Google : algorithme modifié pour sanctionner les sites pirates

Le par  |  0 commentaire(s)
google_logo_Pro

Google modifie son algorithme de recherche afin que les internautes trouvent en premier des sites de qualité et légitimes. Les sites faisant l'objet de nombreuses demandes de retrait pour violation de droits d'auteur seront relégués plus bas dans les pages de résultats.

Google a résumé la flopée de changements dernièrement apportés à son moteur afin d'améliorer la qualité de recherche. Un total de 86 changements plus ou moins mineurs sur les mois de juin et juillet dont la liste est publiée ici.

C'est toutefois à partir de cette semaine que l'une des principales modifications dans l'algorithme de recherche de Google sera appliquée avec la prise en compte dans le ranking - positionnement d'un site ( lien vers un site ) sur la page des résultats - des demandes de retrait pour violation de droits d'auteur.

Ingénieur logiciel chez Google, Amit Singhal déclare :

" Les sites avec un nombre élevé de demandes de retrait pourraient apparaître plus bas dans nos résultats. Cette modification dans le classement devrait aider les utilisateurs à trouver plus facilement des sources de contenus légitimes et de qualité, que ce soit une chanson sur un site de NPR ( ndlr : radio non commerciale aux USA ), un programme TV sur Hulu ou une nouvelle musique en streaming sur Spotify. "

Une nouvelle fois, Google tente donc de contenter l'industrie du divertissement qui lui reproche fréquemment de ne pas en faire assez dans le lutte contre le téléchargement illégal.

google_logo_ProPas question de cibler à l'aveuglette et Google s'inscrit dans le respect d'une procédure. La firme de Mountain View ne va pas juger elle-même de l'infraction ou non d'une page Web, mais se référer aux détenteurs des droits et aux décisions de justice.

Si la prise en compte de ce nouveau signal va avoir une influence sur le classement de certains résultats de recherche, aucune page ne sera supprimée des résultats, sauf réception d'une demande de suppression en bonne et due forme d'un ayant droit.

Au cours des 30 derniers jours, Google précise tout de même avoir reçu plus de 4,3 millions de demandes de retrait de contenu. Des demandes de suppression qui ne sont pas toujours suivies et sont comptabilisées dans son rapport de transparence.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]