Ventes de musiques en ligne sous influences

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Internet actu
gartner et Berkman

Les outils d'opinions mis à disposition des consommateurs sur les sites de biens culturels influenceront à l'avenir leurs choix et leurs manières de consommer.

Les outils d'opinions mis à disposition des consommateurs sur les sites de biens culturels influenceront à l'avenir leurs choix et leurs manières de consommer.

Quelles sont les raisons qui poussent les cyberconsommateurs à acheter tel morceau de musique plutôt qu'un autre ' La popularité de l'artiste, la qualité, l'originalité '... Si on sait que sur Internet existe ce phénomène d'entraînement qui veut que plus un artiste se vend, plus il y aura de monde qui l'achètera, il se pourrait bien que d'ici quelques années ce scénario change quelquepeu. C'est une étude ( encore une ! ) du Gartner qui vient nous apprendre que d'ici 2010, un quart des ventes de musiques en ligne se feront en rapport direct avec les outils de recommandations mis en place par les vendeurs.

Gartner berkman

Si cette perspective se révèle exacte, cela expliquerait le succès des outils d'opinions que l'on trouve de plus en plus sur ce type de commerce. Car c'est un fait, le partage d'opinions sur les musiques et vidéos proposés en ligne ont déjà une influence sur le choix des consommateurs. On peut actuellement trouver jusqu'à 25 critères différents d'opinions. Les outils de personnalisation sont disponibles comme ceux de ChoiceStream. D'autres sites comme celui de MusicStrands proposent même aux visiteurs de partager leurs playlists. Un autre site, plus connu celui là puisqu'il s'agit de Pandora, on mise à fond sur l'interaction des utilisateurs sur l'immense catalogue proposé.

Musique ligneC'est donc bien vers une redéfinition d'un modèle d'offres vers lequel on tend. L'étude Gartner annonce même que cela devrait contribuer à diversifier les goûts musicaux. Berkman Center qui a collaboré à l'enquête précise : “ Plutôt que de laisser les DJ, les radios et les magasins modeler la façon dont nous voyons la musique, nous avons désormais l’opportunité d’entendre les goûts de chacun. Ces outils permettent aux gens de jouer un plus grand rôle culturel, qui, en retour, les façonne eux-mêmes ”.

Les consommateurs qui influencent d'autres consommateurs... Finalement, on n'en attendait pas moins d'Internet et de son formidable pouvoir de communication.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #88955
Si l'influence change de camp,c'est encore un coup de plus dans les roupettes des majors,il serai bon qu'elles commencent à réfléchir.
Le #88963
Qui dit système d'influence reconnu et médiatisé dit manipulation probable. On l'a vu avec l'affaire du faux blog de l'Oréal qui a tenté de surfer sur la vague naissante du blogging en créant un blog de toutes pièces avec un personne de l'Oréal jouant le rôle des bloggueurs clients.
Pourquoi pas une génération automatique de fausses opinions positives lors de la sortie d'un album par exemple '

db
Le #88993
Mouai, j'éspère qu'un jour ce système fonctionnera car pour l'instant le seul système que j'ai pu observer il y a quelques années en travaillant chez un disquaire c'est que tout ce que les "veaux" vont écouter est déja prévu 6 mois à l'avance : tant de spots tv sur TF1 et autres ,tant de pub radio,tant de çi tant de ça et en des termes plus claires "vous allez aimer ça parcque je vous dis que c'est bon et parcque vous l'aurez tellement entendu partout que votre cerveau sera conditionné pour l'acheter".
Le #89123
bien vu Gourmet.
Il ne faut pas se leurrer, un tel système ne pourra que servir les intérets des vendeurs de disques qui pourront orienter les choix.
Le #89188
est-ce que gartner fera une étude pour nous dire comment faire pipi '
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]