Confidentialité : la CNIL demande à Google d'attendre

Le par  |  0 commentaire(s)
Google-regles-confidentialite

Mandatée par ses homologues en Europe, la CNIL estime dans ses premières conclusions que les nouvelles règles de confidentialité de Google ne respectent pas la Directive européenne sur la protection des données.

C'est dans deux jours que Google met en œuvre ses nouvelles règles de confidentialité. Des règles voulues plus simples et claires, mais aussi unifiées à travers les produits Google. Un croisement des données qui inquiète avec pour l'utilisateur le risque de s'y perdre et de ne pas bénéficier d'options suffisantes afin d'exercer un contrôle précis et averti de ses données.

Le groupe de travail Article 29 avait notamment sonné l'alerte et de confier à la CNIL française un processus de vérification afin de s'assurer qu'il n'y avait " aucun malentendu " sur les " engagements de Google pour le droit à l'information des ses utilisateurs et des citoyens européens ".

Dans un communiqué publié ce jour, la Commission national de l'informatique et des libertés demande à Google de reporter l'application de ses nouvelles règles de confidentialité. Selon ses premières conclusions, ces règles ne respectent pas la directive européenne sur la protection des données et plus exactement en termes d'information des personnes concernées.

" La CNIL et les autorités européennes accueillent favorablement l'initiative de Google de réduire et simplifier ses règles de confidentialité. Toutefois, cette évolution ne doit pas se faire au prix d'une information moins transparente et moins complète. La fusion des règles de confidentialité des services de Google rend impossible la compréhension des données personnelles collectées, des finalités, des destinataires et des droits d'accès pertinents pour chaque service "

, écrit la CNIL selon qui Google doit compléter sa nouvelle politique de confidentialité avec une " information spécifique pour chaque service et chaque finalité ".

Au-delà, la CNIL ( et les autorités européennes ) se dit très inquiète sur la question du croisement des données entre les services et souhaite s'entretenir plus amplement avec des représentants de Google.

La CNIL rappelle que Google représente plus de 80 % du marché européen des moteurs de recherche, mais aussi 30 % du marché européen des smartphones, 40 % du marché mondial de la vidéo en ligne et plus de 40 % du marché mondial de la publicité en ligne.

Google-regles-confidentialite

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]