Une nouvelle fois, Google promet l'autonomie pour Motorola

Le par  |  0 commentaire(s) Source : AFP
Google-nouveau-logo

Google a de nouveau exprimé sa position par rapport à son rachat du fabricant Motorola Mobility, réaffirmant son intention de préserver son autonomie.

Depuis le rachat de Motorola Mobility pour 12,5 milliards de dollars en août 2011, Google marche sur des oeufs. En devenant potentiellement fabricant de terminaux tout en restant le partenaire éditeur de la plate-forme mobile Android, le positionnement de Google peut devenir une menace pour ses alliés, dont l'activité de certains repose presque uniquement sur sa plate-forme.

Le groupe de Mountain View a besoin de maintenir la cohésion de son écosystème. L'éloignement de certains partenaires comme Samsung porterait lourdement préjudice à la croissance de son OS mobile. Les représentants de Google ont donc à plusieurs reprises voulu se montrer rassurant sur la suite à donner, expliquant qu'ils laisseraient de l'autonomie à Motorola et ne le privilégierait pas forcément, par exemple pour la fourniture des versions avancées d'Android en amont du reste du marché.

Une fois encore, donc, Google s'est expliqué sur ses intentions, par la voix de son directeur financier Patrick Pichette durant l'assemblée générale des actionnaires. Et une fois encore, les assurances données conservent un fonds d'ambiguïté.

Google-nouveau-logo Car pendant que Patrick Pichette affirme que l'intégration de Motorola Mobility au sein de Google ne sera pas totale et que les résultats financiers des deux sociétés ne seront pas fusionnés, laissant au fabricant une certaine autonomie, le président du conseil de Google, Eric Schmidt a souligné pour sa part que Motorola avait été acheté pour ses brevets mais aussi ses ressources et son savoir-faire, ce qui n'écarte pas la piste du développement de produits mobiles purement Google...et explique peut-être les déclarations des dirigeants de Samsung sur la volonté du groupe coréen d'investir significativement dans le software vue comme un moyen de ne pas compter que sur Android. Au cas où.

Motorola Mobility logo Même ambiguïté du côté de la position de Google sur les brevets dont Eric Schmidt affirme encore qu'ils ne doivent pas servir d'arme économique contre des concurrents pour freiner l'innovation, alors que l'attitude du groupe est bien moins claire sur ce point que pour d'autres groupes et que Motorola est sous le coup d'une procédure du régulateur européen pour son usage de brevets FRAND impliqués dans des standards mobiles comme motif de plainte contre des concurrents.

L'enquête porte sur des faits antérieurs au rachat de Motorola Mobility mais Google n'a donné aucun gage d'un changement de stratégie sur l'utilisation des brevets FRAND dans le cadre de plaintes contre des concurrents.

A noter également que Larry Page est officiellement atteint d'une maladie des cordes vocales qui va le tenir éloigné des conférences pendant quelque temps, et notamment de la prochaine présentation des résultats financiers de Google.

L'assemblée des actionnaires a validé la nouvelle structure de gestion du capital du groupe qui renforce le pouvoir de ses fondateurs, par l'émission de nouveaux titres sans droit de vote.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]