Un nouvel outil de filtrage sur le Web

Le par  |  9 commentaire(s) Source : Slashdot

Un nouvel outil de filtrage des contenus pour adulte vient de voir le jour.

Un nouvel outil de filtrage des contenus pour adulte vient de voir le jour.

Jusqu'ici, les logiciels de filtrage sur Internet fonctionnaient plus ou moins sur le même principe, à savoir la création d'une liste noire de sites Web spécialisés dans la diffusion de contenus pour adultes. Evidemment, ce système présentait quelques failles, notamment lors de redirections inconnues de l'internaute, ou en cas de déménagement des sites en question.

Un éditeur américain, Guardware, propose un nouvel outil pour mieux protéger nos chères têtes blondes des contenus qui ne les concernent ni ne les regardent. Ce logiciel, baptisé iShield (littéralement : "Je Protège") ne se base plus seulement sur l'URL des sites visités pour faire son tri. Il analyse le contenu des pages Web avant leur affichage, y détecte d'éventuelles photos ou animations à caractère pornographique, et bloque alors le chargement de la page en question.

Pour ce faire, le logiciel possède sa logique de détection de formes, de couleurs et de textures : si une page Web tente d'afficher "trop de chair", elle sera bloquée. iShield propose trois niveaux de protection, plus ou moins restrictifs, et peut, à la demande, ne bloquer que le chargement des images dans une page Web ; les contenus graphiques jugés offensants seront alors remplacés par le logo d'iShield.

Divers tests montrent qu'une visite sur le site d'une célèbre marque de lingerie entraîne le blocage de l'affichage des images, mais permet tout de même de faire son marché. C'est forcément moins pratique, et rares sont les enfants de huit ans qui achètent des sous-vêtements sur Internet, mais avec notre jeunesse précoce, il faut s'attendre à tout...

En revanche, le programme a suffisamment de jugeote pour ne pas bloquer les images affichées sur Google lorsqu'on rentre les mots-clés "palpation mammaire", alors qu'il n'autorisera aucune image de nu, même artistique.

Reste la compatibilité de ce logiciel avec les navigateurs Internet les plus utilisés, à savoir Microsoft Internet Explorer et les applications de la famille Gecko. Dans le premier cas, notamment, il semble que le blocage de trop nombreuses images puisse conduire à la fermeture inopinée du navigateur si on règle iShield manuellement sur un de ses trois niveaux de protection. Cela pourrait provenir d'une mémoire cache trop faible, mais en mode automatique, tout va bien, y compris sur Firefox, Netscape ou SeaMonkey. iShield a plus de mal à bloquer les photos en noir et blanc ou aux couleurs dégradées, que le logiciel lit difficilement, semble-t-il.

iShield présente enfin un mode furtif, pratique si l'on veut espionner un enfant... ou un conjoint : il laisse les pages Web s'afficher normalement, quel que soit leur contenu, mais enregistre dans un fichier dédié les URL de celles qui contiennent des images un peu "olé-olé". Protégé par un mot de passe, iShield semble difficile à mettre hors-circuit : même en supprimant son processus dans le Gestionnaire de Tâches, il revient à la charge au bout de quelques secondes...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #94758
"iShield présente enfin un mode furtif, pratique si l'on veut espionner un enfant..." Big Brother is watching you...
Le #94762
J'espère que maintenant, c'est plus aboutit et fiable qu'à la naissance de l'idée (y'a 3 ou 4 piges)...

Le concept est toutefois très bon !!! Reste à faire prendre conscience aux gens qu'une machine n'est pas aussi perspicace qu'une baby-sitter....
Le #94763
C est pas Big Brother is watching you... mais plus papa et maman meme absent sont encore la
Le #94765
C'est mignon comme idée, mais franchement le logiciel killé dans le gestionnaires des taches qui revient, ca pue la matière fécale ça. Comme si Windows était pas assez lent, il faut en plus se frapper un logiciel intrusif comme on aime.

Enfin maintenant le gamin qui veut voir des sites de cul, il va vite trouver le moyen de le désactiver le logiciel.

"une machine n'est pas aussi perspicace qu'une baby-sitter.... " C'est vrai. Rien ne remplace la surveillance à l'ancienne.
Le #94776
"pratique si l'on veut espionner un enfant... ou un conjoint"
ça fait frémir. Le jour on je fais ça a ma femme, ou qu'elle me fait ça, c'est que la situation est vraiment grave.
Le #94780
Je le sent pas ce truc
Les moyens de contournements c'est comme les anti-virus et les anti-troyens il faut une base donc une mise à jour payante
Encore un moyen de faire du fric
Le #94789
Canardo: ça pourrait éviter à certains ou certaines de grands moments de solitude!
Je m'explique. Vécu il y a quelques années dans une hotline: "Bonjour! J'aimerais savoir pourquoi vos systèmes préinstallés embarquent en favoris des adresses de sites pornographiques! C'est inadmissible! Je vais porter plainte!" Etc. Le pauvre hotliner, en face: "Madame, êtes-vous la seule personne qui utilise l'ordinateur'" -"Non, mon mari aussi". Là, c'est très gêné qu'on indique que peut-être celui-ci a surfé de-ci de-là ou, peut-être, "chopé une saloperie" qui aurait installé ces favoris à son insu; on est ppur la paix des ménages, après tout. Hurlement: "Jean-Paul!"... Tut, tut, tut...

Bref, une telle surveillance furtive, ce serait presque utile et sain!
Le #94801
@agrippa: Excellent ca
Le #94802
'si une page Web tente d'afficher "trop de chair", elle sera bloquée'
Et si je tente de zyeuter les collections du Musée du Louvre (ce qu'un gamin de 8 ans peut tout à fait être en mesure de comprendre) je me retrouve bloqué c'est ça '

db
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]