La conception des mobiles est trop pensée au masculin

Le par  |  2 commentaire(s)
Gartner logo

Selon une étude Gartner, la conception des téléphones portables est trop dirigée vers une seule catégorie de la population, l'homme occidental de 20 à 64 ans, pourtant minoritaire dans la population mondiale.

Gartner logoLes analystes du cabinet d'études Gartner mettent en évidence un aspect relativement peu exploré du marché de la téléphonie mobile : l'adéquation de l'offre et de la demande. En effet, la grande majorité des mobiles sont conçus en fonction d'une cible bien définie : l'homme occidental âgé de 20 à 64 ans.

Or celui-ci ne représente que 32% de la population mondiale quand les femmes et les enfants en constituent 68%. Gartner, en pleine période de réflexion prospective, estime que les concepteurs de mobiles ont donc une carte à jouer au niveau d'une offre répondant mieux à la diversité des consommateurs et sont invités à différencier de façon plus nette leur production.

Il est à noter que les fabricants proposent déjà régulièrement des mobiles orientés vers un public spécifique, mais il s'agit généralement de séries limitées n'entrant pas dans le cadre d'une stratégie de séduction à long terme.


Un monde du travail qui évolue

Gartner part du principe que les technologies de l'information tendent à s'ouvrir au grand public et que la représentation professionnelle s'étend plus largement à des individus plus jeunes et à la gent féminine. Dans sa vision des 10 ans à venir, le cabinet d'études identifie trois tendances majeures dans la population professionnelle :
  • la génération du baby boom tient bon à son poste dans les pays développés et tend à garder son activité en diversifiant son plan de carrière. Les limites d'âge des travailleurs s'étendent tandis que le personnel féminin se renforce
  • La diversité culturelle, ethnique et de sexe dans le monde du travail va s'étendre avec l'apport des pays émergents et la mondialisation. Cette diversité est une richesse à cultiver
  • Les jeunes générations ( baignées dans l'informatique ) apportent de nouveaux talents, de nouvelles cultures mais aussi ont des attentes différentes, obligeant à repenser l'organisation du travail. Leur aisance dans les technologies, leur usage des réseaux sociaux et des smartphones contribuent à renouveler les modèles économiques et l'innovation des produits
Face à cette diversité annoncée, les sociétés doivent s'adapter et proposer plus de choix orientés selon ces catégories. Les utilisateurs veulent plus de terminaux et de services conjuguant productivité et divertissement plutôt que de se couler dans un moule unique qui n'aura bientôt plus de réalité démographique.


La personnalisation : la tendance lourde à suivre
Gartner estime que d'ici 2015, la population sera en mesure de personnaliser 90% de l'information, des outils et des ressources d'éducation et de technologie qu'elle utilisera aussi bien chez soi que sur son lieu de travail et pour son divertissement.

" Malgré les centaines de modèles différents de téléphones portables disponibles sur le marché, la possibilité de personnalisation reste très limitée actuellement. Elle concerne essentiellement des éléments cosmétiques, comme des coloris ou des matériaux spécifiques, ou des fonds d'écran et des sonneries, voire des accessoires "
, explique Monica Basso, analyste chez Gartner.

" Elle ne touche pas encore l'ergonomie et l'aspect des terminaux, qui restent fortement définis par son positionnement sur le marché. Mais à terme, ces aspects des appareils mobiles seront réinventés ", poursuit-elle.

On peut noter une premier concept tendant vers cette hyper-personnalisation : le mini-mobile Modu dont les possibilités ne sont limitées que par les jaquettes dans lesquelles on l'insère. De simple élément communicant, il peut devenir téléphone de messagerie, mobile multimédia ou personnaliser son aspect de façon totalement libre.

Cette condition essentielle de la personnalisation a été discutée lors du Gartner Emerging Trends Symposium / ITexpo 2008 de Las Vegas le 10 avril 2008 et le sera également lors de la prochaine étape du symposium à Barcelone, du 12 au 15 mai prochain.
Complément d'information
  • Publicité mobile : ça décolle enfin, pour Gartner
    La publicité mobile va générer 3,3 milliards de dollars en 2011, soit plus du double de 2010, avec des perspectives à 20 milliards de dollars d'ici 2015. Les acteurs misant sur cet aspect (Google avec Android, par exemple) peuvent ...
  • Gartner : Android devant Windows Mobile au premier trimestre
    Au premier trimestre, les ventes mondiales de mobiles ont progressé d'un solide 17%, soit 314,7 millions d'unités. Le cabinet d'études Gartner note aussi qu"il s'est vendu plus de smartphones Android que de terminaux Windows Mobile.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #207061
Ils oublient que s'ils ont pensé le téléphone mobile pour l'homme occidental de 20 à 64 ans, c'est parce que dans la majorité des cas c'est le seul être humain qui peut se payer un téléphone...
Le #207071
En meme temps on concoit avant tout pour faire de l'argent pas pour satisfaire tout le monde. Apres reste a voir le plus intéressant vendre 100 porches ou xxxxxxx clio par an lol.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]