Game Republic admet la défaite des Japonais

Le par  |  1 commentaire(s) Source : IT Media
yoshiki-okamoto

Cela n'aura échappé à personne, ou presque, mais l'Occident a pris un train d'avance sur le Japon ces derniers temps, qui a décidément bien du mal à rentrer dans le monde de la "next-gen".

yoshiki okamotoYoshiki Okamoto n'est pas un débutant. Après des débuts chez Konami, en tant que développeur, il alla ensuite voir ce qui se passait chez Capcom, et réalisa pour eux, entre autres, le célèbre 1942. C'est en 2004 qu'il décida de quitter la société pour voler de ses propres ailes, en créant son propre studio, Game Republic, responsables plus tard de Genji et Folklore.

Okamoto reconnaît pourtant avec un certain dépit que le Japon n'est plus aussi inattaquable que par le passé, et qu'il sera très difficile, voir vain, de tenter de rattraper le temps perdu.


Des vies infinies pour se remettre à niveau ?
Un âge d'or maintenant révolu, des productions occidentales qui n'ont plus à rougir de leurs homologues japonais, voilà ce que déclare Yoshiki Okamoto :

"C'est presque trop tard. Pendant l'ère Famicom (NES), les jeux japonais représentaient 70% de tous les jeux vidéo. Et actuellement, c'est environ 15 ou 20%, n'est-ce pas ? Maintenant, les jeux occidentaux sont plus avancés. Pour des titres comme GTA IV, ces types passent quelque chose comme 5 à 10 ans pour les faire. Même si nous cherchions à les rattraper maintenant, ils continueraient à progresser. Mais, sans nécessairement abandonner, il n'est juste pas possible de refaire ce retard en une seule vie."

Que ce retard ne devienne cependant pas une excuse pour tous les titres japonais à venir. Certes, ils ne possèdent plus le monopole du jeu vidéo, mais la possibilité est la leur de renverser la tendance.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #317011
Je le trouve bien défaitiste ce gas là.

On voit bien ce qu'il s'est passé dans les films d'animation au court des 15 dernières années :
- au début les Japonais écrasaient littéralement toutes les autres productions
- les Américains se sont attelé à la tache et les ont dépassé avec des films comme "1001 pattes" (bien que certains scènes de "histoire de fantôme chinois" sont bien plus impressionnantes que ce qu'on voit dans "1001 pattes")
- les Américains ont fait relâche pendant quelques années et se sont alors pris claque sur claque avec des productions japonaises qui renvoyaient le savoir faire américain au rang de dessin de primaire (je parle des graphismes des films d'animations, pas des effets spéciaux des films avec de vrais acteurs dedans)
- les Américains ont relevé la tête et ont quasiment rattrapé les japonais avec "WALL·E"

Tout ça en 15 ans, c'est quand même quelque chose vu le retard pris par les américains à deux reprises.

Même s'il faut 5 ans pour créer les plus grosses productions dans les jeux vidéos, je ne vois pas pourquoi les Japonais ne seraient pas capable de rattraper les occidentaux vu ce qu'il s'est passé avec les films d'animations.
Evidement il faut qu'ils soient très motivé et qu'ils y mettent suffisamment de moyen par ce que s'ils baissent les bras comme Yoshiki Okamoto alors ils ne les rattraperont jamais quelque soit les moyen affecté à la création de jeux vidéo.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]