Google tout puissant : Axel Springer prend une claque

Le par  |  15 commentaire(s) Source : Reuters
Google

Après avoir constaté une chute vertigineuse d'audience, le groupe de presse allemand Axel Springer autorise de nouveau Google à reprendre gratuitement des extraits de ses sites dans les résultats de recherche.

Dans sa fronde contre Google et Google News, le puissant groupe de presse allemand Axel Springer a expérimenté ce qu'il en coûte actuellement de se passer d'une bonne exposition par le moteur de recherche.

Google-nouveau-logo-possibleL'accès restreint aux résultats de Google, consistant à n'afficher que les titres d'articles et donc dépourvus des fameux extraits ainsi que des photos, a été extrêmement pénalisant comme on pouvait s'en douter.

En l'espace de deux semaines, le trafic vers les sites a baissé de 40 %. Pour une redirection depuis Google News, le nombre de visites a diminué de 80 %. Une position intenable face à la concurrence qui n'était pas pénalisée de la sorte.

Rattrapé par la réalité de la toute puissance de Google, Axel Springer se retrouve dans l'obligation d'autoriser de nouveau le géant de la recherche à reprendre gratuitement des extraits de ses journaux. Le groupe renonce donc à son idée de faire payer Google pour une telle reprise.

Depuis l'année dernière, une loi outre-Rhin permet aux éditeurs de presse d'empêcher les moteurs de recherche de reprendre leurs contenus. L'expérimentation de l'exercice de cette loi par Axel Springer montre que la sanction alors infligée par Google est lourde.

En France, un conflit similaire avec Google s'est soldé l'année dernière par un accord pour le versement d'un fonds de 60 millions d'euros en aide à la presse d'information politique et générale.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1816201
Bref, le monopole de Google va bien, merci pour lui
Le #1816211
Pour être honnête, Google ne reprend qu'un tout petit extrait d'une phrase ou un bout de phrase pour inciter à aller lire l'article. J'ai trouvé la démarche d'une partie de la presse Allemande totalement sans fondement.

Du coup, maintenant que Axel Springer s'est rendu compte de l'utilité du travail de Google si j'étais Google je vendrais ces référencements de la presse...

Le #1816213
La presse papier qu'elle le veuille ou non, doit s'adapter au monde d'aujourd'hui !
les lecteurs quotidiens sont presque tous tournés vers le numérique, c'est aussi un gain de temps dans la rapidité des informations transmises !
Le #1816216
L'internet est entrain de se faire ferrer par Google.

Google est bon. Il "offre" de bons services, je le reconnaît et je les utilise.
Mais un monopole n'est jamais bon.
Le #1816222
j'ai pas bien compris la logique allemande, google reprends un petit extrait des articles de presse allemande pour inciter les clients potentiels a les lire (clients qui sont redirigés ensuite sur le site de presse en question), puis au clic se retrouve sur le site de presse ce qui génère du revenu au site de presse en question car il doit bien être bourré de pub.
Mais ceux ci décide d'attaquer google et lui demande de leur verser de l'argent pour une raison que je ne comprend pas (simplement l'affichage d'un extrait), google décide donc de ne plus afficher d'extrait d'article, résultat le site de presse perd 40% de son trafic et donc 40% de ses revenus.....

Je comprend pas comment on peux demander plus d'argent a la personne qui vous en rapporte le plus (en servant d’intermédiaire), Google n'a aucun intérêt dans l'histoire a référencer les sites de presses cela n'augmente pas leur revenu, par contre les sites de presse ont tout intérêt a y être référencé puisque leurs revenus dépendent de lui.

je ne sais pas si je suis clair, exemple:
-je vends des fenêtres,
-un amis me rapporte tout mes clients et ne prend aucun revenu sur mes ventes,
-j'attaque cette amis et lui demande de me verser de l'argent (pour une raison inconnu),
-je n'ai plus de client donc plus de revenu,
-je reviens gentillement vers mon amis pour continuer a avoir des clients
... pas bien compris la logique....

Le #1816223
yam103 a écrit :

L'internet est entrain de se faire ferrer par Google.

Google est bon. Il "offre" de bons services, je le reconnaît et je les utilise.
Mais un monopole n'est jamais bon.


Après, si à son niveau personnel chacun continue de l'utiliser, on peut toujours se lamenter ça n'y changera rien. Il est assez remarquablement facile de se passer de Google, sans compter les fois où on est obligé (envoyer des e-mails à des moutons@gmail.com, utiliser un Google Doc imposé le chef au travail), donc "ya plus qu'à".

DDG pour ne citer que lui (et parce que Google Search reste quand même l'argument n°1 des "on ne peut pas se passer de Google") est assez remarquablement pertinent pour peu qu'on cherche en anglais, les rares fois où je n'ai pas trouvé ce que je cherchais et ai switché sur Google, les résultats Google n'étaient pas meilleurs...
Le #1816224
lebon92 a écrit :

j'ai pas bien compris la logique allemande, google reprends un petit extrait des articles de presse allemande pour inciter les clients potentiels a les lire (clients qui sont redirigés ensuite sur le site de presse en question), puis au clic se retrouve sur le site de presse ce qui génère du revenu au site de presse en question car il doit bien être bourré de pub.
Mais ceux ci décide d'attaquer google et lui demande de leur verser de l'argent pour une raison que je ne comprend pas (simplement l'affichage d'un extrait), google décide donc de ne plus afficher d'extrait d'article, résultat le site de presse perd 40% de son trafic et donc 40% de ses revenus.....

Je comprend pas comment on peux demander plus d'argent a la personne qui vous en rapporte le plus (en servant d’intermédiaire), Google n'a aucun intérêt dans l'histoire a référencer les sites de presses cela n'augmente pas leur revenu, par contre les sites de presse ont tout intérêt a y être référencé puisque leurs revenus dépendent de lui.

je ne sais pas si je suis clair, exemple:
-je vends des fenêtres,
-un amis me rapporte tout mes clients et ne prend aucun revenu sur mes ventes,
-j'attaque cette amis et lui demande de me verser de l'argent (pour une raison inconnu),
-je n'ai plus de client donc plus de revenu,
-je reviens gentillement vers mon amis pour continuer a avoir des clients
... pas bien compris la logique....


Pour ton exemple, la petite nuance est que l'ami qui rapporte des clients au vendeur de fenêtres offre des miradors gratuits construits en dupliquant des bouts de fenêtres et sur lesquels il fait du bénèf avec la pub, et donc ne rapporte pas autant de clients qu'il pourrait s'il ne présentait que le catalogue de fenêtres.
Mais oui, c'est un peu limite quand même.
Le #1816228
bugmenot a écrit :

Bref, le monopole de Google va bien, merci pour lui


Perso je comprends pas ce monopole de Google.

Au début je voulais bien le comprendre car c'était quasiment le seul moteur de recherche à avoir un design aussi épuré qui en faisait son attractivité.

Mais maintenant ... c'est juste un moteur de recherche qui te pourrit ta vie privée.

Adresse Web :
https://www.duckduckgo.com/?kl=fr-fr

fonctionne aussi bien que Google pour des recherches basiques (ce que font 90% des utilisateurs) et pourtant il est nettement plus respectueux de la vie privée !
Le #1816237
FRANCKYIV a écrit :

bugmenot a écrit :

Bref, le monopole de Google va bien, merci pour lui


Perso je comprends pas ce monopole de Google.

Au début je voulais bien le comprendre car c'était quasiment le seul moteur de recherche à avoir un design aussi épuré qui en faisait son attractivité.

Mais maintenant ... c'est juste un moteur de recherche qui te pourrit ta vie privée.

Adresse Web :
https://www.duckduckgo.com/?kl=fr-fr

fonctionne aussi bien que Google pour des recherches basiques (ce que font 90% des utilisateurs) et pourtant il est nettement plus respectueux de la vie privée !


Bizarre que tu ne comprennes pas ça.

C'est juste de très loin le plus connu et le plus médiatisé. Au point que la majorité des gens ne savent même pas qu'il y en a d'autres. De nos jours, tout ou presque repose sur ça : la visibilité médiatique, la réputation et les buzzs.

Alors oui, Google est déjà tout puissant. Et ça ne va qu'empirer de plus en plsu et de plus en plus vite. Car Google veut toucher à tout et tout contrôler.

Monde de merde.
Le #1816246
Sicyons a écrit :

FRANCKYIV a écrit :

bugmenot a écrit :

Bref, le monopole de Google va bien, merci pour lui


Perso je comprends pas ce monopole de Google.

Au début je voulais bien le comprendre car c'était quasiment le seul moteur de recherche à avoir un design aussi épuré qui en faisait son attractivité.

Mais maintenant ... c'est juste un moteur de recherche qui te pourrit ta vie privée.

Adresse Web :
https://www.duckduckgo.com/?kl=fr-fr

fonctionne aussi bien que Google pour des recherches basiques (ce que font 90% des utilisateurs) et pourtant il est nettement plus respectueux de la vie privée !


Bizarre que tu ne comprennes pas ça.

C'est juste de très loin le plus connu et le plus médiatisé. Au point que la majorité des gens ne savent même pas qu'il y en a d'autres. De nos jours, tout ou presque repose sur ça : la visibilité médiatique, la réputation et les buzzs.

Alors oui, Google est déjà tout puissant. Et ça ne va qu'empirer de plus en plsu et de plus en plus vite. Car Google veut toucher à tout et tout contrôler.

Monde de merde.


M'en parle pas… Dans un de mes précédents emplois (un des premiers, il y a une paye), je gérais un parc de machines, et donc, d'utilisateurs. On utilisait une bouse infâme en guise d'ERP, dont je tairais le nom par décence, et un jour on a eu le malheur de changer d'ERP pour quelque chose de plus joli et ergonomique (dont je tairais aussi le nom histoire de pas faire de jaloux), et le CNAME de cet ERP pour quelque chose de plus "logique" (du genre: https://erp.laboite.fr au lieu de la convention de noms bizarroïdes de mon prédecesseur (non, yoda.laboite.fr n'a rien à voir avec un ERP. Bon par contre pour l'AD, j'avais conservé vador.laboite.fr )). On envoie donc un mail aux groupes de travail concernés, en se disant que bon, ils sont habitués, ils vont comprendre. Lourde erreur…

La moitié des utilisateurs (au bas mot) ont tapé la nouvelle adresse dans… la recherche Google, pas dans la barre d'adresse (on avait pourtant bien précisé la procédure pour qu'ils ajoutent le bookmark, avec en prime un lien direct dans le mail en question, mais apparemment, un mail avec une entête "[DSI][URGENT] Procédure pour accéder au nouvel ERP" ne nécessite qu'une lecture succinte - à leur décharge, j'aurai dû mettre: "pour accéder à l'erp, cliquez ici" avant le lien. Mais dans ce cas, j'imagine qu'un certain nombre, pour accéder à l'erp, seraient passés par leur client mail pour retrouver le mail en question et cliquer sur le lien… ).

Je te laisse imaginer la tronche du support quand ils ont commencé à venir se plaindre :>. Résolu avec une GPO pushant un raccourci vers l'erp sur le bureau des utilisateurs, c'était trop long de leur expliquer la différence entre recherche google et barre d'adresse

En même temps, j'aurai dû m'en douter… Quand je vois une bonne partie de mes potes taper "facebook", "yahoo" (si, si, pour les mails, t'vois ) et consorts dans la barre de recherche de Google au lieu de faire un bookmark ou simplement taper "facebook.com" ou "yahoo.fr" dans la barre d'adresse, je me dis qu'on est condamnés à court terme. Un jour on ne dira plus "Internet", mais "Google".
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]