Chrome OS : Google dévoile son système d'exploitation Maj

Le par  |  13 commentaire(s)
Google_Chrome

Google fait les premières présentations avec son futur système d'exploitation centré sur le Web. La firme de Mountain View met en ligne le socle open source de l'OS baptisé Chromium OS.

Google_ChromeCet été, Google faisait sensation en annonçant son projet de système d'exploitation gratuit à destination des ordinateurs portables de type netbook. À un an de l'échéance pour l'utilisateur final, la firme de Mountain View lève le voile sur Chrome OS dont le développement suit la voie empruntée par le navigateur Web Google Chrome.

À l'instar du navigateur, Chrome OS a pour socle un projet open source auquel les développeurs sont conviés à participer. Chromium OS est à Chrome OS ce que Google Chromium est à Google Chrome. Le code du système d'exploitation est ainsi accessible à quiconque et ouvert aux contributions.

La ressemblance avec le navigateur ne s'arrête pas là car Chrome OS est intimement lié à Google Chrome pour un système d'exploitation qui pense avant tout au Web et s'adresse aux utilisateurs qui passent l'immense partie de leur temps sur Internet. À tel point que sans connexion Internet, c'est un peu comme si le système d'exploitation devenait inutile, ce qui peut susciter une certaine réticence d'autant que selon Google, rien n'est stocké sur l'ordinateur.

Ce ne sera alors pas une surprise, toutes les applications proposées sont des applications Web. Un domaine dans lequel Google a fait ses armes avec des applications comme Gmail, Google Documents, Picasa et autres. Pour Google, cette très forte orientation Web a des avantages pour l'utilisateur qui n'a pas à installer, gérer et mettre à jour des programmes. Le tout est de savoir si les applications Web sont ou plutôt seront à la hauteur de certaines applications de bureau.

Chromium-OS-App-Menu Chromium-OS-Pannels

Sur le plan de la sécurité informatique, Google insiste sur le fait que chaque application s'exécute à l'intérieur d'une sandbox ( bac à sable ), ce qui offre pour l'ordinateur une meilleure protection contre les virus et malware. À chaque démarrage de la machine, le système d'exploitation vérifie l'intégrité de son code. En cas de compromission, l'OS effectue un redémarrage automatique. Google concède néanmoins qu'aucun ordinateur ne peut être entièrement sécurisé.

Avec Chrome OS, Google veut que l'utilisateur accède le plus vite possible au Net. " Tous les processus inutiles sont supprimés, toutes les opérations sont optimisées et dans la mesure du possible tout est exécuté en parallèle ". Pour Chrome OS, le démarrage se résume dans les étapes suivantes : initialisation du CPU et de la mémoire, chargement et démarrage du kernel, initialisation du matériel, connexion de l'utilisateur, accès au navigateur Web. Ainsi, pas d'initialisation de la vidéo, de splash screen, de chargeur d'amorçage, ou encore après le login, de démarrage d'applications, d'un antivirus.

Selon le blog Engadget, Chrome OS s'adresse à du matériel spécifique et en particulier uniquement à des disques SSD. L'OS supporte les architectures x86 et ARM. Pour Google, beaucoup de travail reste encore à faire, et de préciser avoir bénéficier de projets comme GNU, le noyau Linux, Moblin, Ubuntu, WebKit et d'autres. On imagine également d'Android.

De quoi faire trembler Windows de Microsoft ? On peut en douter, et même pour des netbooks où le choix de distributions Linux ne manque pas. La marque Google suffira-telle à pouvoir jouer des coudes ?

 

Le projet Chromium OS

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #549221
Et un Linux de plus, un !
Quitte à être incompatible avec Windows mieux vaut Ubuntu ou Mandriva
Le #549231
Il faut aussi noter que tout cela est possible via une selection drastique des composants. Google OS n'est pas destiné a s'installer sur n'importe quelle configuration.

Si la promesse : initiale du premier clic - boot = 8 secondes est tenu (peu ou proue le temps de boot d'un smartphone avec firmware nu), ça sera une sacrée claque dans la yeule d'un autre sysème d'exploitation qui démarre en une petite minute alors que l'éditeur à également défini le matériel.
Le #549251
KerTiaM

Tu parles d'Apple?
Le #549271
Le #549291
PROMMIX, je regarde la marque de mon Mac Book Pro ... 1 sec stplé.



( musique d'ascenceur )




Ah oui, c'est bien Apple la marque dont je parlais. Tu as access au système en moins d'une minute toi ? Je suis en 10.6.2, la fameuse déclinaison optimisée aux petits oignons pour les archi Intel.
Le #549351
Quand ils parlent dans leur vidéo d'un temps de 45sec. pour démarrer ils pensent certainement à l'immense majorité (90%) sous Windows par défaut ou nécessité professionnelle.
C'est vrai que je n'ai pas entendu Apple dire qu'ils allaient améliorer ça chez eux, mais ils sont tellement cachotiers...

Ceci dit les distributions Linux se font fort depuis le début de l'année de booter en 20 secondes. On en est plutôt à 25 secondes sur du matos relativement ancien, mais dans 6 mois ça aura encore progressé, et les nouveaux ordinateurs seront équipés de DDR3, et la fonction d'hibernation sera utilisable systématiquement à la place de l'extinction complète du système...
Et j'ajoute que Moblin, OS Linux optimisé pour Atom et fonctionnant sur la mm logique d'OS par onglets, en est déjà à sa version 2. Il a pas mal de marge de progression mais si Chrome OS n'est pas là avant 1 an (à condition que la communauté veuille bien faire plaisir à Ggl en se penchant sur son code source), ça fait loin.
Et d'autres Linux font des systèmes minimaux juste pour surfer (Mandriva a annoncé ça pour la fin d'année), mais en complément d'un OS plus complet...

Perso je vois Chrome OS bien trop en retard sur son temps, je pense qu'on aura là un échec de Ggl qui au lieu de réellement innover lance une distro Linux de plus, mais une distro trop éloignée des habitudes du quidam pour le séduire dès qu'il veut faire autre chose que juste surfer.
Le #549391
Google OS c'est tout pourri.
Le #549411
Mmmh, perso je suis pas trop enthousiasmé.
Ça peut être pas mal pour des petits appareils légers genre netbooks ARM, et encore, l'utilisateur avancé préfèrera sûrement une distribution "classique" pour exploiter au mieux le potentiel de sa machine (surtout avec les futurs ARM 8 coeurs...).
Et puis l'idée de stocker toutes mes données sur les serveurs d'une société dont rien ne me garanti qu'ils ne fermeront pas le service en question un jour ne me plaît pas des masses.
Et si vous voulez un système capable de faire du fullscreen avec des onglets, Ratpoison (que j'utilise en ce moment même), Ion3, AwesomeWM, WMFS, wmii font très bien ce genre de job, avec les possibilités d'un gestionnaire de fenêtre en mode pavant en plus...
Le #549441
@oldjohn

Wooa, le commentaire intelligent par excellence. Tu veux pas redisparaître dans le néant numérique comme tu avais fait depuis 6 mois? Parce que tes avis éclairés, tout le monde s'en tape. Si au moins tu argumentais, mais ça doit pas être possible vu la purée que tu dois avoir entre les deux oreilles.
Le #549481
dans une journée il y a 86.400 secondes, dans un mois 2.592.000 secondes pour 30 jours et soit 31.536.000 secondes dans une année et si l'on vie 80 ans ça fait environ 2.522.880.000 secondes, alors un boot de 20 ou 25 secondes qu'est ce que ça change ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]