Fujitsu : des claviers virtuels invisibles pour les smartphones et tablettes

Le par  |  0 commentaire(s) Source : TechCrunch
fujitsu-keyboard2

Alors que l'ensemble des tablettes et smartphones misent sur le tactile, la technologie d'avenir mise déjà sur la gestuelle et autre type de reconnaissance visuelle pour interagir avec les dispositifs. Dans ce sens, Fujitsu annonce miser sur des claviers virtuels invisibles pour ses prochaines tablettes.

Présentées comme révolutionnaires il y a quelques années, les interfaces tactiles pourraient prochainement céder leur place à divers dispositifs de capture visuelle. Ainsi, Fujitsu mise déjà sur la technologie de reconnaissance gestuelle et envisage sérieusement de proposer des claviers de saisie basée sur le système dans ses prochaines tablettes.

fujitsu-keyboard Fujitsu utiliserait la caméra frontale de ses tablettes pour analyser la position des doigts de l'utilisateur, tout en l'associant à un logiciel spécifique pour permettre à l'utilisateur de pianoter sur un clavier invisible depuis n'importe quelle surface plane.

Présenté sous la forme d'un prototype au MWC, le système est actuellement compatible avec l'une des tablettes sous Windows 8 de Fujitsu, et seule une lampe permettant au capteur photo de bien visualiser les mains de l'utilisateur aura été nécessaire aux démonstrations.

Le système fonctionne quelque peu comme celui des claviers projetés par Laser, à la différence qu'ici, aucune touche n'est visible et le logiciel a besoin de quelques phases d'apprentissage pour déterminer le positionnement des mains de l'utilisateur par rapport à un clavier qui n'existe pas physiquement.

Lors de la présentation, il semblerait que le module ait été configuré pour répondre à une couleur spécifique de peau au niveau de la main de l'utilisateur, ce qui laisse présager quelques fonctions de sécurité embarquées, mais également qu'il faudra calibrer l'appareil avant son utilisation.

Fujitsu espère faire entrer son dispositif dans quelques tablettes et smartphones dans les années à venir, la société travaillant déjà sur le concept depuis 2011.

Reste qu'il faudra trouver une réelle utilité au dispositif, qui risque de faire doublon avec le clavier virtuel et l'écran tout en se montrant éventuellement moins performant. Le facteur humain est également à prendre en considération, beaucoup d'utilisateurs ne disposant pas d'un haut niveau de dactylographie les dédouanant de devoir visualiser leur clavier pour pouvoir écrire. Néanmoins, le système pourrait être intéressant tant qu'il restera une option facultative permettant la frappe de texte sans amputer une partie de l'écran des tablettes avec un clavier virtuel.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]