Google alerte les utilisateurs d'attaques par un État

Le par  |  4 commentaire(s)
Google-alerte-attaque-etat

Google inaugure un nouveau type d'alerte pour prévenir ses utilisateurs que leur compte est la cible d'une attaque sponsorisée par un État.

Dans Gmail ou par exemple via une page Google lorsqu'un utilisateur est connecté à son compte, un message bien inhabituel pourra l'alerter d'une attaque a priori menée par un État.

Un bannière sur fond rouge sera placée sous la barre de navigation de Google : " Attention : nous pensons que des attaquants soutenus par un État peuvent tenter de compromettre votre compte ou ordinateur ".

Ce message fournira également un lien vers une page pour des mesures à prendre. Par ailleurs, Google met en avant la création d'un nouveau mot de passe, avoir recours à la vérification en deux étapes, mettre à jour le navigateur, les plugins, le système d'exploitation...

Google n'explique pas comment il détermine qu'une attaque est manifestement menée par un État. Un sujet du reste sensible où la Chine est fréquemment pointée du doigt, mais l'Empire du Milieu n'a visiblement pas l'exclusivité en la matière si l'on en croit les révélations du New York Times sur Stuxnet.

" Nous ne pouvons pas entrer dans les détails sans donner des informations qui seraient utiles à ces acteurs malveillants, mais nos analyses détaillées - ainsi que des témoignages de victimes - suggèrent fortement l'implication d'États ou de groupes sponsorisés par un État ", se contente d'indiquer Google.

Google-alerte-attaque-etatSur son blog consacré à la sécurité, Google souligne que les alertes ne sont pas montrées parce que ses systèmes internes ont été compromis. Il s'agit plus de protéger les utilisateurs et ordinateurs vulnérables.

Google ne fait allusion à aucun gouvernement susceptible d'organiser dans l'ombre des cyberattaques. Néanmoins, ce nouveau type d'alerte est annoncé alors que Google a commencé à prévenir les utilisateurs chinois de son moteur de recherche de la censure exercée sur certains mots clés.

Par le passé, Google a déjà prévenu ses utilisateurs d'infections par de faux antivirus. Plus récemment, un message d'alerte a fait son apparition pour les utilisateurs dont l'ordinateur est infecté par le malware DNSChanger.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #967601
Des insepcteurs d'Hadopi qui viendraient subrepticement ...
Le #967861
Comme disait l'autre :

"Le meilleur moyen de passer pour une gentils , c'est de désigner un plus méchant que soi"


Le #968051
Génial, maintenant faut être agrégé en géopolitique pour aller voir ses mails
Le #968201
Google validation en deux étapes:
"Pourquoi ? Parce que les pirates devraient non seulement obtenir votre mot de passe et votre nom d'utilisateur, mais aussi s'emparer de votre téléphone."

Elle est bonne celle la. Donc il suffit de piquer le smartphone de quelqu'un pour pirater son Google mail.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]