Test : Samsung Galaxy Note 4

Le par  |  3 commentaire(s)

Alors que HTC habille le One M8 (lire notre test du HTC One M8) d’une robe en aluminium brossé et que Sony pare son Xperia Z3 d’une coque en verre, Samsung reste fidèle au plastique pour le Galaxy Note 4. Malgré cela, la coque est plutôt réussie. Elle reste quasiment similaire à celle du Note 3 reprenant l’aspect cuir, exception faite des fausses coutures qui venaient accentuer cette illusion du cuir pour la coque arrière. Elle est coiffée de la marque Samsung couleur argent.

On retrouve l’APN dorsal en position centrale ainsi que le flash LED, à droite duquel se trouve le capteur cardiaque.

Samsung_Galaxy_Note_4_y 

Si Samsung n’abandonne donc pas le plastique, le Note 4 présente des bordures en métal du plus bel effet, comme pour la Galaxy Alpha. Elles sont très fines sur les côtés latéraux et plus larges et biseautées au sommet et en bas.

Samsung_Galaxy_Note_4_s Samsung_Galaxy_Note_4_h 

Les tranches, de la même couleur que le reste du terminal, sont réalisées dans un plastique mât et s’avèrent très réussies. En façade, sous le verre et hors écran, le Note arbore des rayures qui ne plairont pas à tout le monde. Mais, heureusement, on les distingue à peine.

Samsung_Galaxy_Note_4_i 

Quant à l’espace laissé entre le bord du verre en façade et le corps du téléphone, il est si infime (sur le modèle testé) qu’il n’est en rien inesthétique ou dérangeant. Le Gapgate avait fait couler beaucoup d’encre, visiblement à tort.

Au dos, on trouve le capteur principal plutôt proéminent et sous celui-ci le double flash LED. Le capteur d’empreinte digitale se trouve, lui, intégré directement dans le bouton home en façade.

L'interface passe par 3 boutons qui permettent de contrôler le Note 4 : le bouton Home en façade, le bouton marche/arrêt (appui prolongé pour accéder aux modes avion et urgence ainsi qu’à "redémarrer" et "éteindre") sur la partie supérieure de la tranche droite tandis que le long bouton du volume sonore est placé sur la tranche gauche (partie supérieure) ce qui le rend très accessible (du pouce de la main gauche).

Samsung_Galaxy_Note_4_f Samsung_Galaxy_Note_4_o 

Le port microUSB se trouve dans la tranche inférieure à l’endroit précis où le liseré métallique se galbe.

Toujours sur cette tranche, on trouve le stylet S Pen qui adopte la même couleur que le terminal avec embout à l’aspect métal.

Samsung_Galaxy_Note_4_zd Samsung_Galaxy_Note_4_zf  

La prise jack 3.5 mm et le port Infrarouge qui transforme le Note 4 en télécommande universelle se trouvent dans la tranche supérieure.

Le Galaxy Note 4 est esthétiquement plus réussi que son prédécesseur ; c’est indéniable. On reste toutefois encore en-dessous de certains smartphones de la concurrence.

En revanche, la qualité d’assemblage est irréprochable.

S’agissant d’une phablette avec écran de 5.7 pouces, la manipulation à une main n’est pas aisée, voire impossible. Samsung a toutefois pensé à quelques astuces, comme nous le verrons.

Côté encombrement, le Note 4 perd 2.3 mm sur la longueur (153.5 mm) par rapport au Note 3 mais gagne 0.6 mm sur la largeur (78.6 mm). Son épaisseur reste similaire à 8.5 mm (contre 8.3 mm pour le Note 3). Il perd en revanche 8 grammes à 176 grammes.

Elargissons la comparaison : le Nexus 6 est logiquement (écran de 5.96 pouces oblige) plus lourd et encombrant : 159.3 x 83 x 10.1 mm pour 184 grammes.

L’iPhone 6 Plus, malgré son écran plus petit de 5.5 pouces, est, lui, plus long de 4.6 mm (158.1 mm) avec une largeur quasiment identique (77.8 mm pour l’iPhone contre 78.6 pour le Note 4). Les deux terminaux ont également des poids comparables : 172 grammes pour l’iPhone 6 Plus, soit 4 grammes de moins que le Note 4. Il est en revanche plus fin de 1.4 mm à 7.1 mm (c’est 16.5% de moins).

Toujours en façade, se trouve le microphone dans la partie supérieure du Note 4. Les deux haut-parleurs situés côte à côte sont en revanche placés au dos du terminal. Lorsqu’il est placé sur une surface plane, le son qu’il diffuse n’est toutefois pas étouffé. En effet, un espace relativement fin existe entre la coque et le smartphone grâce à l’APN légèrement proéminent.

Samsung_Galaxy_Note_4_u   

Samsung conserve le bouton home physique en façade (plus large que sur le Note 3). De part et d’autre de celui-ci se trouve le bouton retour à droite et celui donnant accès aux applications ouvertes à gauche.

Si l’on retire la coque du Note 3, on découvre un emplacement pour carte microSD (pouvant accueillir des cartes allant jusqu’à 128 Go) surplombé par le slot destiné à la carte microSIM (et non nanoSIM comme sur les iPhone 6, Moto X et HTC One M8). Enfin, le GS5 dispose d’une batterie amovible d’une capacité de 3 220 mAh (exactement la même capacité que pour le Nexus 6).

Enfin, précisons que de nombreuses housses et coques (dont celles officielles de Samsung telles que la S View Cover (photos ci-dessous)) peuvent être associées au Galaxy Note 4.

Samsung_Galaxy_Note_4_zu Samsung_Galaxy_Note_4_zs 

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1820193
Bonjour,

Pour info le "lag" lors de l'appui au bouton home est classique chez samsung à cause de l'appel à S-voice.

Pour ne plus l'avoir il faut lancer S-Voice, aller dans les options>paramètres>puis désélectionner "Ouvrir via touche accueil".

et hop! comme par magie, à présent la touche accueil réagit instantanément ;-)

en espérant que cela soit utile à d'autres .
Le #1820195
Dommage, il manque la comparaison avec l'iPhone 6 Plus, qui aurait pourtant eu tout son sens dans ce test...
Le #1820205
clair, et une comparaison Iphone 6+ avec un panasonic GD50
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]