Laxisme face au piratage : Filippetti répond à Labadie

Le par  |  12 commentaire(s)
Aurelie-Filippetti

Après la tribune de Jean Labadie dans Libération qui accuse Aurélie Filippetti de laxisme face au piratage de films, la ministre de la Culture et de la Communication répond.

" Je mets tout en œuvre et avance avec détermination pour trouver des solutions ". Aurélie Filippetti donne dans un tweet la teneur de sa réponse aux accusations de laxisme face au piratage formulées par le distributeur Jean Labadie. Une réponse qui a été mise en ligne sur le site du ministère de la Culture et de la Communication.

Aurélie-FilippettiAvec un ton plus consensuel de ministre, Aurélie Filippetti y expose notamment que la réponse graduée demeure " pertinente et opérationnelle " d'un point de vue de son action pédagogique. Mais elle ajoute qu'elle souhaite mettre l'accent sur la " lutte contre la piraterie commerciale. "

Cela va dans le sens des propositions remises en mai dernier par la présidente de la Commission de la Protection des Droits de la Hadopi afin d'assécher les ressources financières de sites illégaux. " La lutte contre la contrefaçon doit nous permettre d'appréhender via les circuits de financement ( organismes de paiement, régies publicitaires ) les acteurs qui font du profit aux dépens des auteurs et des créateurs. "

Pour que l'offre légale soit dans le même temps plus séduisante et mieux adaptée aux nouveaux usages numériques, la ministre rappelle sa proposition sur le raccourcissement de la chronologie des médias dont un délai de 24 mois pour la vidéo à la demande par abonnement au lieu de 36 mois actuellement.

Elle ajoute : " Si les professionnels souhaitaient aller plus loin, ce serait une avancée positive supplémentaire que je saluerais volontiers ". On rappellera qu'un tel raccourcissement ne s'appliquerait que pour les services qui contribuent au financement des œuvres françaises et européennes. Exit donc Netflix.

Afin de mieux exposer l'offre légale disponible en France, Aurélie Filippetti rappelle aussi que le Centre national du cinéma et de l'image animée va lancer un appel d'offres pour un " dispositif de référencement " des ces offres légales.

Lançant une invitation pour rencontrer Jean Labadie en septembre, la ministre conclut la réponse qu'elle lui adresse en affirmant que " sa priorité est de faire du cinéma français comme des industries créatives un fer de lance de la modernité du modèle français de financement de la culture, du rayonnement et de la créativité de notre pays. "

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1804529
/facepalm

Un lobbyiste qui n'en a jamais assez et un gvt qui se sent obligé de suivre.

Bref
Le #1804536
Comme dit Graveen ... Bref !
Le #1804541
" 24 mois pour la vidéo à la demande par abonnement au lieu de 36 mois actuellement"

Ha oui ça change tout...
Il faut au moins avoir bac+12 en intelligence artificielle pour faire des propositions d'une telle audace
Le #1804542
PauletteParis a écrit :

" 24 mois pour la vidéo à la demande par abonnement au lieu de 36 mois actuellement"

Ha oui ça change tout...
Il faut au moins avoir bac+12 en intelligence artificielle pour faire des propositions d'une telle audace


C'est clair. Le délais en lui même est contre productif, il faut sortit sur tous les supports en même temps et bas ta !!
Le #1804543
KAISER59 a écrit :

PauletteParis a écrit :

" 24 mois pour la vidéo à la demande par abonnement au lieu de 36 mois actuellement"

Ha oui ça change tout...
Il faut au moins avoir bac+12 en intelligence artificielle pour faire des propositions d'une telle audace


C'est clair. Le délais en lui même est contre productif, il faut sortit sur tous les supports en même temps et bas ta !!


Pas tous les supports en même temps , sinon c'est quasiment la mort des salles de cinés (c'est pas avec les amoureux du cinémas que les salles pourront faire face).

Mais je pencherais plus pour une sortie en vod/blue-ray ect 2 à 3 mois et entre 5 à 8 mois pour la TV après la sortie ciné....

Faut qu'ils revoient les prix aussi parce que là , c'est juste abusif....
Le #1804546
" Je mets tout en œuvre et avance avec détermination pour trouver des solutions ".

==> Tout le monde sait que c'est dur de résoudre un problème de mathématiques quand on n'y comprend rien.

Ça va être tout aussi difficile pour Filipetti de trouver UNE solution [ a fortiori encore plus difficile pour en trouver "plusieurs" ! ] .......
.........vu qu'elle ne comprend rien aux pratiques, aux comportements des acteurs et aux enjeux des nouvelles technologies au sens large !


"" Aurélie Filippetti y expose notamment que la réponse graduée demeure " pertinente et opérationnelle " ""

=>


"Cela va dans le sens des propositions remises en mai dernier par la présidente de la Commission de la Protection des Droits de la Hadopi afin d'assécher les ressources financières de sites illégaux."

==>Bonne chance ! J'attends de voir ça avec impatience !


"" " sa priorité est de faire du cinéma français comme des industries créatives un fer de lance de la modernité du modèle français de financement de la culture, du rayonnement et de la créativité de notre pays. " ""

==> C'est moi, ou....... ça ressemble furieusement à de l'encul*****age de mouches en plein vol !

.....la modernité du modèle français !!

Si notre "rayonnement" et notre "créativité" dépendent du travail de gens aussi compétents.. ... aïe ! ...
......................
AU SECOURS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Le #1804547
" La lutte contre la contrefaçon doit nous permettre d'appréhender via les circuits de financement ( organismes de paiement, régies publicitaires ) les acteurs qui font du profit aux dépens des auteurs et des créateurs. "

haha, hahahaha, mais sérieux... elle y croit vraiment? elle sait qui tient (indirectement bien sûr) ce genre de boutique? elle va vite le découvrir si elle tient à sa place...
Le #1804550
Nous ne sommes pas encore en Corée du Nord il nous "reste" encore un peu de liberté notamment sur le net.
Le #1804555
Montigny a écrit :

KAISER59 a écrit :

PauletteParis a écrit :

" 24 mois pour la vidéo à la demande par abonnement au lieu de 36 mois actuellement"

Ha oui ça change tout...
Il faut au moins avoir bac+12 en intelligence artificielle pour faire des propositions d'une telle audace


C'est clair. Le délais en lui même est contre productif, il faut sortit sur tous les supports en même temps et bas ta !!


Pas tous les supports en même temps , sinon c'est quasiment la mort des salles de cinés (c'est pas avec les amoureux du cinémas que les salles pourront faire face).

Mais je pencherais plus pour une sortie en vod/blue-ray ect 2 à 3 mois et entre 5 à 8 mois pour la TV après la sortie ciné....

Faut qu'ils revoient les prix aussi parce que là , c'est juste abusif....


Tu n'as pas tord concernant la mort des salles de Cinéma, mais encore une fois, c'est le principe de la perfusion/financement qui prévaut, et ce n'est pas sain. Le Ciné devrait exister pour ses propres qualités (ecran, son, 3D,....): ca ferait sans doute moins de salles, mais ca rendrait le système plus logique, et moins dépendant.

Et rien n'empecherait un distributeur de décaler ses sorties (ou au contraire de les aligner), plutot que d'avoir légiféré sur la date de dispo (on nage en plein délire !).

Sans être ultra libéral, il me semble que c'est une voie bien meilleure, plus responsable, plus économe pour l'Etat.

Après, certains monopoles ont des avantages (je pense au zonage des vacances qui fluidifient le traffic), mais ce sont souvent plutot pour contenter des lobbys ici et la que pour faire avancer le schmillblick.
Le #1804556
Montigny a écrit :

KAISER59 a écrit :

PauletteParis a écrit :

" 24 mois pour la vidéo à la demande par abonnement au lieu de 36 mois actuellement"

Ha oui ça change tout...
Il faut au moins avoir bac+12 en intelligence artificielle pour faire des propositions d'une telle audace


C'est clair. Le délais en lui même est contre productif, il faut sortit sur tous les supports en même temps et bas ta !!


Pas tous les supports en même temps , sinon c'est quasiment la mort des salles de cinés (c'est pas avec les amoureux du cinémas que les salles pourront faire face).

Mais je pencherais plus pour une sortie en vod/blue-ray ect 2 à 3 mois et entre 5 à 8 mois pour la TV après la sortie ciné....

Faut qu'ils revoient les prix aussi parce que là , c'est juste abusif....


"sinon c'est quasiment la mort des salles de cinés"
=>Ouais donc en fait ces dinosaures survivent en prenant en otage les spectateurs, quoi. Les cinés sont apparus et avaient une raison d'être quand les gens n'avaient pas les moyens de regarder chez eux (téléviseurs pas dispo, chers, ou juste de moins bonne qualité). Là on les fait perdurer artificiellement en faisant de la rétention d'oeuvres.
Peut-être est-il temps que ça change... On verra bien s'il reste alors quelques salles pour ceux qui trouvent qu'on est plus à l'aise dans les temples du pop-corn, où on est matés pendant toute la séance par des caméras infrarouges, où on ne peut pas manger ce qu'on veut en même temps, ni répondre au téléphone, ni mettre en pause pour aller au WC, sans parler du poireautage à l'entrée ni même du prix du billet. Oui, c'est tellement confortable et luxueux une salle de ciné, ça vaut bien 10€ le film pourri.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]