Filtrer les échanges de musique '

Le par  |  7 commentaire(s)

Gilles Kahn, président de l'Inria (Institut national de recherche en informatique et en automatique), et Antoine Brugidou, directeur-associé chez Accenture, ont rédigé un rapport consacré au filtrage des contenus musicaux sur Internet.

Gilles Kahn, président de l'Inria (Institut national de recherche en informatique et en automatique), et Antoine Brugidou, directeur-associé chez Accenture, ont rédigé un rapport consacré au filtrage des contenus musicaux sur Internet.

Ce rapport a été soumis à Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la Culture, et à François d'Aubert, ministre délégué à la recherche afin de les aider à y voir plus clair sur cet épineux problème qu'est le piratage des oeuvres via les réseaux peer to peer, et les moyens techniques envisagés pour le réfreiner.

Ces deux experts aboutissent à une conclusion bien précise, d'ailleurs identique à celle demandée par les Fournisseur d'Accès à Internet : mettre en place un filtrage sur l'ordinateur de l'internaute, et ce uniquement à sa demande. Ils rejettent ainsi l'idée qui consistait à mettre en place un filtrage des contenus directement chez les FAI ce qui aurait permis de bloquer les téléchargements chez la totalité des abonnés.

Humm, je ne dois pas avoir tout compris à leur décision (n'ayant pas lu moi même ce rapport) mais si ce filtrage ne sera mis effectivement en place que chez les personnes en faisant expressement la demande, je ne vois pas trop son utilité !
Attendons plus d'informations pour nous permettre de conclure.

En tout cas, ce rapport contredit les conclusions d'un précédent rapport, qui préconisait l'installation de systèmes de filtrage directement chez les FAI. Nos deux experts expliquent ici qu'un tel système pourrait conduire à une dégradation de la qualité du réseau, sans parler de l'utilisation de cryptage des réseaux P2P qui seraient encore plus difficile à maîtriser : "Cela pourrait aboutir à l'impossibilité de détecter les contenus, donc de les filtrer".



Source et plus d'informations : 01net
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #36109
voila en gros, un p2p par https et les majors l ont dans le cul.
en resume leur lutte ne sert a rien
Anonyme
Le - Editer #36117
Si si leur lutte sert à faire croire à leurs actionnaires que leurs mauvaises performances sont causées par les P2P et non par leur incompétence
Comment filtrer la musique en faisant la différence entre la musique ayants des droits et celle qui est gratuite
Ha c'est vrai, comme pour les logiciele libres, c'est un moyen de tout contrôler et empêcher les francs tireurs !
A bas le gratuit en quelque sorte...
Le #36119
le rapport, il apparait que cette étude est basée sur l'analyse des flux (débit) liés à l'utilisation d'un log P2P.
Le P2P étant légal et l'analyse du contenu téléchargé globalement impossible, en l'état actuel de la législation et des techniques à mettre en oeuvre, ils sont bien emmerdés!!!
Les experts cités prônent le "bricolage", totalement illégal, des postes privés (limitation de bande passante,etc,etc..) afin de limiter (brider) les capacités de téléchargement LEGAL ou pas.
En un mot, toutes le recommandations sont pour l'heure illégales.
Avec ça, nos politiques sont bien avancés...
Je serais curieux de connaître le prix d'un telle étude aux vues du résultat.
Le #36183
Le vide des récentes production d'Universal, d'EMI, etc ... est une des raisons de la désaffections des consommateurs, mais ça il ne faut surtout pas le dire.
Et après tout, s'il ne nous restait plus assez de pognon pour acheter un CD potentiellement mauvais '
Le #36192
tout a vrai john67
Le #36196
Je vois une utilité à ce filtrage choisit par l'abonné: la maitrise des flux entrants et sortants pour les professionnels. Exemple: une PME ou une administration qui veut éviter que du contenu illégal transite sur son réseau et par son accès Internet. Surtout que c'est la société qui peut etre tenu responsable pénalement pour ces agissements. Bref, à installer dans les cyber café, PME, universitées, etc.
Anonyme
Le - Editer #36214
Diggi le filtrage ralenti la connection et je ne pense pas que les PME, unversités, etc... souhaitent surfer au ralenti
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]