Free - YouTube : l'UFC-Que Choisir saisit à nouveau l'Arcep

Le par  |  9 commentaire(s)
logo-free

Pour l'UFC-Que Choisir, l'enquête du gendarme des télécoms sur le problème d'interconnexion entre Free et YouTube traîne en longueur. L'association de consommateurs a décidé de saisir à nouveau l'Arcep.

En septembre 2012, le président de l'UFC-Que Choisir a adressé un courrier à l'Arcep portant essentiellement sur des problèmes de ralentissements pour l'accès à YouTube dont des abonnés au fournisseur d'accès à Internet Free se sont plaints, particulièrement en soirée.

L'autorité des télécoms a alors ouvert en novembre une enquête administrative sur les conditions techniques et financières de l'acheminement du trafic. Iliad (maison mère de Free) et Google (propriétaire de YouTube) sont visés par cette enquête, ainsi que trois opérateurs de transit.

YouTube-logoCes derniers sont " les opérateurs qui assurent l'acheminement du trafic correspondant à destination des utilisateurs abonnés à Free ". La question posée touche donc à l'interconnexion des réseaux et des désaccords entre Iliad et Google.

L'enquête suit son cours mais l'association de consommateurs s'impatiente. " L'Autorité devait décider des suites à donner début 2013. Le printemps est déjà bien entamé, et je ne vois toujours rien venir ! ", écrit Alain Bazot.

Le président de l'UFC-Que Choisir indique qu'il a donc à nouveau saisi l'Arcep afin de connaître l'état d'avancement des travaux.

Dans une interview accordée à 01net Magazine, le patron de Free a assuré qu'il n'y avait pas de bridage de Free. Seulement, YouTube génère un excès de trafic et ne veut pas payer pour le surplus de bande passante et l'utilisation des réseaux de Free, qui ne veut alors pas augmenter les capacités de son tuyau.

À en croire Xavier Niel, en l'état actuel des choses, l'augmentation des capacités de Free vers YouTube serait répercuté sur la facture mensuelle de l'abonné. Il a ainsi évoqué une hausse de 5 à 15 euros. Cette estimation est toutefois fortement sujette à caution et serait largement surévaluée.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1294592
Qu'au minimum l'Etat oblige les FAI à noter dans leurs CGV que certains services du web, notamment Youtube, peuvent se voir brider et leur accès limité à certaines heures de la journée !

Free, premier FAI avec une option "Youtube" dans leur abonnement ?
Le #1294662
Plus on avance, moins ca va ... Pas étonnant que le "Hollande" soit au plus bas dans les sondages . A ce tarif là, il va dépasser la profondeur de la mine de Tau Tona
Le #1294702
Ulysse2K a écrit :

Plus on avance, moins ca va ... Pas étonnant que le "Hollande" soit au plus bas dans les sondages . A ce tarif là, il va dépasser la profondeur de la mine de Tau Tona


Il serait aussi bien de ne pas tout confondre, tout de même
Le #1294752
Je me demande pourquoi on ne parle que de Free dans cette affaire. Moi je viens que quitter Orange (pas pour Free évidemment) parce que Youtube devenait inutilisable en journée (et pas super agréable à utiliser en HD la nuit. Depuis la fin de l'année 2012. EN fait Youtube est le plus touché mais la bande passante générale est touchée chez Orange. Alors qu'il y a 6 mois, tout allait bien. Chez la concurrence (Numericable), tout est revenu dans l'ordre. Ce dont donc bien les fournisseurs d'accès qui brident. Pas ma ligne qui devient surchargée ou dégradée physiquement. Et je n'ai que du 8 Mbs, pas de quoi brider en considérant que la consommation est excessive (sinon que penser des offres à 100 ou 200 Mbs ?). A ce niveau, j'appelle ça de l'escroquerie. Et si ça arrive particulièrement chez Free et orange, liés tous les deux par contrats et ayant des problèmes de financement (par perte de revenus chez Orange et période de surinvestissement chez free du fait du déploiement du réseau), ce n'est pas pour rien. Ce sont les clients qui payent les frais en en bénéficiant pas de ce qu'ils ont payé.
Le #1294832
D'un autre côté, on peut quand même survivre sans passer sa vie sur YT...

Enfin, moi je dis ça, je dis rien ...
Le #1294912
" Seulement, YouTube génère un excès de trafic "

C'est pas youtube qui génère un exces de traffic, mais les utilisteurs de Free, qui ont payé pour un traffi donné, dont ils veulent en profiter.

Le #1295162
Mais qui en veut à ce point à Free ?
Le #1295182
frèzetagada a écrit :

D'un autre côté, on peut quand même survivre sans passer sa vie sur YT...

Enfin, moi je dis ça, je dis rien ...


T'es un sans coeur, y'a plein de gentils chatons à voir sur youtube et puis en plus je suis sur que t'es un naze sans gout musical, je retourne voir le dernier clip de psy, je le regarde en boucle, c'est trop bon, et je danse !




Ce commentaire est bien entendu totalement ironique et m'a demandé une énergie folle, bon maintenant il faut que je m'en remette, c'est dur.
Le #1295292
frèzetagada a écrit :

D'un autre côté, on peut quand même survivre sans passer sa vie sur YT...

Enfin, moi je dis ça, je dis rien ...


Le fond du problème n'est pas de savoir si Youtube est quelque chose de vital.

Le soucis vient du non respect d'un contrat entre une entreprise qui fournit un service sans aucune restriction dans son contrat et un client qui paye pour obtenir ce service.

Youtube est le site le plus visible face à ce problème à cause de la bande passante énorme dont il a besoin.
Aujourd'hui Youtube, demain les sites de Cloud Gaming ?
Et le FAI aura tout loisir de brider telle plateforme au profit d'une autre. Tout cela sans mentionner quoi que ce soit au sein de leurs contrats ?

Faut pas déconner, la DGCCRF au minimum doit les obliger à noter cela dans leurs contrat.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]