Facebook : payer cher pour promouvoir un post

Le par  |  3 commentaire(s)
Facebook-post-promotion

Dans le cadre d'un test, les utilisateurs de Facebook peuvent payer pour mettre en avant une publication auprès de leurs amis. Une promotion onéreuse à 7 dollars par post.

Après un test initié en Nouvelle-Zélande au mois de mai dernier, celui-ci a été étendu progressivement à une vingtaine de pays et apparaît aujourd'hui aux États-Unis. La proposition de Facebook a de quoi surprendre puisqu'il s'agit de payer pour mettre en avant une publication auprès de ses amis.

L'idée de Facebook est que dans l'amas de posts diffusés via le fil d'actualité, certains jugés importants peuvent passer inaperçus.

" Parfois, un ami particulier pourrait ne pas remarquer votre publication, surtout si beaucoup de leurs amis ont récemment opéré des publications et que votre histoire n'est pas en haut de leur fil d'actualité ", explique Facebook.

Facebook-post-promotionLorsqu'un post est payé pour en assurer la promotion, il est remonté dans le fil d'actualité afin d'en assurer la visibilité. Le test s'adresse aux utilisateurs qui ont moins de 5 000 amis et abonnés. Un service similaire était déjà à disposition des entreprises.

Facebook cite quelques exemples de promotion d'un post comme des photos de mariage, un vide-grenier ou des nouvelles importantes. Reste que le coût n'est pas négligeable. La promotion d'un post s'avère onéreuse à près de 7 dollars. Une tarification qui est néanmoins susceptible d'évoluer.

Un post payé est marqué sponsorisé et l'utilisateur peut vérifier l'efficacité de son investissement. Dans un exemple donné par Facebook, il est indiqué : " jusqu'à présent, votre post a eu 3,8 fois plus de vues parce que vous l'avez promu ".


Un pari risqué ?
Facebook s'approche du milliard de membres. Récemment, le réseau social a annoncé que les entreprises vont devoir payer pour les offres commerciales diffusées auprès de leurs fans via la création d'une publicité qui apparaîtra sur le fil d'actualité.

Alors qu'une offre de services premium pour les entreprises est à l'étude, le réseau social a inauguré une boutique de cadeaux physiques. Des initiatives qui visent à améliorer la monétisation mais dont certaines pourraient être mal accueillies.

Le pari potentiellement lucratif peut aussi s'avérer risqué pour Facebook qui affiche sur sa page d'accueil : " c'est gratuit et ça le restera toujours ". L'apparition de fonctionnalités payantes est susceptible de brouiller ce message en donnant l'impression d'un réseau social à deux vitesses.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1038152
Toujours à l'américaine, gratos, pis quand tout le monde est là, faut raquer.....
Le #1038352
Et à l'Américaine, quand il faut commencer à payer, tout le monde se barre chez le concurrent qui lui est toujours gratuit
Exemple typique : Yahoo! et son service pop payant aux USA (même si on peut le contourner).
Le #1039032
Le social coûte cher de nos jours.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]