FFT : trop de pression sur le secteur télécom français

Le par  |  15 commentaire(s) Source : Fédération Française des Télécoms
FFT logo pro

La Fédération Française des Télécoms publie une nouvelle étude sur l'économie du secteur, rappelant le rôle central des opérateurs dans sa dynamique mais aussi l'accumulation de pressions qui le freinent de plus en plus.

L'heure est à la communication pour la Fédération Française des Télécoms ( FFT ), alors que le secteur des télécoms français connaît une phase de mutation et d'adaptation depuis l'arrivée de Free Mobile en début d'année.

Après les remarques de son président Pierre Louette sur l'évolution des prix des forfaits mobiles sur la 4G qui, l'espère-t-il, vont rééquilibrer le marché, la FFT publie une nouvelle étude faisant le point sur le secteur télécom français et le rôle qu'y jouent les opérateurs.

Réalisée par le cabinet Arthur D Little, elle rappelle utilement que le secteur compte 300 000 emplois ( 128 000 directs et 178 000 indirects ) et a injecté 204 milliards d'euros depuis 2006 dans l'économie française, tandis que près de 40 milliards d'euros ont été investis dans les réseaux télécoms depuis cette même date.

FFT logo proLe taux de pénétration moyen du mobile en France est désormais supérieur à 100% mais les services télécoms représentent moins de 3%¨des dépenses du foyer et cette proportion a peu évolué au fil des années, tandis que les prix moyens des forfaits ont reculé ces dernières années quand dans le même temps les possibilités offertes se sont largement étoffées.

Dans ce contexte, les opérateurs jouent un rôle pivot de moteur de croissance pour l'économie française, pour le développement des filières du numérique et aident à démocratiser les nouveaux usages qui seront eux-mêmes les opportunités économiques de demain, comme le NFC ( Near Field Communications ), le cloud computing ou la maison connectée.


Plusieurs boulets qui ralentissent le secteur
Mais dans le même temps, l'étude pointe du doigt une situation complexe et des freins qui conduisent les acteurs européens à perdre de la valeur là où les opérateurs du monde entier en ont gagné ces dernières années, et avec le cas particulier de la France qui en perd plus qu'ailleurs en Europe.

Après une décroissance des revenus de 2% sur 2010 / 2011, les prévisions portent sur une baisse générale de l'ordre de 9% entre 2011 et 2014, qui va les faire repasser sous la barre des 40 milliards d'euros annuels.

Plusieurs causes sont avancées :

  • l'effet d'une réglementation jugée excessive sur les prix de gros ( terminaisons d'appel, itinérance ). Les décisions du régulateur, l'Arcep, sont pointées du doigt, alors même que ce dernier suit les recommandations de Bruxelles qui rêve d'un marché unique des télécoms en Europe et veut lisser les disparités nationales.
  • une sur-fiscalité qui empile les taxes pour alimenter d'autres secteurs. Les opérateurs ne se disent pas contre le fait de participer au financement d'autres activités mais pas dans des conditions qui finissent par freiner leur croissance.
  • une sur-concurrence, exacerbée par l'arrivée de Free Mobile et ses forfaits à prix agressif qui ont conduit à une brutale révision des grilles tarifaires alors que l'étude affirme que les prix des forfaits mobiles français sont déjà parmi les plus bas en Europe

Et de faire remarquer que ces fragilisations du secteur mettent les opérateurs mobiles français à la merci des investisseurs étrangers. Les récents mouvements d'opérateurs ou groupes étrangers mettant la main sur des opérateurs européens dans plusieurs pays, de même que l'arrivée en France de China Télécom en tant que MVNO, qui pourrait être le point de départ d'offensives plus agressives, est sans doute un argument qui ne doit pas laisser le gouvernement indifférent.

Celui-ci a d'ailleurs commencé à proposer des mesures pour soutenir le secteur, aussi bien sur la question de l'emploi que sur la préservation de sa dynamique. Cet encadrement qui s'annonce est plutôt bien perçu par les opérateurs...tant que la cadre ne se fait pas trop contraignant.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1069422
Quand les opérateurs français seront tous des filiales de multinationales chinoises, les fanboys de free seront bien contents...
Le #1069452
D'un autre coté essayez d'exporter des produits en Chine ou d'acheter des sociétés Chinoises. Comme par hasard les règles de l'OMC seront "oubliées". Belle hypocrisie tout ça.
Le #1069682
"A injecté 204 milliards d'euros depuis 2006 dans l'économie française" qu'ils ont pompé chez leurs chers pigeons de clients, mais Free est arrivé!
Le #1069772
patheticcockroach a écrit :

Quand les opérateurs français seront tous des filiales de multinationales chinoises, les fanboys de free seront bien contents...


En même temps, on ne peut pas dire qu'ils aient fait quoi que ce soit pour être compétitifs, mis à part leur entente sur les prix..!! Après, c'est au gouvernement de surveiller tout cela, sans pour autant nous pondre une énième taxe..!!
Le #1069882
Ils sont bon qu'a se plaindre même par analyste interposé.
Anonyme
Le #1070022
micropastis a écrit :

Ils sont bon qu'a se plaindre même par analyste interposé.


excuse moi, je vais garder le fond de ma pensee pour moi meme, mais a ton avis, les operateurs sont t'ils reellement dans une logique de se plaindre quand ils peuvent se separer de centaines/milliers de salariés.... Se plaindre "non", donner un avertissement avant d'acter pour de l'écremage "oui"....
Enfin Bref, toi t'as l air d'avoir tout compris
Le vrai fautif dans cette histoire c'est l'ARCEP qui aurait du faire son travail bien avant, et non lancer une salve de requetes en un temps minimum (cout terminaison, 4eme operateur...) nous conduisant à la situation economique actuel ->mon debat, il aurait ete possible de reduire sensiblement le cout des telecoms mobiles sans arriver à la situation economique actuelle : Merci l'ARCEP
Le #1070042
Les 3 opérateurs historique ont été condamne à de fortes amendes pour entente illégale sur les prix il y a longtemps, mais c'est pas pour ça que les prix ont baisser. Alors que maintenant avec l'arrivé de FREE ils pleurent que les prix baissent s'il avait fait le nécessaire en temps et en heure ils n'en seraient pas la actuellement.
Anonyme
Le #1070052
micropastis a écrit :

Les 3 opérateurs historique ont été condamne à de fortes amendes pour entente illégale sur les prix il y a longtemps, mais c'est pas pour ça que les prix ont baisser. Alors que maintenant avec l'arrivé de FREE ils pleurent que les prix baissent s'il avait fait le nécessaire en temps et en heure ils n'en seraient pas la actuellement.


Non l'amende c'est pas pour faire baisser les prix mais pour sanctionner,ne mélangeons pas tout.
Free est sur le marché mobile uniquement grace à l'ARCEP (c'est elle qui a ouvert la candidature à 4eme operateur) et avec objectif de conserver ses parts telecoms fixes. (d'ailleurs, pour atteindre les 30% ils ont d'apres les journaux mis des freebox derriere les antennes 3G et non des Fibres optiques symetriques..., tu m'etonnes que la data rame sur mon mobile!!!)

Dernier point "ils pleurent que les prix baissent s'il avait fait le nécessaire en temps et en heure ils n'en seraient pas la actuellement."
->Ils pleurent pas du tout, ils vont juste LICENCIER DU MONDE et tout automatiser comme Free..pour se mettre ISO et ralentir les deploiements de type 4G....

patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1070062
micropastis a écrit :

Les 3 opérateurs historique ont été condamne à de fortes amendes pour entente illégale sur les prix il y a longtemps, mais c'est pas pour ça que les prix ont baisser. Alors que maintenant avec l'arrivé de FREE ils pleurent que les prix baissent s'il avait fait le nécessaire en temps et en heure ils n'en seraient pas la actuellement.


La seule raison pour laquelle Free s'en sort si bien, c'est la complicité de l'ARCEP. Si Free est un chevalier, c'est bien celui de la subvention cachée...
Le #1070252
Ça me rappelle l'histoire du châtelain et des romanichels, un beau conte, ma foi, mais triste, car c'est vrai que depuis que les romanichels sont arrivés, monsieur le vicomte ne peut plus maintenir son train de vie ... et payer ses domestiques --- qui, comme chacun le sait, font partie de la famille ! ---.

Il va donc renvoyer le petit personnel, pour pouvoir continuer à organiser des bals masqués avec ses copains de la haute.

Naturellement, c'est une astuce ! pour obtenir une rallonge des gros benêts de la chancellerie royale, sans s'attirer les foudres de la maréchaussée.

Je m'arrêterai-là pour ne pas éventer la fin de l'histoire, pour ceux qui ne la connaîtraient pas !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]