Abus de position dominante : Google a jusqu'au 17 août

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Reuters
Google-nouveau-logo-possible

La Commission européenne gratifie Google d'un délai supplémentaire pour répondre à sa communication de griefs adressée mi-avril.

Commission-europeenneAu mois d'avril dernier, la Commission européenne a enclenché la procédure contentieuse contre Google. La firme de Mountain View a ainsi reçu une communication de griefs, soit des accusations officielles d'abus de position dominante.

La petite surprise a été que ces accusations portent uniquement sur le service de comparaison de prix du moteur de recherche. Si les autres services ne sont pas concernés, l'exécutif européen poursuit cependant son enquête.

Afin de répondre à cette communication de griefs, Google a sollicité et obtenu auprès de la Commission européenne un délai supplémentaire. Le géant de la recherche a ainsi jusqu'au 17 août prochain pour faire entendre ses arguments.

Rappelons qu'un accord amiable est toujours possible. Sinon, l'amende pour Google pourrait atteindre 10 % de son chiffre d'affaires, soit près de 6 milliards d'euros.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1847740
Le sursis en question permettra a la commission d'allez calmement consulter les données de gogole analytic !!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]