Facebook : General Motors cesse sa présence publicitaire

Le par  |  1 commentaire(s)
General Motors

Mauvaise nouvelle pour Facebook, à quelques jours de son entrée en bourse : le groupe General Motors annonce son retrait en tant qu'annonceur publicitaire, faute de retours suffisants et réalimente les inquiétudes sur le modèle économique du réseau social.

Quand le troisième annonceur publicitaire du pays se retire d'une société dont l'essentiel des revenus est généré par la publicité affichée sur ses pages, cela crée des inquiétudes, surtout quand ladite société est à quelques jours d'entrer en bourse et doit absolument convaincre ses futurs actionnaires de ses perspectives de croissance.

C'est ce qui arrive actuellement au réseau social Facebook avec l'annonce du retrait du groupe General Motors qui considère que l'impact publicitaire est insuffisant. De quoi continuer à alimenter les doutes concernant la pérennité du modèle économique du réseau social et la poursuite de sa croissance.

General MotorsIntroduction en bourse hors du commun, Facebook suscite autant de réactions enthousiastes que de questions sur sa capacité à progresser. Nombre de sociétés du Web entrées en bourse ces derniers trimestres ont connu des difficultés à maintenir leur cours et abouti à des déconvenues malgré des promesses initiales très fortes.

Et même si la demande est forte et permet au réseau social de revoir à la hausse ses prétentions pour son IPO, plusieurs observateurs pointent du doigt des fragilités dans le modèle économique du groupe qui va s'employer dès cette année à les gommer.

Mais d'autres gros annonceurs ont confirmé de leur côté leur soutien à Facebook et la poursuite de dépenses publicitaires sur le réseau social. Et General Motors restera malgré tout présent via des pages dédiées.

La décision de General Motors pourra sans doute servir d'avertissement contre une euphorie prématurée ou inconsidérée devant le devenir de Facebook, peut-être bientôt valorisée à plus de 100 milliards de dollars.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #956451
Si la bulle se dégonfle avant son lancement, ça n'augure rien de bon pour l'avenir.
Facebook c'est presque déjà le passé (Twitter bénéficie d'une aura bien plus grande en ce moment et d'autres sont en embuscade) et les utilisateurs ne sont heureusement pas captifs (à part ceux de la marque à la pomme pour l'instant).
Personnellement je ne miserai pas un euro sur l'avenir de FB ni sur aucune entreprise orientée 100% service et avec des revenus potentiels essentiellement basés sur la spéculation.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]