Futur de l'informatique : IBM présente ses innovations

Le par  |  2 commentaire(s) Source : CDRinfo
logo IBM petit ibm logo 2

Les chercheurs de la société IBM viennent de présenter les nouvelles percées technologiques effectuées depuis ces dernières années, permettant de construire des puces encore plus puissantes et plus petites.

logo IBM petit ibm logo 2Dans le cadre de l'Institute of Electrical and Electronics Engineers ( IEEE ), les scientifiques du groupe IBM ont présenté leurs dernières avancées technologiques dans le milieu de l'informatique, ce qui devrait influencer le futur de ce marché.

Depuis plus de 50 ans, les processeurs d'ordinateurs se sont améliorés tant en termes de performances qu'en réduction de taille. Cette course effrénée est toutefois arrivée à sa fin, puisque les dimensions les plus faibles atteignent les limitations de la loi de Moore. Vu que pratiquement tous les équipements informatiques actuels se basent sur la technologie CMOS, il était urgent de trouver de nouveaux matériaux, ainsi que des solutions compatibles avec les processus d'ingénierie.

Après quelques années de recherche, les scientifiques d'IBM ont mis au point le développement et l'application de nouveaux matériaux et architectures logiques sur des tranches de 200 mm de diamètre. Cette percée pourrait potentiellement servir de nouvelle base pour le futur de l'informatique.

Ce projet se repose sur la mémoire Racetrack du groupe, combinant la large capacité d'un disque dur avec la vitesse et la robustesse de la mémoire flash. Pour l'occasion, Racetrack a été intégré avec la technologie CMOS sur des tranches de 200 mm. Ainsi, le stockage s'effectue sur des fil métalliques nanométriques. Les chercheurs ont démontré la fonction de lecture et d'écriture sur un réseau de 256 Racetracks magnétisées et horizontales. De ce fait, il est possible de stocker d'énormes quantités d'informations accessibles en moins d'un milliardième de seconde.

Les scientifiques ont également mis en exergue le premier dispositif en graphène compatible CMOS pour les communications sans fil à des fréquences plus élevées. En effet, le circuit intégré en graphène est opérationnel jusqu'à 5 GHz et demeure stable jusqu'à 200 degrés celcius.

Enfin, la dernière percée met en évidence le premier transistor gravé à moins de 10 nanomètres, ce qui laisse entrevoir une miniaturisation encore plus prononcée. Ces futurs transistors seront probablement utilisés dans les ordinateurs de la prochaine décennie.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #870211
"tranches de 200 mm de diamètre"... Késako ? Le diamètre d'une tranche ?


Le #871841
200mm "mm " c'est millimètre donc 20 cm c'est stocké sur des tranches de mortadelles?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]