Les joueuses en ont assez de la misogynie masculine

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Total Gaming Network
joueuse_nintendo_wii_20060720

Les femmes s'adonnant aux plaisirs vidéoludiques n'ont rien d'exceptionnel, et se doivent d'être considérées comme de simples êtres humains qui ont tout autant le droit que les hommes ainsi que les compétences pour profiter pleinement de ce média.

joueuse_nintendo_wii_20060720Dairuka Sutain est une joueuse qui en a vraisemblablement soupé de tous ces clichés qui viennent salir la gente féminine, et remettre en question la prédisposition des femmes à savoir apprécier les jeux vidéo. Elle distingue deux types de misogynie notables de la part des hommes. Le premier concerne la condescendance affichée par ces mâles à l'égard du beau sexe, faisant ainsi savoir à leurs équivalents féminins que si elles se montrent moins douées en s'essayant à des jeux dits populaires, elles perdent en crédibilité.

Le second, lui aussi très répandu, est cette volonté quasi-maladive de la gente masculine à être moins performante lors d'affrontements avec le sexe opposé.


Girls just to want to have fun
Visiblement remontée, Dairuka demande à ce qu'on remette les choses à leur place, qu'une gameuse n'est pas quelqu'un d'anormal et ne doit par conséquent pas être élevée au rang de curiosité.

"Si vous osez allumer la télévision, vous verrez des gameuses s'afficher dans des publicités pour des jeux vidéo, alors que sur Internet, elle sont placées sur un piédestal dans des vidéos humoristiques sponsorisées par G4. Bien que ce ne soit pas de leur propre faute, chaque gameuse dans ce monde s'est soudainement vue regroupée en une gigantesque généralisation qui est évidemment fondée sur les mêmes types de fables de misogynie que j'ai connues quand j'étais jeune."

On n'oubliera pas ces femmes travaillant dans l'industrie du jeu vidéo, pas si souvent que ça mises en avant. Outre Jade Raymond (Ubi Soft), on pourrait citer Sherry McKenna (OddWorld Inhabitants) et Amy Hennig (qui a travaillé sur les Soul Reaver et Uncharted), entre autres, sans que cela soit cependant suffisant. Bon, maintenant, le message de Dairuka se veut clairement destiné à nous, les hommes. Lisons, réfléchissons et agissons, si vous le voulez bien.

"Il est temps que l'égalité prenne sa place sur le piédestal. Arrêtez cette emphase égoïste sur la place où une femme appartient. Qu'on arrête ces moqueries insensées pour ces hommes qui ont perdu face à une femme plus habile. Les femmes n'appartiennent pas seulement au jeu vidéo, elles y excellent. Alors cessez de vous trouver des excuses quand vous perdez, en agissant comme si les femmes n'étaient pas à la hauteur."

Je ne sais pas pour vous, mais moi je me sens tout petit maintenant.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #491721
Merci à l'auteur pour cette petite leçon de morale, le monde va changer dorénavant.
Le #491771
je ne crois pas qu'il faille le prendre comme une leçon de morale, mais plus comme un état de fait... perso, quand j'ai commencé dans les jeux vidéo, on m'a regardé avec des yeux ronds... maintenant, quand je gagne des parties j'ai droit à un "normal, c'est ton métier"... je préfèrerais un "wouaaaahhh qu'est ce que t'es douée..."
Le #492631
La leçon de morale venait de la façon dont le thème était exposé. Je suis bien d'accord sur l'état de fait (même si il en existe d'autres plus graves quand même). Et pour le "normal c'est ton métier" je crois que c'est pour tout le monde pareil, homme ou femme.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]