Antitrust : Google s'engage sur 5 ans en Europe et affichera mieux ses concurrents

Le par  |  14 commentaire(s) Source : Commission européenne
logo-google

Les propositions de Google à la Commission européenne sont désormais connues. Le moteur de recherche prend un engagement sur cinq ans en Europe. Les concurrents de Google ont un mois pour faire part de leurs observations.

En novembre 2010, la Commission européenne a ouvert une enquête à l'encontre de Google pour des accusations d'abus de position dominante dans le domaine de la recherche et de la publicité en ligne. Ce sont 17 plaintes qui ont été déposées dont une de Microsoft. Google a notamment été pointé du doigt pour " détourner du trafic " vers ses propres services de recherche.

Commission-europeenneQuatre problèmes ont plus particulièrement été identifiés. Un traitement préférentiel dans l'affichage des services de recherche verticale de Google (la recherche spécialisée dans un domaine), la copie du contenu de services de recherche verticale concurrents dont des avis d'utilisateurs reproduits sans autorisation.

Également, deux autres problèmes en rapport avec la publicité en ligne. Des clauses d'exclusivité imposées aux partenaires publicitaires de Google, des restrictions pour la portabilité des campagnes publicitaires entre AdWords et d'autres plateformes.

Google a formulé des propositions. Si elles sont jugées satisfaisantes, la Commission européenne pourra clore son enquête. Sinon, Google s'expose à des poursuites et des sanctions financières pouvant aller jusqu'à 10 % de son chiffre d'affaires.

La firme de Mountain View prend des engagements sur cinq ans. L'exécutif européen en dévoile aujourd'hui la teneur - elle avait déjà plus ou moins filtré - et donne un mois aux concurrents de Google pour faire part de leurs observations.


Les propositions de Google
Google propose de labelliser les liens vers ses propres services de recherche spécialisés et donc les identifier clairement afin que les utilisateurs puissent faire la distinction par rapport aux autres résultats de recherche dits naturels (référencement naturel). Pour autant, faire la distinction ne veut pas dire que l'utilisateur se détournera alors de l'étiquette Google.

Google-logoCes liens faisant l'objet d'un traitement préférentiel seront clairement séparés des autres via par exemple un cadre et Google affichera à proximité des liens vers trois services de recherche spécialisés concurrents.

Google s'engage à offrir à tous les sites la possibilité de refuser une utilisation de leur contenu dans ses services de recherche spécialisés avec la garantie que ce refus " n'affectera pas le classement des sites dans les résultats pour les recherches générales ".

Pour des services de recherche spécialisée dans les produits ou sur les recherches locales, ils pourront " marquer certaines catégories d'information " pour empêcher une indexation par Google. Pour les éditeurs de journaux, un mécanisme leur permettra de contrôler le contenu dans Google News.

En ce qui concerne la publicité en ligne, Google propose de cesser d'insérer dans ses accords des clauses d'exclusivité pour la publicité contextuelle et de ne plus imposer d'obligations " empêchant les annonceurs de gérer les campagnes publicitaires contextuelles sur différentes plateformes publicitaires concurrentes ".


Vers un accord final après l'été
Toutes ses propositions donnent aussi le sentiment que Google avait bien conscience d'avoir poussé le bouchon un peu trop loin en capitalisant sur sa forte empreinte en Europe. Si tout se passe bien, un accord final pourrait être conclu après l'été. Un tiers s'assurerait de sa bonne mise en œuvre.

En début d'année, la Federal Trade Commission a estimé après une enquête de 19 mois que Google n'avait pas violé les lois antitrust. La Commission européenne semble avoir adopté une position plus ferme et veut obtenir de Google de plus amples concessions.

Il faut dire que la situation est tout de même différente. En Europe, Google compte pour près de 90 % des recherches en ligne. Aux États-Unis, Google domine mais dans une moindre mesure d'après les derniers chiffres comScore (67 %).

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1279722
Si Google tient ses promesses comme nos hommes politiques ce n'est pas demain la veille.
Le #1279802
Je vois déjà le tableau ... Pour respecter son engagement, Google va proposer des liens du genre "trouvetou.com, jecherche.net ..." Bref, des liens peu judicieux que les utilisateurs n'utiliseront jamais et qui ne risquent pas de faire changer ses habitudes. J'taime bien Google, mais faut quand même pas nous prendre pour des ânes

"Google avait bien conscience d'avoir poussé le bouchon un peu trop loin" ... Et moi, j'ajoute : "Mais il s'en tape et va donner un os à ronger pour qu'on lui lâche la grappe"
Le #1279882
Ulysse2K a écrit :

Je vois déjà le tableau ... Pour respecter son engagement, Google va proposer des liens du genre "trouvetou.com, jecherche.net ..." Bref, des liens peu judicieux que les utilisateurs n'utiliseront jamais et qui ne risquent pas de faire changer ses habitudes. J'taime bien Google, mais faut quand même pas nous prendre pour des ânes

"Google avait bien conscience d'avoir poussé le bouchon un peu trop loin" ... Et moi, j'ajoute : "Mais il s'en tape et va donner un os à ronger pour qu'on lui lâche la grappe"


Après tout c'est nous qui faisons la force de Google j'ai choisi depuis quelques mois Bing comme moteur. Bing c'est du Microsoft ou sinon il y a Seek que je ne trouve pas assez pertinent au final nous avons que peu de choix.
Le #1280072
Pour moi(sans doute pour d'autre aussi) internet = Google après ça il est difficile de changer ses habitudes.
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1280082
jeanlucesi a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Je vois déjà le tableau ... Pour respecter son engagement, Google va proposer des liens du genre "trouvetou.com, jecherche.net ..." Bref, des liens peu judicieux que les utilisateurs n'utiliseront jamais et qui ne risquent pas de faire changer ses habitudes. J'taime bien Google, mais faut quand même pas nous prendre pour des ânes

"Google avait bien conscience d'avoir poussé le bouchon un peu trop loin" ... Et moi, j'ajoute : "Mais il s'en tape et va donner un os à ronger pour qu'on lui lâche la grappe"


Après tout c'est nous qui faisons la force de Google j'ai choisi depuis quelques mois Bing comme moteur. Bing c'est du Microsoft ou sinon il y a Seek que je ne trouve pas assez pertinent au final nous avons que peu de choix.


T'as Duckduckgo, sinon. C'est du Bing en plus confidentiel, et avec des goodies sympas.
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1280092
otgnt a écrit :

Pour moi(sans doute pour d'autre aussi) internet = Google après ça il est difficile de changer ses habitudes.


Et pour les cas désespérés sinon ya des truc du genre https://startpage.com/ ou https://privatelee.com/
Le #1280142
Pour moi c'est duckduckgo et Google (Bing je n'y arrive pas) mais l'essentiel c'est la pertinence des résultats et on peut difficilement reprocher à Google de pointer en priorité vers un lien youtube ou blogger quand ces plateformes sont et de très loin les plus utilisées.
À contrario, wikipedia qui n'appartient pas à Google ressort toujours dans le trio de tête (et souvent premier) lorsque c'est pertinent.

Je comprends que les concurrents soient fous mais il faut reconnaître que le succès de Google ne s'est pas bâti en un jour et qu'ils restent pour bcp le meilleur moteur de recherche.
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1280212
spamnco a écrit :

Pour moi c'est duckduckgo et Google (Bing je n'y arrive pas) mais l'essentiel c'est la pertinence des résultats et on peut difficilement reprocher à Google de pointer en priorité vers un lien youtube ou blogger quand ces plateformes sont et de très loin les plus utilisées.
À contrario, wikipedia qui n'appartient pas à Google ressort toujours dans le trio de tête (et souvent premier) lorsque c'est pertinent.

Je comprends que les concurrents soient fous mais il faut reconnaître que le succès de Google ne s'est pas bâti en un jour et qu'ils restent pour bcp le meilleur moteur de recherche.


"on peut difficilement reprocher à Google de pointer en priorité vers un lien youtube ou blogger quand ces plateformes sont et de très loin les plus utilisées."
=>Si tu cherches une vidéo présente à la fois sur Youtube et Dailymotion, je vois pas vraiment en quoi c'est pertinent que Youtube soit systématiquement classé devant... Et Blogger, plateforme "de très loin" la plus utilisée? ... Tu as déjà entendu parler de WordPress? De toute façon, pour une myriade de blogs indépendants les uns des autres je vois pas trop en quoi le traffic de leur plateforme d'hébergement rend les blogs plus ou moins pertinents: si je j'ouvre un blog avec une seule page qui contient un lien unique d'affiliation vers une pharmacie qui vend du Viagra, si je suis hébergé chez WordPress ou (encore pire) sur mon propre serveur je serai du spam mais si je suis chez Blogger je serai pertinent?

"À contrario, wikipedia qui n'appartient pas à Google ressort toujours dans le trio de tête (et souvent premier) lorsque c'est pertinent."
=>Facile, c'est pas une menace concurrencielle (il me semble que Google a laissé tombé son projet d'encyclopédie-je-sais-plus-trop-quoi) et c'est une entité farouchement anti-commerciale, qui n'a pas vocation à faire grand chose d'autre que l'encyclopédie, et qui a +/- en permanence des problèmes budgetaires. Bref un truc inoffensif et en plus très populaire. Bien la classer (aux dépends d'ailleurs d'autres sites parfois plus pertinents voire pourquoi pas concurrents de Google), ça fait du bon karma à pas cher.

"Je comprends que les concurrents soient fous mais il faut reconnaître que le succès de Google ne s'est pas bâti en un jour et qu'ils restent pour bcp le meilleur moteur de recherche."
=>S'ils n'étaient QUE moteur de recherche, comme au début, ça ne serait pas un (trop gros) problème. Mais là c'est un abominable machin qui s'étend de la machine (Android) à l'activité en ligne (recherche donc, mais aussi visualisation de vidéos sur Youtube, visites de sites via Adsense, Analytics, reCAPTCHA), aux communications (Gmail), au stockage (Google Drive intimmement lié à Android), etc. L'argument "c'est un bon moteur de recherche", c'est léger face à tout ça. Et ça appelle à une solution qui aurait déjà été appliquée à toute entreprise d'une telle taille dans une industrie classique (aka que les politiques comprennent, aka par exemple le secteur de la téléphonie mobile): le massacre à la tronçonneuse à entreprises trop grosses. Comme avant les rachats: Google Search d'un côté, Youtube de l'autre, Adsense d'un autre, Analytics encore ailleurs, etc.
Le #1280432
patheticcockroach a écrit :

spamnco a écrit :

Pour moi c'est duckduckgo et Google (Bing je n'y arrive pas) mais l'essentiel c'est la pertinence des résultats et on peut difficilement reprocher à Google de pointer en priorité vers un lien youtube ou blogger quand ces plateformes sont et de très loin les plus utilisées.
À contrario, wikipedia qui n'appartient pas à Google ressort toujours dans le trio de tête (et souvent premier) lorsque c'est pertinent.

Je comprends que les concurrents soient fous mais il faut reconnaître que le succès de Google ne s'est pas bâti en un jour et qu'ils restent pour bcp le meilleur moteur de recherche.


"on peut difficilement reprocher à Google de pointer en priorité vers un lien youtube ou blogger quand ces plateformes sont et de très loin les plus utilisées."
=>Si tu cherches une vidéo présente à la fois sur Youtube et Dailymotion, je vois pas vraiment en quoi c'est pertinent que Youtube soit systématiquement classé devant... Et Blogger, plateforme "de très loin" la plus utilisée? ... Tu as déjà entendu parler de WordPress? De toute façon, pour une myriade de blogs indépendants les uns des autres je vois pas trop en quoi le traffic de leur plateforme d'hébergement rend les blogs plus ou moins pertinents: si je j'ouvre un blog avec une seule page qui contient un lien unique d'affiliation vers une pharmacie qui vend du Viagra, si je suis hébergé chez WordPress ou (encore pire) sur mon propre serveur je serai du spam mais si je suis chez Blogger je serai pertinent?

"À contrario, wikipedia qui n'appartient pas à Google ressort toujours dans le trio de tête (et souvent premier) lorsque c'est pertinent."
=>Facile, c'est pas une menace concurrencielle (il me semble que Google a laissé tombé son projet d'encyclopédie-je-sais-plus-trop-quoi) et c'est une entité farouchement anti-commerciale, qui n'a pas vocation à faire grand chose d'autre que l'encyclopédie, et qui a +/- en permanence des problèmes budgetaires. Bref un truc inoffensif et en plus très populaire. Bien la classer (aux dépends d'ailleurs d'autres sites parfois plus pertinents voire pourquoi pas concurrents de Google), ça fait du bon karma à pas cher.

"Je comprends que les concurrents soient fous mais il faut reconnaître que le succès de Google ne s'est pas bâti en un jour et qu'ils restent pour bcp le meilleur moteur de recherche."
=>S'ils n'étaient QUE moteur de recherche, comme au début, ça ne serait pas un (trop gros) problème. Mais là c'est un abominable machin qui s'étend de la machine (Android) à l'activité en ligne (recherche donc, mais aussi visualisation de vidéos sur Youtube, visites de sites via Adsense, Analytics, reCAPTCHA), aux communications (Gmail), au stockage (Google Drive intimmement lié à Android), etc. L'argument "c'est un bon moteur de recherche", c'est léger face à tout ça. Et ça appelle à une solution qui aurait déjà été appliquée à toute entreprise d'une telle taille dans une industrie classique (aka que les politiques comprennent, aka par exemple le secteur de la téléphonie mobile): le massacre à la tronçonneuse à entreprises trop grosses. Comme avant les rachats: Google Search d'un côté, Youtube de l'autre, Adsense d'un autre, Analytics encore ailleurs, etc.


ET encore, t'as oublié des tas de trucs que Google propose... C'est absolument dingue le nombre de secteurs dans lesquels ils sont.. Maintenant google shopping, qui pourri tous les petits e commerçants, si t'as pas de tunes, tu vends pas sur Google en gros. La livraison aussi fin.... Ca sort du dématérialisé complètement, jpense qu'ils veulent gouverner le monde c'est tout. Et les glass serviront a donner des directives aux utilisateurs sans qu'ils sachent que les actions viennent pas d'eux !!
E
Le #1280592
Même les grandes multinationales sont Google à fond, et chacun de nous (peut-être instinctivement) nous recherchons sur Google.
Bien sûr, Google brille de mille feux, sur l'international, mais pour nous qui sommes francophones, la plupart de nos recherches concernent des thèmes français, et là, d'autres moteurs peuvent tirer leur épingle du jeu.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]