Game One vs CSA

Le par  |  10 commentaire(s) Source : Game One

Les moins jeunes d'entre nous; qui se souviennent encore du temps où ils étaient gamins; doivent se rappeler combien le jeu-video était à l'époque un monde obscur, fermé sur lui-même avec un aspect très minitel (parfois rose).

Les moins jeunes d'entre nous; qui se souviennent encore du temps où ils étaient gamins; doivent se rappeler combien le jeu-video était à l'époque un monde obscur, fermé sur lui-même avec un aspect très minitel (parfois rose).

Entre les publicités pour des CD érotiques, les réclames pour des numéros surfacturés de trucs et astuces, ou de dialogues coquins, ou encore la violence des jeux d'actions, certaines voix s'étaient élevées contre ce support ludique.

Aujourd'hui, la situation a un peu changé. Les pubs coquines ont été remplacées par des pubs pour des logos (coquins) et des sonneries de téléphone portable. Le sang n'est plus qu'une case à cocher dans certains jeux et les jeux sont annotés selon leur niveau de violence par des recommandations concernant l'âge du public.

Au début très laxistes, ces recommandations sont aujourd'hui vite poussées à leur maximum (plus de 18 ans) par les jeux d'action à la première personnes. A côté de ça, Game One est une chaine d'information spécialisée dans les jeux-video. Tests, comparatifs, news, compétitions ... Game One entend parler de tout l'univers du jeu-video.

Sauf que le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, dans une lettre aux dirigants de la chaîne, vient d'annoncer son refus de voir aborder dans des émissions telles que la Game Zone, des jeux recommandés aux plus de 18 ans.

Game One, bien qu'en désaccord, accepte ce refus, alors même qu'elle avait l'habitude de censurer les images violentes et n'a jamais fait scandale. Cette décision enchaine Game One à un public adolescent et n'est pas sans conséquences commerciales

Cette décision du CSA n'est cependant pas innocente et l'on peut aisément penser que le CSA essaye de couper court à la publicité par l'interdiction qu'essayent de s'offrir les éditeurs de jeux en sortant des produits toujours plus sanglants.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #37729
C'est con, on va être obligés d'acheter les jeux maintenant !! Aaahhh p*****, qu'est ce qu'ils servent à rien quand même, ce CSA...
Le #37730
A quand des jeunes au CSA'
Le #37743
et apres on dit la liberté de la presse!!!!!

Si on peut meme plus parler de jeu video un peu sanglant ou un peu coquin alors que c'est que des pixels!!!!!!!!
Le #37744
et comment on va voir si tel ou tel jeu interdit au moins de 18 et bien' bon, c'est pas grave, j'avais Gameone

je ---> []
Le #37750
bah c vrai que j'ai jamais vu game one montre des images de cul ou vraiment sanglantes ! en plus ils prevenaient si le jeu etait censure histoire de po decevoir le public vise et de po trop choquer les + jeune, bref ils etaient prevoyant koi ! FONT CHIER LE CSA et c DES VIEUX CONS !!!!


Le #37765
ça, c'est une news qui est bien écrite
Le #37768
lool

Merci GENIUS
Le #37778
PTDR > Plus d'half-Life, plus de doom, plus de Call of Duty...plus de filles, plus de tuning...plus d'"Underground". Muhaha Pacman rules
Le #37800
Le CSA ferait mieux d'interdire certaines émissions de TF1 ou M6 qui crétinisent les téléspéctateurs...
Game One n'a qu'a mettre un logo "interdit au moins de 18" et puis voila.

Ah la la, y'en a vraiment qui sont payer à rien faire en France.
Le #37813
ils préfèrent voir le film érotique le dimanche soir apres la br**lette du samedi soir sur la 4...

je crois réver là !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]