Mesures gouvernementales pour le très haut débit en France

Le par  |  16 commentaire(s)

C'est François Loos, le ministre délégué à l'Industrie, qui vient d'annoncer la mise en place prochaine de 15 mesures visant à développer le très haut débit en France.

C'est François Loos, le ministre délégué à l'Industrie, qui vient d'annoncer la mise en place prochaine de 15 mesures visant à développer le très haut débit en France. L'objectif visé est prévu pour 2012, avec 4 millions d'abonnés.


L'ADSL est mort, vive le très haut débit
Ne nous emballons pas, l'ADSL ne vit pas ses dernières heures, mais il est clair que l'arrivée de technologies permettant d'atteindre du très haut débit devrait très vite changer la donne. Ainsi, la fibre optique, qui semble être le challenger numéro 1, devrait permettre de proposer des débits supérieurs à 50 Mbit/s au plus grand nombre, très loin des 20 Mbit/s actuels de l'ADSL. Mieux, il existe déjà des offres commerciales proposant, à Paris et ailleurs, des débits symétriques de 100 Mbit/s (symétrique signifiant même vitesse en téléchargement et en émission), preuve que la technologie existe et est viable.

En fait, le seul inconvénient de cette technologie réside dans sa force, la fibre optique. En effet, contrairement à l'ADSL qui utilise notre classique réseau téléphonique et son fil de cuivre, la fibre optique doit être déployée sur l'ensemble du territoire...une opération délicate et surtout très onéreuse, mais certains n'hésitent pas une seconde, à l'image de l'éternel Free par exemple (voir actualité) ou de l'opérateur historique sous sa marque Orange (Cf actualité).


Le gouvernement s'y met
Le gouvernement français y croit aussi, puisque l'objectif de 4 millions d'abonnés en très haut débit est visé pour 2012. Avec à la clef la possibilité de nouveaux services, comme par exemple le développement de la télévision et de la vidéo à la demande en qualité Haute Définition !

Parmi les 15 mesures évoquées, on retrouve par exemple la mise à disposition de gaines existantes afin de pouvoir passer la fibre optique, le pré-cablage systématique en fibres des logements et bureaux en construction, ou encore la promotion d'un label "zone d'activité très haut débit". Bref, des mesures concrètes pouvant aider au développement et à l'adoption massive de la fibre optique en France.

Si vous habitez Paris 15ème ou Pau c'est pour aujourd'hui, pour les autres il faudra patienter, d'autant plus que vous serez éloigné des grandes villes...fracture numérique oblige.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #143674
Le role du gouvernement serait plutot d'assurer une sorte de "service social minimum", pour que tout le monde puisse accéder à internet (autrement qu'en 56k facturé à la minute.....), ou encore de créer un oraganisme national chargé de gérer le futur réseau optique (qu'il louerait aux FAI) afin d'etre vraiment utile à tout le monde, et non de continuer dans cette politique de développer uniquement des zones très denses.


Les offres de "c'est moi qui a la plus grosse", mais seulement pour 10% des gens, ils peuvent le laisser sans problèmes aux FAI.....
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #143683
Ben non, ça permet de faire bonne figure dans les statistiques de connexion mondiales

Bon, deux problèmes :
- qu'en est-il de ceux qui peinent encore en 56K '
- surtout : quoi faire de 50 Mbps symétriques quand les ports P2P sont bridés ' Parce que là, j'en connais qui vont hurler avec des débits montantes pareils !
Le #143684
En meme temps c'est peut etre pas mal qu'ils prennent les devants (surtout vu l'engouement actuel) afin d'eviter une situation (comme dans certains autres pays) ou chacun aurait son reseau (avec donc une redondance enorme) et venait faire chacun a leur tour un trou chez vous pour vous fournir leur service... au lieu d'essayer de mutualiser les couts d'infrastructure ce qui au final serait tout benef et donnerait plus l'opportunite de permettre l'acces a ces technos meme aux zones moins rentables (notamment grace a l'argent economise par la mutualisation), ce qui serait de tout facon impossible si chacun faisait son reseau dans son coin, ou la, seules les zones tres rentables serait couvertes meme a long terme... notamment a cause des couts d'entretient de l'existant qui empecheront de reporter ces memes couts sur un dev de l'infra-structure.
Enfin bref, je depeind la une situation ideale ce qui n'est pas encore fait vu que chacun voudrait bien tirer la couverture a soit et n'est pas forcement pres a s'entendre avec les autres (surtout que FT/Orange peut tres bien a lui tout seul avoir son propre reseau et ceci de maniere beaucoup plus etendu, ce qui n'est pas forcement le cas de tous les autres).
Le #143685
"créer un oraganisme national chargé de gérer le futur réseau optique (qu'il louerait aux FAI) afin d'etre vraiment utile à tout le monde"

Mouais... en partant de l'idée que, sur 60 millions de français, 60 millions ont besoin d'avoir la fibre optique, ça se tient.

Parce qu'utiliser l'argent des impôts de tous les contribuables pour que les 15-25 ans téléchargent en 1,7 seconde leur chanson préférée, c'est à la limite de l'honnêteté.

Puis on en a déjà assez avec l'ARCEP.

D'un côté vous demandez toujours plus de liberté, de l'autre toujours plus d'agences gouvernementales de contrôle et de régulation...

Seriez pas un peu communiste, des fois '
Anonyme
Le #143687
Le gouvernement s'était déjà engagé à promouvoir l'ADSL afin que tout le monde soit raccordé !
Le #143692
@Spyhard : non je suis pas communiste, mais je suis pas bonne poire non plus:
Acutellement pour avoir le dégroupage (qui coute pourtant beaucoup moins cher que refaire un réseau de fibre), y'a que 2 solutions:
- etre dans une zone très dense
- que les communes payent l'installation du réseau pour les "preter" gracieusement aux FAI qui font l'immense honneur de l'exploiter

Alors payer pour ce genre de service j'ai rien contre, mais payer quelques chose pour qu'un FAI l'exploite gratuitement et me refasse payer derrière, y'a comme un problème


@Legion.nux :
C'est pour ça que je parle d'un organisme chargé d'adminsitrer, la maintenance et le déployement du réseau, le tout loué aux FAI

Car sinon, on arrive dans la même situation qu'avec le dégroupage totale (en pire, vu les couts)
Le #143707
Notre gouvernement travaille pour les patrons alors faut pas être surpris qu'ils entrouvrent la porte a ce genre de chose. Ils s'en foutent de faire du social, c'est pas ça qui va les payer après les prochaines élections et puis s'ils veulent des aides financières pour leur campagne faut bien qu'ils apportent des choses concretes à ceux qui les apporteront des fonds...

Developper le tres haut débit, c'est permettre aux gros groupes de nous proposer encore plus rapidement des services supplémentaires payants et chercher à nous pomper encore plus de thunes.
Au prix de la FO, je préférerais qu'ils mettent nos thunes ailleurs.

Comment gagner des voix en entubant ses électeurs à long terme ...
Le #143735
Merde, utiliser le tres haut debit juste pour regarder la tele ...
Ils feraient mieux de developper du contenu au lieu de fournir un support pour permettre aux requins de pomper encore plus le consommateur.
Vu que presque tout ce qui justifie le haut debit est illégal ça s'apparente plus à une subvention aux fournisseurs de VOD, musique en ligne, TV et autres.
Le #143750
D'un autre côté, il est aussi irrationnel d'exiger des FAI qu'ils investissent dans le FTC (Fiber To Creuse), que d'imposer à la SNCF et à RFF de développer une ligne TGV entre Pauillac et Soulac s/ mer.

Je dirais même que c'est encore plus irrationnel, dans la mesure où les FAI sont des entreprises privées et, vous savez quoi, ne sont exclusivement qu'à but lucratif.

Même Free.
Le #143773
@Spyhard: tu comprends donc maintenant les 2 points que je soulève qui n'ont rien à voir avec du communisme....

Car bon sinon, en 2012, on aura d'un coté 5 / 6 très grandes villes en fibre optique, et de l'autre encore une bonne partie des gens en 56k (qui n'auront jamais rien d'autre, vu que ça sera jamais rentable de recablé des villages / petites villes)

Le role des services publics est justement d'aller la ou y'a un "besoin" et ou les entreprises privées n'iraient pas. C'est exactement le cas du haut débit (d'avance, certains vont me dire que c'est pas un besoin, qu'ils aillent donc se renseigner auprès des entreprises, ce sont les premières à demander du haut débit dans les villages pour leur échanges)

Actuellement, la situation est tout aussi irrationnel, vu que c'est bien souvent les communes / départements / régions qui finances la mises en place de ce genre de réseau pour les "preter" aux FAI. Bref, les consommateurs doivent payer une entreprise privée pour accéder au réseau qu'ils ont payé avec leur impot....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]