Google Home : un majordome à commande vocale

Le par  |  26 commentaire(s)
Google-Home

Au sein du foyer, l'appareil Google Home sera l'une des mises en application de l'intelligence artificielle intégrée dans Google Assistant.

Lors de sa conférence Google I/O, Google a présenté son nouvel assistant personnel mettant l'accent sur l'intelligence artificielle. Google Assistant sera notamment intégré dans l'application de messagerie Allo ainsi que dans Google Home.

Google-HomeGoogle Home est la réponse de Google à Echo d'Amazon. Dénué de boutons, la petite enceinte Wi-Fi toujours à l'écoute arbore une forme globalement cylindrique avec un socle proposé dans plusieurs coloris. L'appareil est à commande vocale pour faire appel à Google Assistant au sein du foyer connecté et jouer un rôle de majordome.

Google n'a fait qu'une courte présentation de cet appareil dont la sortie est prévue d'ici la fin de l'année. Google Home permet d'interroger Google en langage naturel afin de répondre aux questions que l'on se pose et demander ce que l'on veut savoir. En somme, un accès à la base de connaissance de Google et ses services de recherche dans le cadre d'une conversation.

Toutefois, Google Home - ou plutôt Google Assistant - sera capable de répondre à des questions qui sont difficiles à traiter. Un exemple donné parmi d'autres : " Quelle était la population aux États-Unis quand la Nasa a été créée ? " Dans la lignée de Google Now et avec l'autorisation de l'utilisateur, Google Home peut en savoir beaucoup à votre sujet pour plus de personnalisation (agenda, suivi d'un colis...).

Sur le modèle de Google Cast, Google Home peut diffuser de la musique directement depuis le cloud et sur plusieurs enceintes de la maison, tout comme prendre le contrôle d'une clé Chromecast connectée au téléviseur pour de la vidéo.

Google Home a pour ambition de gérer les tâches du quotidien comme pour paramétrer des alarmes, gérer une liste de choses à faire et de courses, régler le minuteur d'un four, contrôler les lumières de la maison… Google assure que Google Home a été conçu pour prendre en charge les systèmes domestiques les plus populaires, ce qui comprend bien évidemment ses propres produits connectés Nest.

À l'avenir, un travail avec les développeurs devra permettre à Google Home de contrôler des choses au-delà de la maison. Les exemples cités ont été ceux d'une réservation de voiture, commander un dîner ou encore envoyer des fleurs à une personne… et ce toujours via commande vocale.

Dans une vidéo, Google propose sa vision de Google Home au sein du foyer familial :

  

Aucun prix pour Google Home n'a été évoqué pour le moment. Hormis ses propres services, il faudra également voir combien de partenaires Google réussira à fédérer. À noter que lors de son lancement, l'appareil ne pourra pas prendre en charge plusieurs comptes Google.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1897500

Et bientôt , Google te dira va pisser , va bosser c'est l'heure , va te coucher le bracelet connecté indique que t'es fatigué...

Elle est pas belle la vie ?
Le #1897503
Misstigry a écrit :

Et bientôt , Google te dira va pisser , va bosser c'est l'heure , va te coucher le bracelet connecté indique que t'es fatigué...

Elle est pas belle la vie ?


Plus qu'à inventer la nana connecté et tu passes une vie sereine
Le #1897506
Tout ça c'est très beau, mais je pense que ce sera une intrusion de plus dans notre vie privée déjà bien entamée
Faudra choisir entre un dispositif intéressant et notre vie privée..
Le #1897508
skynet a écrit :

Tout ça c'est très beau, mais je pense que ce sera une intrusion de plus dans notre vie privée déjà bien entamée
Faudra choisir entre un dispositif intéressant et notre vie privée..


C'est la notion de vie privée qui est à revoir de toute manière.

La vie privée doit évoluer en même temps que la technologie évolue.

Pour moi, qu'un serveur de google stock des photos perso, c'est pas une violation de ma vie privée étant donné que j'ai volontairement stocké ces photos dessus. Qu'un algorithme analyse mes photos de manière automatique dans le but d'y chercher d'éventuelle photo pédopornographique, ça devient déjà plus discutable mais ça reste pour moi tolérable. Par contre, si ils commencent à rendre publique des photos qui n'étaient pas destinées à l'être, là ça me dérange.

Bref, du moment que ce que je donne à Google (consciemment ou non) reste chez Google, ça ne me dérange pas. (Google Ads inclus)
Le #1897511
Google entre un peu plus chez vous.... pour nous abreuver de publicités et de services payants.. Mais également pour informer la NSA de qui fait quoi chez soi !
Le #1897513
Safirion a écrit :

Misstigry a écrit :

Et bientôt , Google te dira va pisser , va bosser c'est l'heure , va te coucher le bracelet connecté indique que t'es fatigué...

Elle est pas belle la vie ?


Plus qu'à inventer la nana connecté et tu passes une vie sereine


Si t'a nana lisait ça, je sais pas si elle le prendrait bien.
Non mais les gars, c'est comme ça, même si Safirion à (malheureusement raison), plus nous avancerons dans la technologie, plus la vie privée sera effacer.
Un robot majordome google qui connaîtra vos envie, vos gout et pourra vous commander vos délicieuse pâtes au blé complet.
Le #1897514
C'est déjà le cas avec ton téléphone. (Si c'est un Android).
Le #1897518
Bah là vie privée ne disparaît pas. Juste qu'une analyse de nos données par un algorithme ne doit pas être considéré comme un viol de notre vie privée si en sortie de cet algo il n'y a que nous.

Exemple : les pubs. Elles sont tirée de l'exploitation de nos goûts mais personne à par nous n'y a accès.
Le #1897520
Safirion a écrit :

Bah là vie privée ne disparaît pas. Juste qu'une analyse de nos données par un algorithme ne doit pas être considéré comme un viol de notre vie privée si en sortie de cet algo il n'y a que nous.

Exemple : les pubs. Elles sont tirée de l'exploitation de nos goûts mais personne à par nous n'y a accès.


Oui je le conçois, mais je conçois que ça puisse déranger les gens qu'on apprenne des choses sur nous même.
Moi je m'en fiche, mais nous n'avons pas tous la même sensibilité sur le sujet.
Le #1897534
Rymix a écrit :

Safirion a écrit :

Bah là vie privée ne disparaît pas. Juste qu'une analyse de nos données par un algorithme ne doit pas être considéré comme un viol de notre vie privée si en sortie de cet algo il n'y a que nous.

Exemple : les pubs. Elles sont tirée de l'exploitation de nos goûts mais personne à par nous n'y a accès.


Oui je le conçois, mais je conçois que ça puisse déranger les gens qu'on apprenne des choses sur nous même.
Moi je m'en fiche, mais nous n'avons pas tous la même sensibilité sur le sujet.


MDR, j'imagine bien Monsieur Dupont qui passe sa journée à faire des recherches de bonbons et le soir en allant sur un site, il voit une pub de bonbons et se dit : "OH MON DIEU !! J'AIME LES BONBONS ?! Mais comment savent-ils ça ?!"

C'est bon quoi... Rien a été volé, personne de vivant ne sait que Monsieur Dupont aime les bonbons et tout le monde s'en tape. Un algo a juste déduit qu'une pub de bonbons pour Monsieur Dupont serait susceptible de lui plaire.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]