Entre lunettes et montres connectées, le coeur de Google balance

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
google glass

Après avoir fait une première entrée sur le marché du wearable computing par les lunettes Google Glass, le géant de Mountain View semble désormais davantage croire au potentiel des montres connectées.

En dévoilant les lunettes connectées Google Glass, le géant de la recherche a donné un aperçu de ce que pourraient devenir prochainement nos gadgets du quotidien : plus forcément au bout de la main et créant de nouvelles formes d'interactions pour apporter une couche supplémentaire d'information ou partager ses expériences personnelles.

Deux ans plus tard, le projet a beaucoup progressé mais reste jusqu'à nouvel ordre très expérimental et il n'a pas été mentionné durant la grande conférence développeurs Google I/O fin juin, alors qu'il était la star de l'événement précédemment.

google-glass-white A la place, Google s'est fortement attaché cette année à pousser son environnement Android Wear pour montres connectées, dévoilant un SDK pour la conception d'applications et les smartwatches des premiers partenaires du nouvel écosystème.

C'est que les lunettes connectées, tout en restant un rêve de geek, ont cristallisé autant d'attentes que de critiques, au point de se voir interdites dans certains lieux publics et de faire l'objet de tentatives de régulation de leur usage sur la route.

Les Google Glass sont toujours sur une trajectoire de commercialisation de masse et le géant de Mountain View a commencé à nouer des partenariats pour les rendre plus acceptables du point de vue du design. Il y a du potentiel dans les lunettes connectées mais il mettra sans doute plus de temps à s'exprimer que celui de montres connectées plus accessibles, d'autant plus que le prix commercial n'est toujours pas connu et génère de nombreuses spéculations, sachant que le tarif du modèle Explorer est tout de même de 1500 dollars.


Les Google Glass, moins accessibles que les montres Android Wear
Cette question du prix est plus facile à appréhender avec des montres connectées, les premiers modèles sous Android Wear se positionnant autour de 199 dollars / 199 euros. Les montres sont aussi appelées à générer un plus grand nombre d'applications et intéresser ainsi plus de monde, d'autant plus que le Wall Street Journal indique que la validation d'une application pour les lunettes peut prendre des mois alors qu'elle n'est qu'une question d'heures pour les smartwatches.

Les lunettes Google Glass constituent un excellent champ expérimental mais la transcription de leurs usages dans un produit commercial s'avère plus compliquée que pour une montre connectée et risque de prendre beaucoup plus de temps.

Les problématiques de règles éthiques et les réactions hostiles dont sont parfois victimes les porteurs de lunettes Google Glass créent des barrières qui sont beaucoup plus facilement franchies avec des montres connectées.

Google semble donc laisser l'expérimentation Google Glass se poursuivre le plus longtemps possible pour engranger de l'expertise dans la technique comme dans l'éthique et accélérer du côté des montres connectées et leurs nouvelles opportunités  pour étendre la présence de sa plate-forme mobile Android.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1790552
Le #1791242
Le problème, c'est de faire respecter ses droits sur le sujet.
Et il faut connaître l'auteur du méfait pour porter plainte.

Ça serait tellement plus simple de les interdire.


Le #1791612
Ce serait tellement plus simple d'interdire la diffamation aux sujets des google glass aussi

Sinon ceci n'était pas une news, aucune information.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]