scroogle.org
etc.
Alors que dans le cas de facebook, il s'agit quand même de personnes qui, dans le cas 1. on demandé et reçu la certification par fessebook que leur donées avaient été détruites et dans le cas 2. ne leur ont jamais donné d'information de leur propre volonté.

Les situations sont donc très différentes... Et fessebook fait vraiment preuve de bien plus de mauvaise volonté que ses concurrents dans l'histoire...
Le #858401
Demander à Bruxelles de remonter les bretelles de facebook, un député qui mérite ses oreilles d'âne.

Il ferait bien de se taire et de raser les murs si il tient à son siège de velours.

J'ai vraiment l'impression que plus les gens on un poste important et moins ils sont informé.
Anonyme
Le #858431
@LIAR "si l'on n'est pas assez stupide pour y accédé en étant loggé avec un compte gmail, évidemment"
=>oui, c'est vrai que c'est tellement pratique de se déconnecter de Gmail (et sans doute de supprimer carrément ses cookies) à chaque fois qu'on va faire une recherche ou à chaque fois qu'on passe sur un site tracké par Google Analytics, Google Adsense ou encore Google ReCAPTCHA...

"Facebook conserve sur le long terme les données de ses utilisateurs sans que ces derniers ne puissent donner leur consentement explicite à cette utilisation de leurs données"
=>Je crois que le problème c'est surtout que les utilisateurs ne peuvent pas s'y opposer... Car il me semble que le consentement explicite fait partie des conditions d'utilisation acceptées à l'ouverture du compte.

Anonyme
Le #858471
A propos des conditions d'utilisation, j'oubliais: http://dai.ly/s4hldq
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]