Datacenter flottant de Google : très secret et sous haute surveillance

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Reuters
Google Glass Store

Le mystère reste épais autour de l'étrange construction flottante que prépare Google dans la baie de San Francisco, avec une surveillance étroite du site et un silence imposé aux intervenants.

Quel rôle vont jouer les mystérieuses constructions posées sur des barges, l'une dans la baie de San Francisco et l'autre à Portland, conçues à partir de l'assemblage de containers et attribuées à Google ? Les deux structures ne s'accordent pas forcément très bien avec les suppositions faites jusqu'à présent.

Le site CNet.com avait suggéré qu'il pouvait s'agir de datacenters flottants utilisant l'eau de mer dans le cycle de refroidissement des serveurs et l'énergie mécanique des vagues pour produire de l'électricité, selon la description d'un brevet détenu par le géant de Mountain View.

Google Glass Store Selon d'autres sources, Google préparerait un Google Glass Store flottant faute d'avoir obtenu les permis de construire à San Francisco, avec éventuellement la possibilité de déplacer l'installation de ville en ville via les cours d'eau.

Mais dans les deux cas, la structure à base de containers ne semble pas vraiment coller avec ces hypothétiques projets. Ce qui apparaît en tous les cas, c'est que la plus grande discrétion est de mise parmi le personnel travaillant à sa construction à San Francisco.

Reuters rapporte qu'un cordon de sécurité a été mis en place autour de la barge, avec barrières et personnel de surveillance, et qui englobe plusieurs bâtiments de Treasure Island, l'île artificielle de la baie de San Francisco.

Le responsable du service d'inspection californien a par ailleurs dû signer un accord de confidentialité et se délester de son téléphone portable pour entrer dans la zone sécurisée, tandis que les autorités locales de San Francisco n'ont obtenu que très peu de détails sur le projet au fil des réunions avec Google, ne sachant même pas si la barge est censée rester à demeure dans la baie de San Francisco (ce qui nécessitera un permis) ou être déplacée.

Les quelques observateurs lointains confirment que beaucoup d'électronique a été embarquée dans la construction et que certains des containers utilisés pour la construction du bâtiment sont vitrés.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1543372
Au hasard, un data-center qui navigue dans les eaux internationale et soumis à quelles législations concernant la fiscalité et les données à caractères privés ?
Le #1543612
Toute cette sécu ça pue...
Le #1544332
Y a pas à dire : ils resteront toujours rebelles chez Google !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]