Google I/O : la part belle à Chrome

Le par  |  0 commentaire(s)
Chrome-nouveau-logo

La deuxième keynote de la conférence Google I/O aura surtout mis en vedette le navigateur Google Chrome, un peu mois Chrome OS.

Lors de la deuxième journée de la conférence Google I/O, il a beaucoup été question de Google Chrome, et un aussi un peu de Chrome OS ( centré autour du navigateur ), du Chromebook ( ordinateur portable équipé Chrome OS ), de la Chromebox ( version ordinateur de bureau ).

Sur ces appareils à base Chrome OS, Google n'a pas donné de chiffres et paraît avoir du mal à convaincre sans pour autant capituler. Aux États-Unis, le Chromebook sera ainsi vendu dans les magasins Best Buy et les enseignes Dixons au Royaume-Uni.

Pour de tels appareils où la connexion Internet est primordiale, à noter le mode hors connexion de Google Docs qui permet d'éditer des documents ( en plus de la seule consultation ). Les changements effectués sont stockés en local et synchronisés une fois le retour en ligne. Un mode hors connexion qui concerne également Google Chrome sur d'autres appareils.

Chrome-nouveau-logoPour son navigateur, Google a été beaucoup plus bavard en faisant par exemple la démonstration de la synchronisation ( historique de navigation, onglets ouverts, paramètres, extensions... ) afin de retrouver un même environnement de navigation sur n'importe quel appareil.

D'autant que roulement de tambour... Google Chrome est dorénavant aussi disponible sur iPhone et iPad via l'App Store d'Apple. Par ailleurs, c'est aussi le cas pour l'application Google Drive ( service de cloud pour le stockage des données qui fusionne avec Google Docs ).

D'après la firme de Mountain View, Google Chrome compte désormais 310 millions d'utilisateurs actifs, à comparer aux 160 millions d'il y a un an ( et 70 millions il y a deux ans ). Une évolution du navigateur qui nous est racontée dans cette vidéo promotionnelle :

Promotion toujours, à l'automne prochain, le Cirque du Soleil va proposer Movi.Kanti.Revo, une expérimentation Chrome en HTML5 et CSS3 qui tire parti des technologies intégrées dans le navigateur. Sans plus d'explications, cette application Web 3D va utiliser une technologie de capteurs pour détecter les mouvements.

La démonstration a en tout cas été bluffante, avec un petit avant-goût dans la vidéo ci-dessous :

  

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]