Frappe nucléaire : notre seule chance à court terme contre les astéroïdes d’envergure

Le par  |  20 commentaire(s) Source : Space
asteroide terre impact nucléaire

Si un astéroïde massif venait à prendre une trajectoire impliquant un impact dévastateur avec la Terre, la meilleure solution restera l’usage d’une frappe nucléaire selon les spécialistes.

Bong Wie, directeur du Centre de Recherche sur la Déviation d’Asteroides dans l’Iowa vient de rapporter qu’en cas de menace d’une collision majeure, la frappe nucléaire serait la meilleure solution pour éviter le pire.

asteroide terre impact nucléaire Au cours d’une conférence tenue le 23 mai dernier, les scientifiques ont officiellement présenté les avancées de leur projet en cas de collision.

Une navette spécialement réalisée pour la mission irait à la rencontre de l’astéroïde afin d’y faire exploser une tête nucléaire bien avant que l’Asteroide ne représente un risque pour la Terre.

La navette serait composée de deux parties, la première se détacherait avant l’impact et produirait une accélération conséquente pour réaliser un cratère profond à la surface de l’astéroïde. Puis le second module irait apporter la tête nucléaire dans le cratère dans le but de faire imploser l’astéroïde.

Le but serait de fragmenter l’astéroïde en plusieurs morceaux qui se disperseraient automatiquement vers diverses trajectoires. Les scientifiques estiment ainsi que 99 % des morceaux ne seraient pas en mesure de toucher la Terre.

haiv-mission-architecture Le projet a été étudié pour répondre à une condition spécifique : l’établissement d’une mission avec un délai maximal d’un an. Soit, 1 an entre la découverte de l’astéroïde, le départ de la navette et la dispersion du corps céleste.

Deux navettes seraient constamment disponibles sur terre, en réserve afin de parer à toute éventualité, et elles seraient propulsées dans l’espace à l’aide d’une fusée Delta 4. Si l’une des navettes manquait l’astéroïde ou devait être détruite suite à un incident de décollage, l’autre prendrait le relais.

Chaque mission couterait 1 milliard de dollars, mais le prix n’est sans doute pas le facteur le plus controversé du projet.

L’envoi de matériel nucléaire dans l’espace est sujet à controverse, et le projet devra assurer une sécurité maximale pour éviter les incidents lors de la phase de décollage, mais également pendant le stockage des ogives.

Actuellement, la frappe nucléaire est la seule alternative dont on dispose à court terme contre les astéroïdes massifs.

Le projet, baptisé HAIV ( Hypervelocity Asteroid Intercept Vehicle) avait fait l’objet d’un premier financement de la part de la NASA. À mi-chemin, l’équipe de chercheurs devra convaincre des investisseurs du sérieux de leur projet pour continuer sur cette lancée.

Un vol d’essai pourrait être envisagé et viser un astéroïde de 50 mètres de large, sans avoir à nécessiter d’ogive nucléaire, moyennant 500 millions de dollars de financement.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1333222
Il faut aussi pouvoir se payer Bruce Willis !
Le #1333232
"t le projet devra assurer une sécurité maximale pour éviter les incidents lors de la phase de décollage, mais également pendant le stockage des ogives."

Et ça change quoi, comparativement aux missiles stratégiques ?
paske jusqu'à présent, on les stocke, et on espère que la phase de décollage se déroulera sans encombre ...

Le #1333252
J'ai vu un super documentaire là-dessus... par Michael Bay
N'empêche, ça pourrait relancer la carrière d'Aerosmith.

Plus sérieusement j'espère que ça n'arrivera pas
Le #1333282
moi ce qui m'inquieterais la dedans c'est que 1% d'ondes radioactive retomberait sur terre , les ondes se propageant tres bien dans l'espace.
Le #1333342
Quand je pense qu'une simple Etoile Noire suffirait à résoudre définitivement le problème, et que la Maison Blanche a refusé de la construire...
Le #1333362
minicupi a écrit :

moi ce qui m'inquieterais la dedans c'est que 1% d'ondes radioactive retomberait sur terre , les ondes se propageant tres bien dans l'espace.


C'est une blague ? Si oui si non
Le #1333402
Pour moi, la plus grande interrogation dans cette histoire, c'est de savoir si les gens qui réalisent ce genre de rapport croient aux conneries qu'ils rédigent ???!!

La prétention des hommes à croirent qu'ils seront capable de contrôler et protéger notre planète contre un impact de météorite est stupéfiante..

A la limite, une ogive nucléaire pourra fait sauter une comète constituée principalement de glace mais suis d'un géocroiseur ferreux ?

Ils imaginent vraiment avoir la puissance nécessaire pour faire sauter un météore de plusieurs centaines de mètres ou kms de diamètre( plus petit, ils seraient dangereux pour un secteur précis mais pas pour la vie en générale) ?

Enfin, dernière bricole qui me chiffonne, ils espèrent neutraliser l'astéroïde dans un délai d'un an entre sa découverte et l'arrivée de l'ogive. Sachant qu'il faut presque deux ans pour atteindre Mars, l'impact aura donc lieu entre la Terre et Mars. A cette distance , c'est l'attraction terrestre qui domine, les débris viendront donc s'écraser sur notre planète et au lieu d'un seul bloc avec une trajectoire connue, nous nous retrouverons avec plusieurs rochers aux trajectoires inconnue.

Enfin bref , c'est mignon comme projet, et ça occupent nos braves chercheurs :-)
Le #1333412
Tirnon a écrit :

minicupi a écrit :

moi ce qui m'inquieterais la dedans c'est que 1% d'ondes radioactive retomberait sur terre , les ondes se propageant tres bien dans l'espace.


C'est une blague ? Si oui si non


c'en etait pas une, mais je t'en prie, instruis moi vu que ma logique semble stupide, autant que ta science me serve.
Le #1333422
cyril01270 a écrit :

Pour moi, la plus grande interrogation dans cette histoire, c'est de savoir si les gens qui réalisent ce genre de rapport croient aux conneries qu'ils rédigent ???!!

La prétention des hommes à croirent qu'ils seront capable de contrôler et protéger notre planète contre un impact de météorite est stupéfiante..

A la limite, une ogive nucléaire pourra fait sauter une comète constituée principalement de glace mais suis d'un géocroiseur ferreux ?

Ils imaginent vraiment avoir la puissance nécessaire pour faire sauter un météore de plusieurs centaines de mètres ou kms de diamètre( plus petit, ils seraient dangereux pour un secteur précis mais pas pour la vie en générale) ?

Enfin, dernière bricole qui me chiffonne, ils espèrent neutraliser l'astéroïde dans un délai d'un an entre sa découverte et l'arrivée de l'ogive. Sachant qu'il faut presque deux ans pour atteindre Mars, l'impact aura donc lieu entre la Terre et Mars. A cette distance , c'est l'attraction terrestre qui domine, les débris viendront donc s'écraser sur notre planète et au lieu d'un seul bloc avec une trajectoire connue, nous nous retrouverons avec plusieurs rochers aux trajectoires inconnue.

Enfin bref , c'est mignon comme projet, et ça occupent nos braves chercheurs :-)


les hommes revent les hommes cherchent les hommes trouvent.
A une epoque un homme qui pourrait voler s'etait une aberration...

tout est faisable c'est juste une question de temps et d'argent et de volonté.
Le #1333562
minicupi a écrit :

cyril01270 a écrit :

Pour moi, la plus grande interrogation dans cette histoire, c'est de savoir si les gens qui réalisent ce genre de rapport croient aux conneries qu'ils rédigent ???!!

La prétention des hommes à croirent qu'ils seront capable de contrôler et protéger notre planète contre un impact de météorite est stupéfiante..

A la limite, une ogive nucléaire pourra fait sauter une comète constituée principalement de glace mais suis d'un géocroiseur ferreux ?

Ils imaginent vraiment avoir la puissance nécessaire pour faire sauter un météore de plusieurs centaines de mètres ou kms de diamètre( plus petit, ils seraient dangereux pour un secteur précis mais pas pour la vie en générale) ?

Enfin, dernière bricole qui me chiffonne, ils espèrent neutraliser l'astéroïde dans un délai d'un an entre sa découverte et l'arrivée de l'ogive. Sachant qu'il faut presque deux ans pour atteindre Mars, l'impact aura donc lieu entre la Terre et Mars. A cette distance , c'est l'attraction terrestre qui domine, les débris viendront donc s'écraser sur notre planète et au lieu d'un seul bloc avec une trajectoire connue, nous nous retrouverons avec plusieurs rochers aux trajectoires inconnue.

Enfin bref , c'est mignon comme projet, et ça occupent nos braves chercheurs :-)


les hommes revent les hommes cherchent les hommes trouvent.
A une epoque un homme qui pourrait voler s'etait une aberration...

tout est faisable c'est juste une question de temps et d'argent et de volonté.


Sans vouloir être rabat-joie, une peu de ponctuation n'aurait pas fait de mal.

"les hommes revent les hommes cherchent les hommes trouvent"
J'ai mit un certain temps avant de comprendre cette phrase =).

Je parle des fautes d'orthographes, que tout le monde fait plus ou moins. Mais la ponctuation est vraiment à la portée de tout le monde, et autre les majuscules manquantes, les virgules me semblent des fois vraiment indispensable .

Je dis pas ça pour t'enquiquiner, qu'on soit d'accord .

PS: Je viens tout juste de comprendre que "revent" = rêvent. Je pensais que c'était "revendent".
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]