La Finlande teste les dangers du portable

Le par  |  22 commentaire(s) Source : Reuters

Des chercheurs finlandais veulent savoir, une bonne fois pour toutes, si oui ou non les ondes émises par les téléphones mobiles sont nocives pour la santé humaine.

Des chercheurs finlandais veulent savoir, une bonne fois pour toutes, si oui ou non les ondes émises par les téléphones mobiles sont nocives pour la santé humaine.

La Finlande, comme chacun sait, est la mère-patrie de Nokia, premier fabricant mondial de téléphones portables. Hors, là-bas comme ici, se pose avec une acuité sans cesse grandissante la question de la réelle nocivité—ou inocuité—des ondes émises par les combinés mobiles. De nombreuses études ont déjà été menées à ce sujet, mais leurs résultats sont pour le moins discordants, et la plupart des expériences pratiques ont eu lieu en laboratoire, sur des cultures de cellules, donc dans un environnement privilégié, et sur des durées relativement courtes.

Pour couper court à toutes ces incertitudes, l'autorité finnoise de sûreté nucléaire a décidé de conduire une expérience supplémentaire, dans des conditions sensiblement différentes des précédentes. La semaine prochaine, dix femmes accepteront qu'une petite étendue de leur peau soit soumise chaque jour à un bombardement en règle, afin de savoir si les ondes des téléphones portables affectent le développement des protéines humaines, et si oui, dans quelles proportions. Les médecins et chercheurs seront notamment très attentifs à d'éventuels changements dans l'élasticité de l'épiderme, qui pourraient traduire une rupture des cellules chargées de l'hydratation de la couche supérieure de la peau humaine.

Les tests dureront une heure, sans interruption, pour chaque cobaye, afin de simuler les effets d'un appel téléphonique d'une durée équivalente. Parallèlement, des cultures de peau en provenance des mêmes personnes seront elles aussi soumises au même traitement, afin de comparer les effets sur une personne vivante à ceux sur quelques cellules d'épiderme dans une boîte de Petri.

Les résultats de ces tests seront publiés en fin d'année, et devraient permettre de déterminer si des protéines altérées par les radiations émises par les portables pourraient, par exemple, migrer vers certaines zones du cerveau, et provoquer les tumeurs encéphaliques dont tout le monde parle sans savoir si elles existent vraiment.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #90837
Bonne initiative mais... comme toujours cela vient peut-être un peu tard!

Quasi tout le monde possède un "mobile" et forcément s'expose à ces ondes! Maintenant, lorsque l'on va apprendre que cette exposition augmente de x% le risque de tumeur au cerveau, qu'allons-nous faire' Abandonner les portables ' Je ne pense pas!

Par ailleurs, c'est bien joli de se poser la question pour les ondes "GSM" mais quid du WiMax'''

Bien à vous.
Le #90839
bof de toute facon avec toutes le ondes qu'on se prend dans la figure, wifi, portable, lignes a haute tension et bluetooth.
une de plus, une de moins....

mais leurs test sont sur la peau, c'est ca '
est ce que la peau reagi pareil que les cellules du cerveau ou des organnes '
Le #90844
Les autres ondes, peut-etre sont elles nocives, mais les ondes de portable le sont, et ca c'est clair.

Personnellement si j'apelle plus de 10min avec mon telephone, je sens nettement qu'il se passe quelque chose.
Déja ca chauffe énormément ( a cause des micro ondes ) l'oreille, et une partie de la tête, c'est pas très agréable.

Puis les effets des ondes se ressentent rapidement ( lorsque le coup de fil s'étend entre 15 et 20min ) , par exemple, légère fatigue, ou perte de concentration, voire très légers maux de tête sur les cotés exposés du crane.
Echauffement plus marqué, avec perte de sensibilité minime sur la première couche de la peau exposée ( oreille, très petite zone du visage autour de l'oreille ).

Tout ceci varie en fonction des personnes, et du telephone utilisé.
Mais je peux personnellement garantir qu'au dela de 10min, je commence à sentir des effets ( ci hauts cités ), avec mon telephone.
Le #90847
Moi je confirme également l'effet du mode vibreur sur mes parties exposées
Le #90849
Euh doctorrock, j'ai les mêmes symptomes quand je téléphone à ma grand-mère qui habite à l'autre bout du monde avec mon vieux téléphone filaire ; j'ai aussi mal au bras à force qu'il soit plié, je pense que c'est à cause de la tension du fil, ça fait lourd à tenir pendant 30 minutes.

La pression exercée par le téléphone sur la tempe est la cause des douleurs ; la hausse de température due au fait que le corps chauffe le téléphone, qui chauffe le corps, qui chauffe le téléphone, etc. en empêchant le refroidissement normal de toute cette zone.

Les chercheurs ne recherchent absolument pas les conséquences de ce genre de symptomes ; ils cherchent des conséquences biochimiques de l'exposition à des fréquences et des puissances équivalentes à celles des portables (et pas des fours à micro-ondes).
Le #90851
mais quid du WiMax

Le cas du téléphone est particulier car ce dernier est à une distance très faible du cerveau...
Le #90856
bah utilisez les kits pietons et voila
Le #90865
+1 spyhard

c'est vrai qu'il est raisonnable de se méfier des portables mais faut pas tomber dans la parano non plus
Le #90867
Aux dernières nouvelles le ministre de la culture aurait utilisé un portable défectueux émettant 10 fois la dose normale de radiations et les résultats se font sentir.
Le #90872
"doctorrock
05/03/2006 à 14h11
Les autres ondes, peut-etre sont elles nocives, mais les ondes de portable le sont, et ca c'est clair.

Personnellement si j'apelle plus de 10min avec mon telephone, je sens nettement qu'il se passe quelque chose.
Déja ca chauffe énormément ( a cause des micro ondes ) l'oreille, et une partie de la tête, c'est pas très agréable.

Puis les effets des ondes se ressentent rapidement ( lorsque le coup de fil s'étend entre 15 et 20min ) , par exemple, légère fatigue, ou perte de concentration, voire très légers maux de tête sur les cotés exposés du crane.
Echauffement plus marqué, avec perte de sensibilité minime sur la première couche de la peau exposée ( oreille, très petite zone du visage autour de l'oreille ).

Tout ceci varie en fonction des personnes, et du telephone utilisé.
Mais je peux personnellement garantir qu'au dela de 10min, je commence à sentir des effets ( ci hauts cités ), avec mon telephone."

C'est l'exemple typique de constatation sans valeur scientifique.

Pour que ces observations soient valides il faut effectuer l'expérience en double aveugle
c à d avec le même portable mais filaire et que tu ne puisses faire la différence ni au toucher ni à l'audition entre les 2 appareils
et bien évidemment que tu ne saches rien de l'expérience.
A ce moment là tes observations auront une valeur scientifique.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]