Reconnaissance faciale : Facebook s'excuse mais mal

Le par  |  2 commentaire(s)
Facebook-reconnaissance-faciale

Après avoir généralisé sa fonctionnalité de reconnaissance faciale, Facebook s'excuse de ne pas avoir été suffisamment explicite à ce sujet, mais ne revient pas sur l'activation par défaut.

Facebook-reconnaissance-facialeA priori la semaine dernière, Facebook a généralisé sa fonctionnalité de reconnaissance faciale sans prendre soin d'en avertir les utilisateurs ( voir notre actualité ). Une lacune qui a été comblée via un un billet sur le blog officiel du réseau social. Il s'agit en réalité de l'ajout d'une ligne de mise à jour dans un billet qui avait été publié fin 2010 pour annoncer la simplification du tag des photos aux États-Unis.

L'éditeur de solutions de sécurité Sophos a critiqué l'apparition de cette suggestion d'identification, qui peut certes être désactivée, mais qui est néanmoins activée par défaut. C'est alors à l'utilisateur de se rendre dans ses paramètres de confidentialité afin de procéder à une désactivation. Pour Sophos, Facebook n'aurait pas dû procéder de la sorte. Pas d'activation sans l'aval explicite de l'utilisateur.

Un porte-parole de Facebook a reconnu ne pas avoir correctement informé les utilisateurs, et de présenter des excuses. Néanmoins, il ne revient pas sur le problème de l'activation par défaut. À BBC News, il a juste précisé que le marquage ( tagging ) est toujours effectué par des amis Facebook, pas Facebook. Il a dénoncé de fausses idées, soulignant que : " les suggestions d'identification sont uniquement faites aux gens quand ils ajoutent de nouvelles photos au site, et seulement les amis sont suggérés ".

Reste que le groupe de travail de l'article G29, qui réunit les Cnil européennes, a manifestement décidé de rappeler Facebook une nouvelle fois à l'ordre. L'un des ses membres a déclaré à Bloomberg :

" Le tag des gens sur les photos devrait uniquement avoir lieu avec le consentement préalable des personnes et ne peut pas être activé par défaut. […] Cela peut soulever beaucoup de risques pour les utilisateurs. […] Facebook ne peut pas agir de la sorte. "

Le réseau social continue donc d'être surveillé comme l'huile sur le feu.

Lors de l'e-G8, le PDG et co-fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, a rappelé que le vrai métier de Facebook est la publicité.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #789921
On fait et on s'excuse après sans revenir sur la faute. Mérite une suppression de compte.
Le #790011
Beaucoup d'asiatique, les asiat ça se plaint pas généralement, les coïncidences n'existent pas
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]