Facebook aurait-il trompé les annonceurs sur le temps passé à visionner des publicités sur le réseau social ?

Le par  |  14 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Facebook-logo

Le réseau social a-t-il largement surestimé le temps moyen de visionnage de publicités vidéo par ses utilisateurs ? Les annonceurs expriment leur mécontentement et demandent des comptes.

Facebook-logoDans un billet, le réseau social Facebook a indiqué il y a quelques semaines avoir modifié le système de mesure du temps de visionnage moyen des publicités vidéo, observant que cette donnée avait été très surestimée ces deux dernières années.

De quoi mettre en colère les annonceurs, indique le Wall Street Journal, puisque, selon les explications fournies par Facebook à Publicis Media, les temps de visionnage moyens auraient été surestimés de 60 à 80% avec la précédente méthode.

Le réseau social souligne que l'erreur est corrigée et qu'elle n'a pas d'impact sur la facturation, mais il reste que les annonceurs se sont appuyés sur des informations erronées ces deux dernières années pour estimer le succès de leurs publicités vidéo sur la plate-forme, avec des conséquences sur la répartition de leurs efforts marketing entre les différentes plates-formes du marché.

L'annonce de cette imprécision dans la détermination du temps de visionnage moyen intervient alors que Facebook communique beaucoup sur le succès de la consommation de vidéos sur le réseau social et se met justement en concurrence avec d'autres médias pour capter les revenus publicitaires.

Désormais, le temps de visionnage est compté dès la première seconde, alors qu'il n'était activé qu'au bout de 3 secondes avec la méthode précédente, et Facebook utilise une nouvelle dénomination pour représenter cette valeur.

Pour les publicitaires, il s'agit surtout là d'un écran de fumée pour dissimuler l'erreur de calcul initiale. Cette "erreur" de Facebook est aussi une occasion pour deux de remettre en question le secret imposé par les grands groupes sur des données qu'ils ne lâchent qu'au compte-goutte, ne permettant à des sociétés tierces qu'un suivi partiel et limité.

En affichant leur mécontentement et en appelant à la possibilité d'un contrôle des informations par un tiers, les annonceurs cherchent aussi à forcer  Facebook à lâcher plus d'informations extraites des données personnelles générées sur le réseau social.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1924289
Hein ? Depuis quand ya des vidéos de publicités sur facebook ?
Le #1924293
Je pense que ce sont des vidéos incluse dans une publication sponsorisées.

Mais ce me choque c'est ça: "les annonceurs cherchent aussi à forcer Facebook à lâcher plus d'informations extraites des données personnelles générées sur le réseau social."
Le #1924299
"Facebook aurait-il trompé " ... Meuh non, pensez-vous !
Le #1924301
pourtant facebook et tromperie ça va de pair non? Et puis de quoi se plaignent les publicitaires; la fumisterie, ils maitrisent aussi me semble-t-il !
Le #1924303
S'ils parlent des 20 sec. de vidéo avant les clips (par exemple), c'est clair qu'il faut être naïf pour penser que les gens les regardent jusqu'au bout (d'autant qu'on peut les zapper après 5 sec.).

Après que FB aie boosté les chiffres, ça ne m'étonne même pas...
Le #1924306
lebonga a écrit :

S'ils parlent des 20 sec. de vidéo avant les clips (par exemple), c'est clair qu'il faut être naïf pour penser que les gens les regardent jusqu'au bout (d'autant qu'on peut les zapper après 5 sec.).

Après que FB aie boosté les chiffres, ça ne m'étonne même pas...


Ok... ça me prouve que adblock pro fais une très bonne job
Le #1924308
Quand je vois les publicités et je masque puis signaler à fond

- Question de Facebook : Pourquoi vous ne voulez pas voir cette publicité ?
- ma réponse : C'est un abus !
Le #1924327
MADDAX a écrit :

Je pense que ce sont des vidéos incluse dans une publication sponsorisées.

Mais ce me choque c'est ça: "les annonceurs cherchent aussi à forcer Facebook à lâcher plus d'informations extraites des données personnelles générées sur le réseau social."


"Mais ce me choque c'est ça: "les annonceurs cherchent aussi à forcer Facebook à lâcher plus d'informations extraites des données personnelles générées sur le réseau social.""



Pourquoi être choqué, ce n'était pas le cas déjà ?
Le #1924405
Comme c'est étonnant...
Le #1924407
Nan sans dec ils auraient mentit ca risquerait de retomber comme une fiente si les investisseur finissent par s’apercevoir que c'est que du vent (pour pas écrire de la merde)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]