Cloud : Google concurrence Windows Azure et Amazon EC2

Le par  |  2 commentaire(s)
Google-Compute-Engine

Google lève le voile sur Google Compute Engine, une solution IaaS avec hébergement de machines virtuelles Linux.

Après sa plateforme App Engine pour le développement et l'hébergement d'applications Web via ses serveurs, Google annonce Google Compute Engine.

Aux côtés d'une solution PaaS ( Platform as a Service ) de cloud computing, Google va ainsi proposer une solution IaaS ( Infrastructure as a Service ) qui va entrer en concurrence avec Amazon EC2 et Windows Azure.

Google Compute Engine laisse exécuter des machines virtuelles Linux ( CentOS ou Ubuntu ) hébergées sur l'infrastructure Google. Récemment, Microsoft a fait évoluer Windows Azure en ajoutant des services IaaS pour Linux.

Pour le moment, Google Compute Engine n'est disponible que dans le cadre d'une préversion limitée et propose des machines virtuelles pour 1, 2, 4 et 8 cœurs disponibles avec 3,75 Go de mémoire chacun ( et donc jusqu'à 30 Go ).

Google-Compute-EngineLe tarif pour un cœur est de 0,145 $ par heure avec des coûts supplémentaires pour des fonctions réseau ( parefeu pour une machine virtuelle par exemple ) et pour le stockage ( disque éphémère avec données détruites à l'abandon du cœur virtuel, données redondantes sur disques ). Plus de détails sur Google Compute Engine sont donnés sur cette page.

Lors d'une démonstration à la conférence Google I/O, 600 000 cœurs ont été utilisés dans le cadre d'une application Genome Explorer de l'Institute for Systems Biology permettant de faire des associations entre les mutations, les gênes et autres.

Compte tenu de la grille tarifaire de Google Compute Engine, avec une machine virtuelle pour 8 cœurs avec 30 Go de mémoire, le prix pour 600 000 cœurs de processeurs s'élève à 87 000 $ par heure, soit plus de 2 millions de dollars pour une journée, sans les coûts supplémentaires.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #980591
Google ne proposera surement pas de Windows en machine virtuelle et c'est vraiment dommage.
Du coup sur le cloud, c'est windows qui devient l'alternative. Comme quoi il suffit pas grand chose pour inverser la tendance.

Le vent tourne, et c'est là qu'on va voir si Microsoft aura assez de force pour resister.
Le #1098962
Clairement, Google remodèle son offre à destination des entreprises. Et ce pour devancer Amazon qui devait faire une présentation dans les prochains jours.
Dans le cloud destiné aux entreprises, nous verrons des mega-acteurs comme OBH, Microsoft, Google et Amazon. Et ensuite les autres comme dropbox.
Un article sur ce sujet :
http://www.itespresso.fr/cloud-google-anticipe-offensive-amazon-web-services-59205.html
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]